L’île aux Nattes est petite et isolée, ce qui, évidemment, réduit les possibilités de restauration.
Bien sûr, à de rares exceptions près, vous pourrez toujours prendre vos repas dans votre hôtel, ce qui est souvent la solution la plus pratique pour le dîner.
Mais pour déjeuner, il serait dommage de vous priver d’un cadre paradisiaque, d’un cadre qui a vraiment des airs de vacances… Ça vous tente ? Alors, je vous propose d’aller au resto Les Lémuriens…

Lagon sur l'île aux Nattes

 

1- Pour ne pas prendre tous vos repas dans votre hôtel

Quel que soit l’hôtel dans lequel vous logez, il est toujours sympa de varier les plaisirs et de ne pas être tributaire de votre seul hôtel pour les repas.

entrée resto les lémuriens

 

2- Parce que vous traverserez des paysages de carte postale

L’hôtel-restaurant les Lémuriens étant situé au Sud de l’île aux Nattes, c’est-à-dire à l’autre bout de l’île par rapport au débarcadère, vous profiterez d’une belle balade sur des plages de sable blanc pour vous y rendre. Le repas aux Lémuriens devient ainsi la pause bien méritée !

Et si vous logez sur l’île aux Nattes, globalement les hôtels se situent les uns à côté des autres le long de la première plage. Par exemple si vous dormez au Meva Paradis, en sortant de votre bungalow, partez sur la gauche et longez les plages jusqu’à tomber sur le resto les Lémuriens.

Plage avant les Lémuriens sur l'île aux Nattes

 

3- Parce que le cadre est idyllique

Le restaurant est ressemble à une grande paillotte en dur dans un cadre verdoyant et face à la mer. Il n’est pas rare de voir des martin-pêcheurs voler en rase-mottes au-dessus de l’eau ou d’apercevoir des baleines sauter à l’horizon.
Il est même possible de déjeuner dans l’une des paillotes individuelles, de se baigner juste à côté du restaurant ou de s’installer dans un transat.

Au resto Les Lémuriens, c’est sûr, le verbe « buller » ne se conjugue qu’au présent !

Déjeuner sous la paillotte sur l'île aux Nattes

 

4- Parce que l’atmosphère est conviviale au resto Les Lémuriens

Le patron est sympa, les serveuses sont souriantes et on mange, attablés à de grandes tables en bois.

Les Lémuriens

 

5- Parce que la nourriture est succulente

Bien sûr, si vous cherchez à manger pas cher, je vous conseille de ne pas aller aux Lémuriens mais de vous arrêter « Chez Régine » où les parts sont copieuses et les prix peu chers. Par contre, au niveau de l’accueil, c’est pas vraiment ça…

En revanche, si vous rêvez de déguster une délicieuse langouste grillée fraîchement pêchée ou les fameuses brochettes de zébu, vous êtes à la bonne adresse !
Il faut compter une quinzaine d’euros la langouste entière (de belle taille), un prix que vous ne trouverez jamais par chez nous !

Entrée de l'hôtel les Lémuriens

 

6- Parce que les lémuriens viendront vous tenir compagnie

Des lémuriens ont semble-t-il décidé de poser définitivement leurs valises aux alentours du restaurant les Lémuriens et vous les apercevrez forcément dans un arbre ou dans le resto pour la plus grande joie des enfants ! (les petits comme les grands enfants, d’ailleurs 😉

Lémurien sur l'île aux Nattes

 

7- Parce que vous prendrez pleinement conscience de la véritable signification de certains verbes ;-)….

Profiter. Prendre son temps. Se relaxer. Se détendre. Profiter de chaque instant comme on croquerait la cerise sur le gâteau…

Restaurant les Lémuriens sur l'île aux Nattes

Une dernière petite remarque : Lors de mon passage à l’île aux Nattes, les traces de l’ouragan Ivan n’étaient quasiment plus perceptibles. Néanmoins, certaines constructions ravagées par l’ouragan n’avaient pas encore été reconstruites. C’était le cas de l’hôtel-restaurant Les Lémuriens : si la partie restaurant était pleinement opérationnelle, la reconstruction des bungalows n’était pas achevée et la partie hôtel ne fonctionnait donc pas.

Mais un petit tour sur le site de l’hôtel-restaurant Les Lémuriens me fait dire qu’aujourd’hui, l’établissement accueille de nouveaux des voyageurs pour une ou plusieurs nuits !

Nathalie aux Lémuriens

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !