1 – Pour réussir votre safari, prévoyez de rester plusieurs jours dans le parc Kruger

Vous viendrait-il à l’idée de faire 2 fois le tour de la Corse sur une journée ?… Non ? Donc n’envisagez pas de ne consacrer qu’une toute petite journée au parc Kruger qui est grand comme 2 fois la Corse !
Après avoir soigneusement organisé votre safari dans le parc Kruger ce serait le plus sûr moyen de passer à côté de la magie et de la richesse de ce royaume de la vie sauvage et surtout… de compromettre vos chances de voir les Big 5. Il faut bien avoir conscience que, même si la faune est abondante, vous pouvez parfois rouler sur des dizaines de kilomètres sans voir un animal tant le territoire est vaste.

Hippopotames dans le parc Kruger

Mon conseil :
Au moins 4 jours dans le Kruger. Mais une semaine est l’idéal pour découvrir les multiples facettes de cette réserve qui ne confie ses secrets de vie sauvage qu’à celui qui sait se montrer patient et qui sait prendre le temps d’écouter, de ressentir, d’observer…

Personnellement, je suis allée 2 fois dans le Kruger :

  • La première fois je n’y ai passé que 3 jours sur un voyage de 3 semaines, en dormant à l’extérieur du parc et j’ai été vraiment frustrée de ne pas pouvoir m’immerger complètement dans cet univers de bush et de savane.
  • La seconde fois, j’y ai passé 10 jours en dormant dans différents camps du parc : une expérience inoubliable avec des montées d’adrénaline à chaque fois que l’un des représentants de la grande faune africaine montrait le bout de son museau !

Famille d'éléphants dans le parc Kruger en Afrique du Sud

2 – Évitez de rouler trop vite !

Déjà parce que la vitesse est limitée à 50 km/h sur les routes goudronnées et 40 km/h sur toutes les autres routes et pistes !
Mais croyez-moi, en roulant à 50 km/h, si un léopard fait une courte apparition sur la piste (comme ce fut le cas pour moi), le temps que vous freiniez, et de manière brutale, l’animal aura pris peur et se sera cavalé sans que vous ayiez eu le temps de prendre une photo digne de ce nom ! À 50 km/h, vous ne vous verrez pas non plus le léopard perché sur la branche d’un arbre, à peine à quelques mètres de vous… et vous manquerez d’écraser ce serpent qui se confondrait presque avec le bitume !

Ne pensez pas qu’en parcourant la plus longue distance possible sur la journée, vous verrez plus d’animaux pour autant ! Si vous ne voulez pas voir que des gazelles et des zèbres, ralentissez, c’est votre meilleure chance de repérer les animaux les plus difficiles à voir !

Serpent dans le parc Kruger en Afrique du Sud

3- N’hésitez pas à rester dans les affûts pendant un long moment

À condition de se montrer patient – je n’ai pas dit de sortir de voiture, d’aller dans l’affût, d’y rester 5 minutes et de repartir ! -, vous aurez des chances de pouvoir observer des scènes de vie sauvage différentes de celle que vous voyez en voiture.
C’est notamment dans des affûts que j’ai pu observer un crocodile dévorer un énorme poisson, un anhingaroux sécher ses ailes, un martin-pêcheur voler à ras de l’eau, des oiseaux à la démarche curieuse…

Anhingaroux dans le parc Kruger en Afrique du Sud

4- Vivez au rythme de la nature

Quand vous êtes en safari, oubliez les grasses matinées : soyez prêt à explorer le parc dès le lever du jour, et profitez également des dernières heures de soleil dans le parc. Ce sont généralement les meilleurs moments pour rencontrer les fauves sur le départ ou de retour d’une chasse nocturne, ou pour observer, ému, une girafe tellement vulnérable au moment où elle vient s’abreuver…

Girafe s'abreuvant

5- Ne boycottez pas forcément les heures chaudes

On vous dira certainement qu’aux heures chaudes on ne voit aucun animal ! Même s’il est vrai qu’aux heures de forte chaleur, vous aurez plus de chances de voir un fauve  assoupi sous les branchages sans aucun espoir de le voir s’activer, la Nature est imprévisible et cette règle n’est pas toujours valable !
En ce qui me concerne, il m’est arrivé de tomber sur un guépard ou sur une meute de lycaons alors que le soleil était au zénith !

Meute de lycaons dans le parc Kruger

6- Accordez-vous des pauses agréables

Peut-être viendra-t-il un moment dans la journée où vous en aurez marre de rouler… Prenez le temps de vous arrêter sur les aires de pique-nique (seuls endroits avec les affûts où vous êtes autorisés à sortir de voiture), surtout si vos jeunes enfants vous accompagnent.
En plus, certaines espèces animales s’approcheront de près pour finir les miettes de votre pique-nique ! C’est le cas du superbe merle métallique, de l’écureuil ou du calao !

Autre alterrnative : n’hésitez pas à entrer dans l’enceinte des différents camps du parc, même si vous n’y dormez : la plupart d’entre eux proposent des aires de pique-nique.

Écureuil dans le parc Kruger en Afrique du Sud

7- Choisissez bien les camps où vous voulez dormir

Le parc Kruger offre différents types d’hébergements. Si la plupart des voyageurs choisissent de dormir dans l’un des 13 rest camps, il est aussi possible d’opter pour un camp de brousse, plus rustique, ou pour un lodge de brousse, plus adapté pour les groupes.
Evidemment, si vous souhaitez un logement haut-de-gamme, vous pouvez aussi faire le choix des hébergements proposées par les réserves privées du Kruger mais à condition d’être prêt à y mettre le prix…

Dans les rest camps, vous pourrez choisir entre un emplacement de tente, une hut, une bungalow, un cottage ou une tente safari selon votre budget.

Mais l’important est de bien choisir la situation de votre camp en fonction de :

  • La partie du Kruger que vous comptez visiter.
    Par exemple, si vous envisagez de sillonner dans le Nord du Kruger, ne choisissez pas un camp situé dans le Sud, sinon vous serez obligé de cavaler en fin d’après-midi pour regagner votre camp.
  • La faune que vous aimeriez voir.
    Par exemple, Satara est situé dans la zone du parc où vit la plus grande concentration de lions.

Lion dans le parc Kruger en Afrique du Sud

Si vous restez plusieurs jours dans le Kruger, je vous conseille vivement de choisir plusieurs points de chute afin de découvrir différentes facettes du parc, les paysages du Nord et les paysages du Sud du parc ne se ressemblant pas et n’abritant pas nécessairement les mêmes animaux.
Mais j’aurai l’occasion de revenir sur les différents camps du parc dans un prochain article.

En suivant ces conseils, vous profiterez au mieux de votre safari dans le parc Kruger qui est l’un des sanctuaires animaliers les plus réputés au monde !

Camp du parc Kruger en Afrique du Sud

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

8 Réponses

  1. Malgat

    Bonjour je me permet de prendre contact avec vous car je souterrain savoir comment réserver 4 entrée au parc kruger et 2 nuits le 21 et 22 ou le 22 et 23 dans 2 lodges ? Dns l attente de votre réponse , cordialement MLLE MALGAT MYLENE

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir,
      Vous pouvez effectuer les réservations pour les hébergements sur le site officiel
      Pour les entrées, elles s’effectuent au niveau de l’une des portes du Parc.
      Bonne soirée

      Répondre
  2. Horde Sylvia

    Bonjour Nath
    Nous allons visiter le parc dans quelques jours, et nous sommes vraiment séduit par votre description et vos conseils
    Mais pouvez vous nous dire si il faut réserver de France avant notre départ ou emporter une tente avec nous au cas où ???
    Quels sont les prix des hébergements les plus simples
    Quels genre de véhicules doit on louer ???
    Nous avons un petit budge et aimerions optimiser notre voyage car nous restons 15 jours, on voudrait voir aussi le cap

    Merciiiii beaucoup
    Cordialement
    Sylvia

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir Sylvia,
      Désolée du retard de réponse, j’espère qu’il n’est pas trop tard. Pour le Kruger, selon les périodes, il vaut mieux réserver depuis la France ses nuits dans les camps où on souhaite dormir. La première année, je ne l’avais pas fait et du coup, tout était plein, j’ai dû ressortir du parc pour dormir et y retourner le lendemain. J’avais réservé des bungalows simples dans les camps, je ne me souviens plus du prix et en plus j’imagine que cela a dû augmenter 🙁 Pour la tente je ne sais pas, je n’ai jamais campé en voyage mais en tout cas vous ne pourrez pas planter votre tente n’importe où : à la nuit tombée soit vous devez être sortis du parc soit rentrés dans un camp.
      Pour la voiture, une voiture normale fait très bien l’affaire. Le 4×4 présente le seul avantage d’être surélevé par rapport à la route, ce qui permet de repérer plus facilement les animaux.
      Enjoy, cette réserve est géniale !

      Répondre
  3. Jitka

    Bonjour,

    sur quel site faut il aller pour réserver comme vous dites dans un camp de brousse, plus rustique, ou pour un lodge de brousse ?
    De plus j’ai entendu dire qu’on pouvait visiter le parc avec des rangers, avez vous essayé ? connaissez vous les organismes qui font cela ? merci pour votre aide 🙂

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir,
      Pour toutes les infos et réservations dans le Kruger, c’est par ici -> https://www.sanparks.org/parks/kruger/
      Par contre si vous parlez de lodges dans les réserves privées il faut aller sur le site des réserves privées en question.
      Pour les safaris à pied guidés (avec des rangers), je n’ai pas essayé dans le Kruger mais sur le lien que je vous ai mis vous trouverez les infos nécessaires dans « guided walks » et je pense que pour réserver cela se passe à la réception de chaque camp.

      Répondre
  4. Quentin

    Bonjour,

    Merci pour vos précieux conseils!
    Je souhaiterai me rendre au Parc Kruger en famille, en Octobre prochain.
    Est-t-il nécessaire de prendre un guide pour visiter le Parc? ou bien est-ce facile de visiter le parc sans les conseils pratiques de celui-ci??

    Cordialement,

    Quentin

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir Quentin,
      Dans le parc Kruger, il n’est absolument pas nécessaire d’avoir un guide, à partir du moment où vous avez votre voiture de location, vous êtes libre de découvrir le parc comme bon vous semble et c’est ça que je trouve génial. Par contre, je conseille de dormir dans le parc : selon les périodes mieux vaut réserver vos hébergements avant votre départ.
      N’hésitez pas si vous avez besoin d’autres infos.

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.