En ce moment, j’ai une sacro sainte tendance à me replonger dans mes photos de voyage. Moi, un brin nostalgique ? Oh, si peu ! 😉 La Tanzanie, c’était en 2009, il y a déjà 6 ans !!! Et pourtant en regardant les photos prises durant ce merveilleux voyage, les souvenirs me reviennent, quasi intacts, comme si le temps n’avait pas réussi à en gommer les aspérités… En fermant les yeux les images défilent. Je peux sentir l’odeur si particulière de la savane. Me revoir dans ma tente safari à écouter les grognements et les bruissements de la faune. Ressentir les soubresauts du 4×4 sillonnant les pistes… Je repense à toutes ces merveilles naturelles que j’ai eu la chance de découvrir… et à toutes celles que j’aimerais découvrir lors d’un second voyage en Tanzanie… Car je suis loin d’avoir tout vu, tout fait !
Voici donc pêle-mêle mes envies de Tanzanie…

1/ Envie de faire l’ascension du Kilimandjaro

Bon, je sais, faire l’ascension du toit de l’Afrique qui culmine à 5895 m d’altitude, rien que ça, je rêve un peu ! D’une part, il y a une marge entre aller randonner dans les montagnes à 2500 m d’altitude tous les week-end et prévoir une expédition de plusieurs jours pour espérer atteindre les neiges du Kilimandjaro ! Mais un voyageur est avant tout un rêveur, alors je m’autorise le droit d’élaborer des rêves un peu fous !
Bon après, faire l’ascension du Kilimandjaro m’obligerait à consacrer tout mon voyage à ce trek et à renoncer à tout le reste. Suis-je prête à le faire ? Heu…

Tanzanie ascension du Kilimandjaro

2/ Envie de retourner dans le cratère du N’Gorongoro

Le cratère du N’Gorongoro, c’est la 8ème merveille du monde. Une véritable arche de Noé. L’un des seuls endroits du monde où on retrouve une telle concentration d’animaux en tous genres : de la gazelle aux prédateurs en passant par les flamants roses !
En 2009, j’y étais allée mais je me rends compte que mes photos ne sont pas terribles. Le site étant préservé, on ne peut y rester plus de 6 heures, temps qui inclut la descente dans la caldeira et la remontée. J’avoue, j’aimerais bien avoir l’occasion de saisir une scène de chasse dans mon objectif, car si j’ai déjà assisté à des festins de prédateurs : lions, hyènes, guépard… jamais je n’ai pu voir l’un de ces combats symbolisant pour moi la loi de la Nature. Oui, j’aimerais bien retourner dans le cratère du N’Gorongoro…

zèbres cratère du N'Gorongoro

3/ Envie d’admirer le lac Natron

Le lac Natron, ça vous dit peut-être quelque chose si vous avez vu le film « les Ailes Pourpres » (au passage un extraordinaire film documentaire animalier comme je les aime !)

Situé au Nord de la Tanzanie, le lac Natron n’est pas un lac ordinaire : avec des températures pouvant atteindre 60°C et un pH à 10,5, il semble hostile à la vie… A part pour les flamants nains qui y viennent nidifier et se reproduire dans des conditions extrêmes : un spectacle unique auquel j’aimerais vraiment assister un jour tant ce miracle de la Nature est exceptionnel… Mais bon, ça c’est parce que je suis une fan inconditionnelle de la faune sauvage, celle qui a la chance de pouvoir évoluer en dehors de cages en ferraille et d’enclos fabriqués par les Hommes…

pistes Tanzanie

4/ Envie de plonger à Mafia Island

Heu, rien à voir avec une quelconque organisation criminelle, hein ?!!!
Après mon voyage à la Dominique cet été, vous savez désormais comme j’aime les petits bijoux de destination pas trop connus ! Alors j’avoue que la perspective d’une séjour plongée de quelques jours sur Mafia Island, île située à 25 km des côtes tanzaniennes dans l’Océan Indien m’enchante… Mmm, rien que d’y penser…

Située au cœur d’une réserve marine où la pêche à la dynamite est interdite (ce qui est cool pour la qualité des fonds marins), Mafia island offre des plongées variées (récifs, passes, tombants) et permet, avec un peu de chance, d’observer des requins-baleines. Pour ne rien gâcher, Mafia Island a des allures d’île paradisiaque. Oui, je m’y vois bien lors d’un second voyage en Tanzanie pour évacuer la fatigue d’un safari trépidant !

en route pour Mafia Island

5/ Envie de laisser l’intendance de mon voyage en Tanzanie à d’autres…

Pour un second voyage en Tanzanie, je ne me vois pas prendre un vol sec et organiser les choses sur place. J’ai beau aimé les voyages sacs à dos, où mon champ de liberté se déroule jusqu’à perte de vue, je pense qu’il y a des pays où il vaut mieux confier l’organisation à des professionnels du voyage (bien choisis !)

Est-ce que je dis ça parce qu’en ce moment je suis fatiguée et stressée ?… Il y a sûrement un peu de ça, parce que mine de rien un voyage indépendant, même si c’est hyper excitant, cela demande quand même une bonne dose d’énergie !

Alors oui, mea culpa, j’avoue, pour une fois, je ferais bien confiance à un organisme de voyage pour me concocter un trip en Tanzanie. Histoire de ne penser à rien. Ou de ne penser qu’à profiter ! Oh, pas un voyage formaté sur lequel je n’aurais pas la main ! Au contraire, un « cocktail » d’aventures que j’aurais moi-même concocté sur Libre et Nomade Tanzanie, un concept de voyages sur-mesure qui permet aux globe-trotters de se créer l’aventure qui leur correspond. Sans devoir gérer toute la logistique fastidieuse propre au voyage indépendant : recherche d’hébergement sur place, organisation des déplacements et moyens de déplacement… Et tout en gardant cette part « hors des sentiers battus » que tout baroudeur affectionne.

organisation agence de voyages en Tanzanie

6/ Envie de suivre la Grande Migration

La Grande Migration des gnous, phénomène exceptionnel dont je vous avais déjà parlé dans cet article, j’y ai en partie assisté (mais j’étais quand même arrivée après le « gros de la bataille !) côté Kenya. J’aimerais bien voir le gros de la bataille cette fois côté Tanzanie dans le Serengeti.
Et puis j’aurais peut-être enfin droit à ma scène de chasse, qui sait ?!!

Migration des gnous Masaï Mara

7/ Envie de dormir à nouveau en tente safari

Aurais-je un petit côté Karen Blixen ?… En tout cas, dormir dans un tente safari, en regardant les animaux évoluer au loin, c’est juste magique. Ni plus ni moins. Une expérience à vivre au moins… 2 fois dans sa vie !
On ne va pas se voiler la face non plus, ce genre d’hébergement a un coût, mais bon, on ne part pas en Tanzanie tous les jours alors une nuit… ou 2 😉 Je suis du genre à faire des économies dans l’année justement pour pouvoir m’offrir ces « petits trucs hors-du-commun » en voyage. Pas des folies douces, juste des plaisirs qui restent gravés à vie dans la sphère « voyage » de votre cerveau !

tente safari Afrique

Bon faut que je m’arrête parce que sinon, je sens que l’envie de mettre les voiles va se transformer en pulsion irrésistible !… Mais bon quand même un voyage en Tanzanie en plein hiver, au moment où les organismes humains sont fatigués, manquent de lumière et de chaleur…

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.