Je ne connais pas tous les aéroports du monde, loin de là ! Néanmoins, avec quelques voyages à travers le monde à mon actif, un bon nombre d’heures passées dans les terminaux de départ et d’arrivée de différents aéroports et un bon paquet d’heures avec comme statut « en transit », je suis en mesure d’affirmer que tous les aéroports ne dorlotent pas leurs passagers…

Ce n’est un secret pour personne que l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle fait figure de cancre dans la classe mondiale des aéroports et que l’aéroport de Dubaï ressemble à un temple du shopping vénéré par les voyageurs passés par là !
En revanche, je n’ai découvert l’aéroport de Hong Kong que récemment et je peux vous dire que c’est un modèle du genre qui assume pleinement son rôle de premier de classe…

Vol au départ de Hong Kong

 

Une construction pharaonique qui défie les lois de la nature !

En raison d’un urbanisme galopant et de buildings poussant comme des champignons, Hong Kong n’avait plus de parcelle de terrain libre pour accueillir un nouvel aéroport. Quant à l’ancien aéroport, en raison du développement économique et touristique de Hong Kong, il était devenu incapable d’assumer les flux de marchandises et de voyageurs.

Si le nouvel aéroport de Hong Kong est une construction hors-du-commun qui défie les lois de la nature, c’est parce qu’il est né d’une volonté des Hommes à l’origine du projet de gagner des terres sur la mer. En effet, une île a été créée de toutes pièces au large de l’île de Lantau pour y bâtir l’aéroport de Hong Kong, en fonctionnement depuis 1998.

Panneau d'affichage de l'aéroport de Hong Kong

 

Des chiffres qui donnent le vertige…

L’aéroport de Hong Kong, c’est :

  • 7 ans de construction
  • près de 380 comptoirs d’enregistrement
  • 200 bureaux d’immigration
  • 2,5 km de trottoirs roulants
  • 60 toilettes publiques
  • près de 150 ascenseurs publics53,9 millions de passagers en 2011
  • 333 760 mouvements aériens en 2011
  • un trafic aérien qui a atteint en 2011 la demande prévue pour 2013
  • 63 vols par heure aux heures de pointe
  • environ 100 compagnies aériennes qui opèrent des vols vers 160 destinations
  • environ 65 000 employés

Aéroport de Hong Kong reposant

 

Le hic, c’est qu’avec une réussite aussi insolente, une extension de l’aéroport a été décidée, extension qui menace les dauphins blancs, une espèce de dauphins surprenante mais vraiment menacée par la croissance exponentielle des activités humaines…

Vastes espaces de l'aéroport de Hong Kong

 

L’aéroport de Hong Kong, le sens de l’accueil des passagers

Autant à l’arrivée qu’au départ, j’ai été bluffée par la qualité des équipements de l’aéroport de Hong Kong :

  • Le personnel au sol est franchement très serviable et disposé à renseigner les voyageurs
  • Contrairement à de nombreux aéroports, les espaces sont gigantesques et aérés : ni cohue, ni bousculade et pas non plus de caddies de bagages tamponneurs.
  • Les formalités d’enregistrement sont rapides au départ de Hong Kong et à l’arrivée le temps de récupération des bagadges n’est pas interminable comme dans certains autres aéroports
  • Tous les moyens de transport sont accessibles depuis l’aéroport pour gagner les 4 coins du territoire de Hong Kong : de nombreux bus, l’airport express, le métro, des taxis.
  • Si vous êtes amenés à « tuer une paire d’heures » dans l’aéroport avant de prendre votre avion, côté restauration, une large choix de cuisines s’offrent à vous. Vous trouverez largement de quoi combler vos papilles et vous ne serez pas obligé de vous contenter d’un pauvre sandwich vendu à un prix exorbitant !
  • Qui plus est, de nombreux espaces sont aménagés pour permettre aux voyageurs de s’installer confortablement pour manger avant de prendre leur vol.

Restaurant asiatique de l'aéroport de Hong Kong

 

Vraiment l’aéroport, c’est comme un gigantesque salon : on se sentirait presque comme chez soi tant l’atmosphère est reposante !

Mac Do de l'aéroport de Hong Kong

 

Ce n’est donc pas pour rien si l’aéroport de Hong Kong compte parmi les 3 seuls aéroports (au côté de ceux de Séoul et de Singapour) classés 5 étoiles par Skytrax, l’organisme de consultation situé à Londres et reconnu pour son aptitude à évaluer la qualité des aéroports, des compagnies aériennes…

De tous les aéroports que j’ai pu faire, celui de Hong Kong a ma préférence, de loin !

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

11 Réponses

  1. Bruno

    Il me tarde de découvrir Séoul alors ! J’avais bien apprécié l’aéroport d’Hong-Kong, j’ai notamment testé la meilleure connexion wifi de ma vie là-bas. C’est ce qui manque à Singapour je trouve (il faut aller au comptoir demander l’accès).

    Répondre
    • Nath

      Merci pour cette précision concernant le wifi : j’ignorais vu que je n’emmène jamais mon ordinateur portable en voyage.

      Répondre
  2. Lucie

    Je ne connais pas celui-là, les chiffres sont impressionants en tout cas. 60 toilettes par rapport à tout ce monde ça ne paraît pas beaucoup 🙂 J’ai beaucoup aimé l’aéroport de Singapour par contre!

    Répondre
    • Nath

      Moi ce qui m’impressionne c’est le fait de gagner du terrain sur la mer ! Et c’est vrai que les chiffres donnent le vertige ! Et encore je n’ai pas donné le budget final de cette construction démentielle !
      Je ne connais pas l’aéroport de Singapour : pourquoi l’as-tu apprécié ?

      Répondre
      • Lucie

        Le budget doit faire peur! J’ai trouve l’aeroport de Singapour tres bien agence, meme si tu n’y es jamais allee tu te retrouves sans probleme et le personel de l’aeroport est adorable. Tu trouves quelques restaurants qui proposent de tres bons produits a pas trop cher. Il y a egalement beaucoup de grandes baies vitrees ce n’est pas un environnement oppressant.

  3. Alex Gastronome Parisien

    Entièrement d’accord avec toi une nouvelle fois ! J’insiste sur ta remarque sur la restauration. Il y a dans l’aéroport d’excellents restaurants chinois notamment dont certains sont par exemple des Bib Gourmand Michelin comme le restaurant Crystal Jade ou le Maxim’s. Dans l’aéroport de HK vous pouvez manger à tous les prix des plats de très grandes qualités. Effectivement ça change de Paris où la restauration industrielle règne en maître.

    Répondre
    • Nath

      L’avantage dans cet aéroport c’est que même au milieu de la nuit on trouve ds points de restauration ouverts, ce qui n’est pas le cas à paris ou à Bruxelles. Par contre j’ignorais que certains restaurants étaient des Bib Gourmand Michelin !

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.