Au menu ? Du saumon ! Oui, mais pas n’importe quel saumon ! Du saumon finlandais grillé selon la méthode traditionnelle…
et une belle occasion de partir à la découverte de la culture méconnue du peuple saami, installée à côté du feu sous le kota…  Un régal !

Saumon sous kota

 

Le kota, refuge traditionnel finlandais 

Kota en Finlande

Le kota ressemble à un tipi, mais en bois. Rustique, le kota est à l’origine une hutte de fortune utilisée par les Saamis, peuple semi-nomade de chasseurs, éleveurs de rennes et pêcheurs pour :

  • fumer le poisson
  • se protéger de la rudesse d’un froid impitoyable
  • se retrouver en communauté autour d’un feu de camp et partager un repas

Sol en terre battue, rondins ou planches en bois pour murs, pas de fenêtres… le confort du kota ne réside pas dans le matériel mais dans la chaleur et la convivialité autour du feu central.

 

Les traditions du peuple Saami, exploitées à des fins touristiques

Feu sous le kotaLes Saamis sont l’un des derniers peuples indigènes et furent un temps menacés d’extinction. L’expansion du tourisme de masse jusque dans ces terres extrêmes n’est pas étrangère au fait que le mode de vie des Saamis, proches de la Nature et de la Terre, soit malmené.
En effet, l’industrie du tourisme s’est emparé du « pan exotique » des nobles traditions des Saamis pour attirer les touristes :
  • Motoneiges, traîneaux à chiens, traîneaux à rennes, raquettes étaient auparavant les moyens de déplacement du peuple Saami ; aujourd’hui, ils sont devenus des activités touristiques florissantes…
  • Au village du Père Noël, les vêtements traditionnels saamis sont devenus des costumes de foire, un véritable folklore destinés à satisfaire le touriste, toujours avide d’une photo-souvenir…

L’industrie du tourisme de masse, comme partout dans le monde, exploite le juteux filon de nobles cultures traditionnelles que des peuples malmenés tentent tant bien que mal de se transmettre de génération en génération pour garder leur identité profonde.

Aujourd’hui, même les kotas sont l’objet de toutes les convoitises. Ayant flairé une nouvelle tendance lucrative, des entrepreneurs audacieux commercialisent de nouveaux kotas, soi-disant dans le respect des traditions.
Mais, en réalité, ces kotas nouvelle génération n’en ont plus l’âme et n’en méritent pas le nom : ultra-confortables, modernes, ils ont été transformés en saunas, en studios, en chambres à coucher, en abris de jardin, en endroits VIP à réserver pour un barbecue de luxe... On est loin, très loin de l’habitat traditionnel qui permettait de se protéger de la rigueur du climat…

 

Du saumon grillé pour découvrir l’histoire des Saamis

C’est sous le kota que j’ai pu apprendre des histoires, des coutumes, les moeurs du peuple Saami. En effet, après une belle journée en traîneau à chiens, le soir était prévu un dîner de saumon grillé.

Là-bas, il ne font pas griller le saumon comme nous ! Les énormes filets de saumon sont incisés puis fixés sur de grandes planches en bois grâce à des clous en bois, avant d’être placés ensuite à la verticale à côté du feu.

 

Saumon grillant sous le kotaSaumon au feu de boisZoom sur le saumon grillé

 

 

 

 

 

 

Cette cuisson à la verticale une belle occasion d’écouter des anecdotes, d’apprendre une culture très différente de la nôtre car elle demande de la patience, mais au final, affole les papilles ! Le saumon est grillé mais incroyablement fondant, avec une saveur incroyable…
Un délice… limite l’extase tellement c’est bon !
Une soirée, juste magique comme je les aime, qui m’a permis de découvrir une autre vision du monde, des rapports humains, du rapport à la Nature au travers des histoires du peuple Saami.
Le Grand Nord a une âme… celle du peuple Saami…

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

2 Réponses

  1. catherine EMONIN

    bravo encore nath pour ton site !!! tu es décidement fabuleuse et je me régale en surfant sur la terre sur son 31!!!
    un petit clin d’oeil particulier bien sur à ton article sur la Laponie…. ou je ne trouve toujours pas les mots pour décrire tout ca…. mais tu sais, toi…..merci encore nath!! tu es géniale décidement….
    continue…. n’arretes pas surtout!!!

    Répondre
    • admin

      Merci Cathy ! Je suis ravie que ces articles trouvent un écho en toi, n’hésite pas à venir faire un petit tour sur le site à chaque fois que ton paradis blanc te manquera !…

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.