A mon arrivée dans ce qui allait devenir ma région de cœur, j’avais acheté le guide Lonely Planet Côte d’Azur pour faire connaissance avec la French Riviera. Guide que j’ai rapidement laissé tomber car trop austère et imprimé sur un papier ne rendant pas hommage aux photos. Du coup, 5 ans après, me voilà avec le GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur, en main ! Peut-être honte à moi mais je ne connaissais pas du tout cette collection de guides de voyage Gallimard. Je suis donc mega ravie de plonger dans la découverte de ce GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur sorti en février 2018 ! Et de partager mes impressions sur ce guide avec toi !

decouverte french riviera

GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur : premières impressions !

Côté forme…

Ce qui me frappe de prime abord, c’est le côté moderne, coloré et actuel du GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur :

● Le guide est lisible. C’est important la lisibilité. Parce que si ton guide t’oblige à sortir la loupe à chaque coin de rue, c’est vite agaçant !

● Le format est pratique : ni trop grand ni trop petit.

● Le papier est de qualité et du coup, les images ressortent plutôt bien !

● Le repérage est facilité par des couleurs pep’s et des icônes dont l’explication figure en dernière de couverture.

Côté forme, je dirais que le GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur assure !

guide voyage pratique

Côté contenu…

A première vue, le GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur a pour ambition d’offrir au voyageur l’essentiel de la Côte d’Azur de manière claire : infos pratiques, bonnes adresses, hébergements, lieux à voir, activités, itinéraires… Pour moi, c’est plutôt un guide pour les voyageurs qui vont aller passer un week-end ou une semaine sur la Côte d’Azur, pas pour les accros de la French Riviera qui la connaissent comme leur poche.

Le guide, qui se veut avant tout un guide pratique, ne prétend pas à l’exhaustivité donc c’est un peu normal – même si certains le regretteront – que certains endroits n’aient droit qu’à quelques lignes.

Côté fond, l’essentiel y est : le GEOGUIDE est une excellente base pour partir à la découverte de la Côte d’Azur !

visiter côte d'azur

Ce qui est trop sympa dans le GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur

● Le reportage détaillé sur la vie d’un apiculteur et l’obtention d’un vrai bon miel.

● L’infographie qui présente la Côte d’Azur en quelques chiffres et anecdotes amusants.

● L’aide pour préparer ses vacances sur la Côte d’Azur en fonction de ses envies de plages, de randos, d’architecture…

● La présentation des incontournables en images qui donne vraiment envie de découvrir la Côte d’Azur.

● Le découpage par secteur géographique pour mieux sélectionner les découvertes à proximité en fonction de son lieu d’hébergement.

● Les explications claires et précises sur les endroits présentés : parfait pour appréhender l’essentiel.

● Les recommandations des auteurs du guide pour chaque secteur de la Côte d’Azur abordés.

● Les plans de certaines villes, toujours pratiques pour se repérer quand on découvre une ville à pied.

● Les « à voir » et « à faire » par zone géographique sont plutôt complets et garantissent de ne pas passer à côté des essentiels.

♕ Le guide va vraiment à l’essentiel : pas de superflu, l’assurance de goûter au meilleur de la Côte d’Azur

geoguide guide voyage

Ce que je trouve moins bien dans le GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur

● Les adresses de restaurant proposées ne représentent qu’un infime partie de l’existant et ne sont pas toujours représentatives.
Je m’explique avec un exemple. A Cagnes-sur-Mer, 2 adresses de restaurant sont suggérées, toutes 2 aux Hauts-de-Cagnes (partie historique de Cagnes-sur-Mer). En revanche, aucun restaurant pour le Cros-de-Cagnes, l’ancien village de pêcheurs animé en toutes saisons et correspondant à la partie bord de mer de Cagnes. Pourtant tout le bord de mer est bordé de restaurants avec de chouettes adresses où il est chouette d’aller manger.
Bien sûr, j’ai aussi conscience qu’aucun guide de voyage ne peut donner une liste exhaustive des restaurants d’une ville.

● La rubrique « Rendez-vous avec… », que je trouve une bonne idée en soi, ne m’a pas particulièrement accrochée, d’une part parce que les figures locales « ne me parlent pas » et d’autre part parce que j’aurais bien aimé que le concept soit poussé encore plus loin : maquette de page différente, envie de ressentir davantage l’expérience, les astuces/conseils de la figure locale…

● Dans l’ensemble, le guide est illustré par des images plutôt chouettes où on sent la vie sur la Côte d’Azur. Dommage que certaines photos soient un peu petites et que d’autres manquent un peu d’impact, comme par exemple la photo des marmottes p.111.

● Les hébergements par zone sont regroupés à la fin du guide. Personnellement j’aurais préféré que les bonnes adresses d’hébergements, tout comme les bonnes adresses de restaurant, figurent dans le chapitre dédié à la zone géographique concerné.

♕ Quelques bémols au concept dynamique de ce guide mais qui n’enlèvent rien à son côté hyper pratique pour apprécier la Côte d’Azur.

choisir guide voyage

En résumé…

Bien conçu et agréable à lire, le GEOGUIDE coups-de-cœur Côte d’Azur assure. A n’en pas douter, il sera un compagnon précieux pour les voyageurs qui veulent vivre l’essentiel de la Côte d’Azur sans passer à côté du meilleur !
En tout cas, moi, c’est sûr, je l’emmènerai pour mon prochain week-end sur la Côte d’Azur. Hé oui, même si je suis azuréenne de cœur, je suis loin d’avoir encore exploré tout ce formidable terrain de jeu qu’est la Côte d’Azur !

guide côte d'azur

A propos de l'auteur

Articles similaires

2 Réponses

  1. sylvie

    Coucou Nath ! De mon côté je ne connaissais pas non plus la collection GEOGUIDE, mais seulement GEOBOOK, car j’en possède plusieurs à la maison. Et comme j’apprécie énormément les GEOBOOK, je ne suis pas surprise de voir que les GEOGUIDE ont l’air tout aussi bien. Alors ce sera peut-être mon achat si un jour j’ai l’occasion d’aller découvrir la côte d’Azur ! J’espère… En attendant, merci pour le partage de ton ressenti sur ce guide. Bisous.

    Répondre
    • Nath'

      Coucou Sylvie,
      Pour moi qui étais habituée au Lonely Planet et au guide du Routard, la découverte des guides de chez Gallimard ont été une bonne surprise.
      Biz

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !