Le parc de Manuel Antonio est un des parcs les plus visités du Costa Rica : son accès aisé et la facilité d’observation de la faune ne sont sûrement pas étrangers à cette forte fréquentation.

Malgré cette fréquentation importante, le parc de Manuel Antonio mérite le détour…

Parc de Manuel Antonio

 

Le parc de Manuel Antonio : oui pour la faune !

Normalement, on peut y observer des paresseux… Je n’en ai pas vu, sûrement sont-ils trop paresseux pour se bouger et montrer le bout de leur museau ! 😉
Mais, même sans voir de paresseux, le parc de Manuel Antonio offre de belles opportunités d’observer la faune locale.

1- Le coati

Le coati est un petit mammifère de la famille des ratons-laveurs. Peu farouche, il est très facile à observer.

Coati au parc de Manuel Antonio

 

2- Le raton-laveur

Avec son « loup », on pourrait croire que le raton-laveur se rend à un bal masqué !… Très agile, il est capable de descendre d’un arbre la tête en bas !

Raton laveur au parc de Manuel Antonio

 

3- Le singe capucin

Certainement l’espèce la plus commune du parc ! Les singes capucins se déplacent en bande, prêts à sauter sur la moindre occasion pour chaparder biscuits et pique-nique des touristes… Prenez garde, ils sont vifs comme l’éclair !

Portrait de singe capucin au parc de Manuel Antonio

 

De plus, sachez que le snacking n’est pas un régime adapté aux singes capucins… ils peuvent en mourir…
pensez également à bien tenir vos casquettes et appareils photos…

Singe capucin au parc de Manuel Antonio

 

4- Les iguanes

Ces reptiles aux allures d’animaux sortis tout droit de la préhistoire adorent se dorer au soleil… D’ailleurs un iguane avait attendu que j’aille me baigner pour s’installer sur ma serviette de plage !!! Il a même osé « chier » dessus comme pour marquer son territoire !!!

Iguane au parc de Manuel Antonio

 

5- Le crabe de terre rouge

Vous ne pourrez pas manquer ces crabes qui pullulent dans le parc… Sont-ils rouges pour avoir voulu ressembler aux écrevisses ?!!

Crabe de terre rouge

 

Le parc de Manuel Antonio : oui pour les paysages !

Déjà rien que l’accès au parc de Manuel Antonio par la plage est de toute beauté…

Végétation luxuriante, plage ourlée de sable blond et bordée de palmiers, le parc de Manuel Antonio est des petits airs de Koh Lanta en termes de paysages…

Paysage du parc de Manuel Antonio

 

Nul besoin d’être randonneur chevronné pour aller au parc de Manuel Antonio, les sentiers sont très accessibles et offrent de belles balades en forêt. Si vous voulez être tranquille, éloignez-vous de l’entrée…

Nathalie dans le parc de Manuel Antonio

 

Et après la balade, ne vous refusez pas un petit plongeon dans l’océan. Faites juste attention à ne pas perdre vos affaires de vue, les vols dans les lieux touristiques sont assez fréquents et il serait dommage de voir la fin de votre voyage gâchée par manque de vigilance…

Balade dans le parc de Manuel Antonio

 

En sortant du parc, arrêtez-vous sur la plage de Manuel Antonio et attendez le spectacle du soleil enflammant le ciel avant d’aller se coucher…

Coucher de soleil dans le parc de Manuel Antonio

 

Le parc de Manuel Antonio, non à cause de …

Fortement fréquenté, le parc de Manuel Antonio présente quelques désagréments :

  • Les essaims de touristes en visite guidée : trop de bruit nuit à l’observation de la faune… De plus inutile de prendre un guide, avec un peu de patience, les animaux s’observent facilement sans guide.
  • Des petits malins à l’entrée du parc vous proposeront leurs services (payants) pour traverser le bras d’eau dans leur embarcation… Ne vous faites pas avoir, cela n’est nullement obligatoire ! En observant bien ou en passant à marée basse, vous atteindrez l’entrée du parc sans vous faire avoir au passage…
  • Un caractère sauvage menacé… La val€ur de l’endroit conduira-t-elle à la naissance d’un « paradis » zoologique pour touristes ?…

Plage de Manuel Antonio

 

Le parc de Manuel Antonio, situé sur la Côte Ouest du Costa Rica est vraiment un joli coin de nature. Maintenant si vous chérissez votre tranquillité, mettez plutôt le cap sur le Corcovado : plus difficile d’accès, il attire peu les touristes du dimanche…

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

2 Réponses

  1. Marion

    Quand je vois des photos du Costa Rica, je vois toujours des photos d’animaux… Alors à chaque fois, ça me donne un peu plus envie d’y aller ! 😀
    Tes photos sont supers chouettes, ça fait vraiment rêver !

    Répondre
    • Nath

      Merci 🙂 Oui c’est un beau pays, très riche côté nature. Tu aimes voir des animaux à l’état sauvage ?

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.