Petites îles voisines… perles de l’océan

La beauté des Seychelles est mondialement connue à travers les paysages des plages idylliques de Mahé, Praslin et la Digue, les 3 îles principales. En revanche, peu d’entre nous connaissent Cousin, Curieuse, Saint-Pierre, Coco, Félicité, Aride, ces petites îles voisines des grandes.

Mais impossible de séjourner aux Seychelles sans prévoir des excursions à la journée sur ces petites îles enchanteresses aux airs d’éternel Eden… Deux petites précisions cependant :
– N’espérez pas dormir sur les îles précitées, elles n’offrent pas de possibilités d’hébergement
– N’envisagez pas d’enchaîner la visite de ces 6 îles sur la journée : d’une part vous n’auriez guère le temps de profiter de leurs trésors, d’autre part aucune excursion à ma connaissance ne propose un tel programme.
Généralement, en fonction de vos envies, vous pourrez opter pour une demi-journée à Coco et Félicité et/ou une excursion d’une journée consacrée à Cousin, Curieuse et Saint-Pierre, avec pique-nique sur Curieuse et/ou une journée à Aride avec barbecue le midi sur l’île.

Ile des Seychelles

 

Excursion en bateau à Cousin, Curieuse et Saint-Pierre

Cette journée de découverte peut se faire au départ de Mahé, de Praslin ou de La Digue, selon l’endroit où vous séjournez. Toutefois, le trajet en bateau sera moins long à partir de Praslin, ces 3 îles étant toutes situées à moins de 2 km de celle-ci. Dans tous les cas, la balade en bateau est des plus agréables, donc aucune raison de faire une croix sur l’excursion si on loge à La Digue par exemple !

Couple de sternes blanches en vol

 

Si je recommande fortement cette excursion aux amoureux de la Nature, c’est parce que chacune de ces 3 îles offre des plaisirs différents et il n’y a aucune redondance à visiter ces 3 îles.

 

À la découverte de Cousin

 

Couple de Noddi MarianneUne île exemplaire en matière d’écotourisme

Cousin est une réserve naturelle depuis 1968 gérée par Nature Seychelles, une organisation seychelloise à but non lucratif, et qui profite à la population locale. Entièrement dédiée à la protection et à la conservation de la nature, Cousin est à la fois un véritable sanctuaire ornithologique et un refuge naturel pour les tortues de mer.

 

Un accès sous haute surveillance

Pour protéger le caractère sauvage et naturel de l’île, l’accès est soumis à de fortes restrictions.
En effet, Cousin ne se visite que les lundis et vendredis de 9H30 à 12H et le débarquement des touristes sur l’île se fait entre 9H30 et 10H.

Le débarquement est quelque peu rock’n roll car seuls les petits bateaux à moteur de la réserve peuvent accoster sur l’île, ceci pour éviter l’introduction accidentelle d’espèces parasites qui bouleversait l’équilibre écologique local.

De fait, vous arrivez tranquillement sur votre bateau d’excursion, qui mouille au large, et on vient vous chercher. Seulement voilà, aux abords de l’île, la mer est souvent agitée ; vous voilà prévenus, gare à vos effets personnels et à votre appareil photo !

 

Visite guidée !

Une fois que vous aurez débarqué, vous n’aurez pas d’autre choix que de vous regrouper sous l’abri prévu pour l’accueil des touristes de la journée et d’attendre le départ de la visite effectuée par un guide naturaliste de l’île. C’est là le seul point noir : trop de touristes (entre 60 et 100) visitent l’île en même temps par groupe de vingt à trente personnes, ce qui, à mon sens, est une hérésie pour profiter pleinement de l’observation de la faune et de l’écoute des bruits de la nature.

 

sternes-blanches

 

Enfin, en ce qui me concerne, j’ai été très chanceuse car étant la seule armée d’un bazouka (j’entends par là un gros zoom Canon 100-400 mm pour les connaisseurs), je me suis vu proposer un guide particulier… que du bonheur car les troupeaux de moutons, trop peu pour moi !

Guide tenant un Noddi Marianne blessé

 

La visite dure environ 1 heure, 1 heure et demie et le sentier est accessible à tous. Juste un petit conseil : prévoyez un bon répulsif anti-moustiques et de l’eau !

 

Pourquoi Cousin est une réserve spéciale ?

 

Bébé Phaéton à bec jauneLes guides ont une parfaite connaissance de la faune et de la flore de l’île. Croyez-moi, c’est une chance unique de pouvoir approcher d’aussi près les espèces reines de ce sanctuaire naturel ! La réserve revêt un caractère exceptionnel pour plusieurs raisons :

  • Elle abrite un peuple entre 200 000 et 300 000 oiseaux, compte 5 espèces endémiques dont la pie-chanteuse, et 7 espèces se reproduisent sur place.
  • On y trouve la plus forte densité de lézards au monde
  • Elle est l’unique île granitique totalement restaurée avec de la végétation indigène
  • Les plus grands mille-pattes du monde y vivent
  • L’avifaune n’y a pas de prédateur
  • C’est le lieu de ponte le plus important de l’Ouest de l’Océan Indien pour la tortue imbriquée
  • Frégates, Pailles-en-queue, Sternes blanches et Noddi Marianne y nichent en parfaite harmonie.

 

Autant vous dire qu’avec un guide particulier pendant une heure et demie, je me suis éclatée côté photo, ce qui n’aurait pas été du tout la même chose si j’avais dû me greffer à une groupe de touristes bruyants !

Et, en plus, j’ai eu la chance extraordinaire, contrairement aux autres touristes, que le guide me montre une tortue venue là pour pondre (normalement, ce n’est pas trop la période) : un moment magique !

Tortue sur le point de pondre

 

Après Cousin, cap sur Curieuse !

Sur Curieuse, petite île de 3 km sur 1,5 km, peu d’oiseaux mais en revanche, c’est un lieu parfait pour un barbecue avant d’aller faire une belle balade à travers mangrove, palétuviers, takamakas. La promenade, malgré un soleil dardant ses rayons, vaut le coup car elle offre un point de vue dominant et remarquable sur la baie Laraie… Tellement remarquable que d’en haut, on aperçoit même les raies et les petits requins nager !

Curieuse

 

Mais si Curieuse attire les touristes, c’est avant tout et surtout parce qu’un parc de tortues terrestres géantes a été créé pour préserver l’espèce. Là encore, c’est une occasion exceptionnelle d’approcher de très très près une espèce franchement impressionnante !

Nathalie avec une tortue géante

 

Snorkeling à l’îlot Saint-Pierre pour finir la journée en beauté !

Ilot Saint-Pierre

 

En fait, on ne débarque pas sur l’îlot Saint-Pierre, dont le caractère paradisiaque n’a d’égal que la beauté des fonds marins qui l’entourent…

Le bateau d’excursion mouille à quelques mètres de ce joyau baignant dans un écrin bleu turquoise.

Tortue de merOn met son masque, son tuba et hop, tous à l’eau pour ne pas perdre une minute du spectacle fascinant qui se déroule sous la surface !

Le ballet des poissons multicolores est tellement magique que vous n’aurez plus envie de sortir la tête de l’eau ! Et quand l’heure arrive de regagner le rivage, on se dit : « déjà ! »

N’ayant pas d’appareil-photo étanche, je ne pourrai malheureusement pas vous montrer le peuple de l’océan, mais je vous garantis que j’ai des images plein la tête !

Après les oiseaux sur Cousin, les tortues sur Curieuse, l’îlot Saint-Pierre offre la chance de plonger dans un gigantesque aquarium ! En plus, savez-vous qu’aux Seychelles, la température de l’eau ne descend jamais en dessous de 27°C !

Si vous aimez les îles, je vous propose qu’on se retrouve prochainement pour découvrir Aride, qu’en dites-vous ?…

 

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

6 Réponses

  1. Crahay Danyelle

    Super! si nous hésitions encore, tu nous as convaincu!
    Merci et vivement la suite.
    Danyelle Crahay

    Répondre
  2. seillier

    Bonjour, félicitation pour vos photos, dites nous par qu’elle agence êtes vous passé pour le circuits 3 iles.Nous allons aux seychelles au mois de mai.

    En vous remerciant par avance

    Laetitia

    Répondre
    • admin

      Merci ! Vous allez voir vous allez vous régaler ! Il s’agit de l’agence Créole. Sur quelle île allez-vous loger ?

      Répondre
  3. Math@Visiter Bruxelles

    Super article. Je suis fan de plages et d’iles paradisiaques. Je rêve d’aller aux seychelles. C’est sympa de savoir qu’il existe d’autres îles que les îles principales à visiter. Dommage que l’on ne puisse pas y séjourné une petite nuit. Mais au moins le coté « nature » y ai préservé.
    Très bonne article.

    Répondre
    • Nath

      Merci Math ! 🙂 Rassure-toi La Digue aux Seychelles est authentique. Par contre, ce qui est dommage aux Seychelles c’est que certaines îles sont des îles-hôtels inaccessibles au commun des mortels !!! Réservées à ceux qui ont le compte débordant de $$$$$$$$ !!!!

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.