Pour ceux qui me connaissent, vous savez que je n’aime rien tant que bouger, marcher, courir, explorer, découvrir, pédaler, raconter des conneries, voyager. Autant dire que me voir pratiquer une intense activité de larvage-canapé durant tout un week-end est aussi courant que de voir un hérisson envoyé en orbite autour de Jupiter…

Comment je suis devenue accro au voyage-canapé ?

En manque de voyage

Sauf que là… la vie m’oblige momentanément (du moins je l’espère) à mettre toutes mes « activités actives » en stand-by. Victime d’un décollement du muscle maléolaire au niveau du genou, muscle relié au tendon d’Achille, je suis contrainte à éviter au maximum tout appui sur ma jambe, à me déplacer avec des béquilles, en gros à rester sage comme une image…
Ce qui est une épreuve pour le moral car la bougeotte est inscrite dans mes gènes…

Du coup, pour éviter de trouver le temps long, je suis bien forcée de mettre en place une stratégie pour tromper mon cerveau et continuer à sécréter des endorphines (l’hormone du bonheur, celle qu’on sécrète en faisant du sport).
Me voilà donc en train de planifier des escapades et des voyages que je pourrai faire quand je ne serai plus un canard boiteux !

Escapade dans les Alpes

Ces voyages amphétamines qui me font du bien

Je ne pensais pas que créer mes prochains voyages pouvaient me permettre de me plonger dans un tel état de réjouissance et ce qui est bien, c’est qu’il n’y a pas de posologie contraignante à suivre : je prends autant de doses de voyage que je veux, sans modération et sans aucun risque d’effets secondaires à part celui de faire ces voyages dans un avenir prochain…

Voyage canapé

Venise, l’effet love

Venise a beau être un grand classique, avec son pont des soupirs, ses loving gondoles, j’en rêve depuis un bon moment. Et d’ailleurs, son célèbre carnaval serait pour moi l’occasion en or de faire un saut dans cette ville à l’aura fabuleuse.

Voyage à Venise

Évidemment, pour rester indépendante, je ne prendrai pas d’hôtel. Comme j’ai le temps de surfer sur internet, j’ai découvert le site 9flats.com, un site de locations saisonnières où des propriétaires proposent leur appartement à la location. Bien sûr ce n’est pas le seul site du genre mais sur 9flats.com, j’ai eu un coup-de-coeur pour cet appartement à Venise : un mini-loft de 70m2 en dernier étage avec vue sur le canal de Murano et la lagune de Venise, très bien situé et bien équipé pour le voyageur qui a envie de se sentir davantage comme un local que comme un touriste.

Appartement 9flats, le paradis à Venise

Ah, rien que d’en parler avec vous, je m’y vois déjà et je sens les hormones du bonheur irriguer mon cerveau tout entier !

appartement Venise

Aigueblanche, un chalet pour Noël

Du coup, comme je me suis prise au jeu de m’imaginer dans des chez-moi éphémères le temps d’une escapade, sur le site de 9flats, je suis également tombée sur un chalet éco-gîte à Aigueblanche au cœur des Alpes savoyardes, et du coup, j’ai envie de croire au Père Noël et cet hiver je m’imagine bien chausser des skis ou des raquettes pour oublier cet épisode d’immobilisation forcée…

9flats, location d'un chalet dans les Alpes

Ce ne sont que 2 exemples parmi la « collection de voyages » que j’ai commencé à préparer et qui m’aide à passer ce temps-mort-sans-bouger en allumant la case « voyage addict » de mon cerveau, histoire de faire taire mon irrésistible envie de m’activer !

Chambre d'un chalet à louer avec 9flats

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !