En France aussiCet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi… »  de Voyage féminin, Le coin des voyageurs et La Terre sur son 31. 9ème rendez-vous pour « En France aussi… » avec pour thème « Masques et costumes »

Je vous invite donc à me suivre pour découvrir avec moi le carnaval de Nice, dont je viens de manquer la 130ème édition pour faute de vacances au ski ! Cela va devenir une hérésie : comment peut-on habiter aux portes de Nissa la Bella et ne pas assister au premier carnaval de France ?!!
Hé oui, le carnaval de Nice a commencé en1294, année où le duc d’Anjou était venu séjourner à Nice pour les « jours joyeux du carnaval » !

Le roi du carnaval de Nice

 

Il était une fois… le carnaval de Nice !

De 1924 à aujourd’hui, le carnaval a connu de nombreuses évolutions :

  • Ce fut d’abord un prétexte à la transgression avec comme ligne de conduite se moquer de tout et de tous. Le port du masque lors de bals et autres joyeuses animations aidait à tout oser… Inutile de vous dire qu’après, des mesures de contrôle ont été instaurées pour limiter les débordements.
  • Puis le lancer de projectiles divers et variés : bouquets de fleurs, bonbons, haricots, farine, coquilles d’œufs, pois chiche, confetti de plâtre ou même cigares pour le gratin marque l’histoire du carnaval de Nice.
  • En 1873, avec la création du Comité des Fêtes, le carnaval de Nice entre dans l’ère moderne avec l’arrivée de cortèges de chars et des tribunes payantes, et devient le carnaval le plus célèbre du monde, allant même jusqu’à servir de modèle au carnaval de Rio !

Char de fleurs au carnaval de Nice

 

  • En 1876, les premières batailles de fleurs ont lieu au carnaval de Nice. Assister aux corsis sur le Cours Saleya, puis sur la Place Masséna, et participer aux batailles de fleurs sur la Promenade des Anglais deviennent des activités incontournables pour le gotha de l’époque aimant se montrer…
  • En 1892, les projectiles se font plus « soft » avec l’arrivée des confettis en papier !
  • En 1921, les premières illuminations électriques apparaissent.
  • Depuis le début de cette décennie, le carnaval de Nice est passé sous influence des carnavals du monde entier , sambas, salsas et autres danses traditionnelles. Et beaucoup de niçois reprochent au carnaval de Nice d’avoir vendu son âme pour engranger un maximum de fonds…
Malgré cette ombre au tableau, j’ai quand même bien envie de me plonger une fois dans l’ambiance du carnaval de Nice !

Corso nocturne au carnaval de Nice

 

Le carnaval de Nice 2014 en chiffres

  • 20 tonnes de confettis pour les corsi et batailles fleuries
  • 6 mètres de haut, 7 mètres de long et 2 mètres de large, c’est la taille d’un char fleuri
  • 150 grosses têtes en carton pâte
  • La décoration d’un char fleuri est entièrement réalisée à la main ! Des milliers de pétales de fleurs sont collés un par un, dans la nuit et la matinée qui précèdent chaque bataille tandis que par char, 3600 à 4000 fleurs sont piqués dans de la mousse spéciale.
  • Sur la durée d’un carnaval, les « porteurs » effectuent l’équivalent d’un marathon
  • Une troupe de 60 danseurs et acrobates ainsi qu’une vingtaine de groupe d’artistes sont en charge de l’animation du carnaval
  • La préparation du carnaval nécessite 1 an commence dès la clôture du précédent !
  • 190 000 entrées payantes comptées, un chiffre légèrement à la baisse par rapport aux années précédentes
  • 2,1 M€ de recettes réalisés pour un budget pour la réalisation du carnaval à 6,5 M€

C’est vous dire si malgré tout, le carnaval de Nice reste un rendez-vous d’envergure. Souhaitons lui de garder la réputation qui était la sienne !

Char fleuri au carnaval de Nice

 

Les autres blogs à la fête, c’est par ici !

 

Prochain rendez-vous : le 1er mai

Ta-da, la prochaine édition d’En France aussi aura pour thème… « Votre plus belle randonnée ». Facile comme thème, non ? On attend vos participations nombreuses !

 

Comment fonctionne notre rendez-vous ?

Vous êtes nouveau par ici, vous voulez participer ? Soyez le ou la bienvenu(e) parmi nous !

  • Christelle, Sylvie et moi-même écrivons chacune un article sur nos blogs le 1er du mois
  • Vous écrivez vous aussi un article sur le thème proposé. Vous intégrerez notre beau logo et écrirez cette petite phrase en début ou en fin de votre post pour qu’on sache que vous participez à notre rendez-vous : « Cet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi » de  Voyage Féminin, La Terre sur son 31 et Le coin des voyageurs » (sans oublier d’activer les liens vers nos blogs !)
  • Vous nous ferez savoir en commentant chez nous que votre article est en ligne.
  •  Sur nos trois blogs, nous mettrons un lien vers votre article et nous ferons la promotion de toutes nos découvertes sur les réseaux sociaux.

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

9 Réponses

  1. Christophe@LesVadrouilleurs

    Il est magnifique le carnaval de Nice et il faut effectivement le voir au moins une fois …

    J’ai failli faire aussi un article sur ce carnaval où nous sommes allés en 2012 mais j’ai plutôt choisi finalement de parler d’un carnaval moins connu mais assez original qui a eu lieu à la même période, celui de Saint-Raphaël : http://www.lesvadrouilleurs.net/recits-de-sejours/partons-decouvrir-les-fantaisies-carnavalesques-de-saint-raphael/

    J’ai bien fait puisque tu as traité le sujet pour Nice 😉

    Sinon j’avais déjà écrit un article il y a quelques temps spécifiquement sur la bataille des fleurs au moment du carnaval à Nice, celui ci est à l’adresse http://www.lesvadrouilleurs.net/entre-2-sejours/evenement-cote-d-azur-la-bataille-des-fleurs-du-carnaval-de-nice/ au cas où celui ci t’intéresse 😉

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir Christophe,
      Et merci pour ta fidélité ! Je crois que l’année prochaine il faut que je m’organise une session de rattrapage spécial carnavals ! lol Je vais aller voir ta participation : je ne savais même pas qu’il y avait un carnaval à saint-Raphaël !

      Répondre
  2. la pingsheuse

    impressionnant ces chiffres. Je connaissais des carnavaliers à pornic, le défilé de chars n’avait pas la même ampleur que chez toi, forcément, mais j’ai toujours été toujours scotchée devant leur implication toute l’année(!)les liens qui les unissaient, le coté famille, le travail que ça représentait mais aussi la fête permanente. suffisait de passer aux hangars des carnavaliers pour prendre l’apéro ou être invités à un barbecue improvisé. C’était top.
    Bon sinon mon mien c’est là http://thepingshblog.blogspot.fr/2014/04/masques-costumes-carnavalgrand-boucan.html

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir à toi ! 🙂
      Le métier de carnavalier est impressionnant : j’imagine qu’il faut que ce soit une véritable vocation pour préparer le carnaval comme ça pendant 1 an ! Merci pour ta participation ! 🙂

      Répondre
    • Nath

      Hello,
      Oui il y a quelques carnavals en France très connus. D’ailleurs je me demande quel est le carnaval qui attire le plus de monde en France ? Merci pour ta participation ! 🙂

      Répondre
    • Nath

      Bonsoir Florence,
      Bon ben j’ai plus qu’à attendre l’année prochaine pour y aller !
      Je vais aller voir ta participation de ce pas !

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.