Amis blogueurs, je suis tombée ce matin sur une initiative à côté de laquelle nous ne pouvons pas passer…
Mais avant tout, je vais vous expliquer pourquoi cette initiative a un sens pour moi et pourquoi j’ai décidé de la soutenir…

Portrait d'enfant

Constat personnel

Depuis ma mission dans un centre de lecture pour enfants à Saint-Augustin à Madagascar, depuis mon implication pour l’école de Trapaing Anchanh au Cambodge, depuis mon coup de pouce à l’orphelinat de Fianarantsoa à Madagascar, je n’ai pas participé à des actions de solidarité…

Pourtant j’ai continué à voyager pour le plaisir de la découverte d’autres horizons, d’autres cultures. Et, quel que soit le pays, je n’ai jamais été déçue : je suis toujours rentrée plus riche que lorsque je suis partie… Parce qu’à chaque fois, j’ai reçu de la part des habitants des pays en voie de développement de belles leçons de vie, de solidarité et d’humanité, de celles qu’on n’apprend plus ici…

Pourtant je m’étais promis de continuer à voyager utile, parce que pour moi c’est à la seule condition d’un échange entre les peuples d’ici et d’ailleurs que la Terre pourra rester durablement sur son 31.

Pourtant, plutôt que de culpabiliser sur ce que je n’ai pas fait et que j’aurais dû faire, je préfère rester à l’affût de ces petits coups de pouce qu’on peut donner d’ici et qui ont un impact là-bas, parce qu’il y a mille façons d’être solidaire…

La preuve avec cette belle initiative dont je m’apprête à vous parler…

Nathalie avec les enfants à Madagascar

Je sais que j’ai vraiment de la chance…

En tant que femme blanche née et vivant dans un pays occidental, j’ai conscience d’appartenir à la catégorie des privilégiés de ce monde, d’avoir la chance d’être née du bon côté de la Terre, c’est-à-dire d’avoir de quoi subvenir à mes besoins vitaux sans trop me poser de questions.

Source d'eau dans les Alpes

Mais comme vous tous, j’en oublie parfois que de simples gestes du quotidien comme :

  • boire de l’eau minérale en bouteille,
  • avoir de l’eau à volonté en ouvrant le robinet,
  • pouvoir me laver au savon et à l’eau chaude,
  • utiliser de l’eau pour faire la vaisselle,
  • mettre en route une machine à laver,
  • me laver les dents,
  • ne pas utiliser la même eau pour boire, faire le ménage, la lessive et prendre ma douche,
  • avoir de l’eau fraîche à boire…

… sont loin de couler de source dans certains pays du monde.

Du coup, lorsque je suis tombée sur cette initiative originale, il m’a été impossible de rester indifférente.

Enfant cambodgienne jouant dans l'eau stagnante

Le saviez-vous ?

Les chiffres que vous allez lire ci-dessous, issus du 6ème forum mondial de l’eau en mars 2012, parlent malheureusement tout seuls :

  • Un milliard d’hommes, de femmes et d’enfants (sur six milliards deux cents millions) n’ont pas accès à l’eau potable.
  • L’eau n’est pas assainie du tout pour deux milliards et demi de personnes.
  • Parmi les 3,8 milliards d’hommes et de femmes qui ont accès à l’eau du robinet, plus d’un quart d’entre eux n’ont l’eau que quelques heures par jour ou par semaine.
  • Les eaux insalubres restent la première cause de mortalité dans le monde, avec 3,6 millions de victimes par an.
  • Au Cambodge par exemple, les populations défavorisées n’ont pas d’autres alternatives que de boire l’eau stagnante des mares qui sert aussi à se laver, se baigner, nettoyer le linge, faire la vaisselle, faire ses besoins naturels…

Cambodgien se lavant les dents dans l'eau du fleuve

Offrez de l’eau potable à un enfant en bloguant !

Amis blogueurs, cette initiative, la voici :

en plaçant un simple badge sur votre blog (comme celui ci-dessous),
vous offrirez de l’eau saine à un enfant pendant 1 an.


Un an d'eau pour un enfant

Avouez que pour nous blogueurs, ce n’est pas grand chose. Mais n’est-ce pas un beau cadeau que nous pouvons offrir tous ensemble à un enfant rien qu’en bloguant ?

En plus, c’est gratuit et c’est très simple ! Il suffit de se rendre à l’adresse suivante : http://www.nmmedical.fr/1001fontaines/ et de suivre les instructions.

Et puis, ce n’est pas tous les jours que tous les blogueurs peuvent se faire le relais d’un élan de solidarité, rien que grâce à quelques lignes de code.

Pour tous ceux qui hésiteraient encore et qui souhaiteraient en savoir plus, je vous invite fortement à aller faire un petit tour sur le blog de Lucie qui vous explique le fonctionnement du projet.

Alors qu’en dites-vous ? Vous me suivez ?
Surtout n’hésitez pas à raconter en commentaire pourquoi vous avez, vous aussi, décidé de participer à cette chaîne de solidarité !

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

13 Réponses

    • Nath

      Bonsoir,

      Merci de ta visite sur mon blog. J’espère que cela peut aider !
      Je ne peux pas te dire si cela fonctionne quand on a plusieurs blogs: tu as d’autres blogs que celui destinés à aider les commerçants ?
      Bonne soirée

      Répondre
  1. Lucie

    Je trouve cette initiative géniale, je vais en parler sur mon blog en milieu de semaine (si ma connexion internet me le permet, en ce moment c’est très moyen). Je n’ai certainement pas voyagé autant que toi mais j’ai quand même vu des choses que je ne trouve pas normal et qui m’ont fait réalisé à quel point on a de la chance en France. Si cette campagne permet à un enfant d’avoir accès à l’eau potable pendant un an j’y adhère complètement. C’est un tout petit geste mais ça peut vraiment faire la différence de leur côté!

    Répondre
    • Nath

      Merci Lucie !
      De mon côté, j’ai contacté l’organisme à l’origine du projet pour qu’ils donnent un peu plus d’explications sur le comment ça fonctionne une fois qu’on a publié le badge, car comme beaucoup j’ai envie de participer mais j’ai besoin d’être sûre que mon geste serve et ne soit pas vain.

      Répondre
      • Lucie

        Comment tu en as entendu parler à la base? Ils t’ont contactée? Je suis pas mal les blogs et l’actu mais ton blog est est le premier où j’entends parler de ce projet.

      • Nath

        Au hasard de mes balades sur le net ! Tu sais comment c’est on va d’un site à un autre et puis on tombe sur des initiatives intéressantes sans savoir comment on est arrivé là ! 😉
        Ce qui est marrant c’est qu’après être tombée sur le site, j’ai vu le badge sur http://uneviemeilleure.net

        Donc non ils ne m’ont pas du tout contactée à la base. J’ai trouvé que le projet avait une belle valeur donc j’ai décidé de participer tout simplement.

      • Nath

        Bonjour,

        Pour ceux qui doutent de l’initiative, j’ai contacté l’organisme pour avoir quelques informations et quelques réponses à mes questions et voici leurs réponses :

        Bonjour,

        Nous vous remercions pour ce geste, grâce à vous, un don sera fait pour permettre à un enfant d’avoir accès à l’eau potable pendant 1 an.

        Explication de l’action de l’association 1001 Fontaines :
        L’initiative est originale à plusieurs titres. D’abord, la technologie : une usine de traitement simple et robuste de purification par ultraviolets, alimentée par énergie solaire… Ensuite, l’exploitation par un petit opérateur privé, inspiré de la micro finance, qui garantit la pérennité du projet. Enfin la vision à plus grande échelle, car l’ambition du projet n’est pas simplement d’apporter clé en main un outil, une solution à tel ou tel village, mais bien de créer, à partir d’une expérience de terrain, une approche applicable à grande échelle et dans de nombreux pays.
        Après les premiers projets dans 3 villages du Nord-Ouest du Cambodge en 2005 dont les résultats ont été probants, l’association a déployé la solution dans 8 nouveaux villages.
        Fin 2011, ce sont 48 « fontaines » au Cambodge qui produisent de l’eau de boisson pour près de 60 000 bénéficiaires. En 2008, un projet pilote a démarré à Madagascar avec 4 «fontaines».
        Nous souhaitons aider l’association pour une extension qui vise à toucher chaque année 40 à 50 nouvelles communautés, soit 40000 à 80000 bénéficiaires tous les ans.

        Comment un badge devient source d’eau et qui sommes nous?
        Nous sommes une société de vente de matériel médical sur Internet nmmedical.fr et nous avons un partenariat avec l’association 1001Fontaines.
        Évidemment que nous faisons des dons à l’association, et nous même nous espérons que l’association utilise ces dons pour les Cambodgiens. Mais nous avons confiance et l’association fonctionne la preuve dans les vidéos http://www.nmmedical.fr/1001fontaines/association.php
        Lorsqu’un badge est émis sur un blog nous faisons un don à l’association 1001 fontaines. Sachant qu’il suffit d’1E pour qu’un enfant puisse avoir de l’eau pendant 1 an, chaque badge vaut donc 1E. À la fin du mois nous calculons combien de blogs ont placé le badge et nous faisons un don de notre propre marge. Donc plus il y a de blogs, plus nous donnons d’argent et plus il y a d’enfants qui auront accès à l’eau saine.
        Nm médical participe à de nombreuse actions humanitaires: soutien du village de Bambela au Mali et construction d’une école, dons de matériel médical à Médecins du mondes, etc.
        Vous pouvez suivre l’opération sur le site de l’association 1001 fontaines. Dès qu’il y aura des avancés nous vous tiendrons au courant.

    • Nath

      Bonsoir Fabrice,
      Hé bien, il faut croire : je pense que l’initiative est sérieuse : j’ai mis ci-dessus en commentaire la réponse que j’ai reçue de leur part suite à mes questions envoyées par mail. Si ça t’intéresse tu peux aller voir leur site : apparemment ils ont déjà fait pas mal de choses et les retombées sur les populations sont positives.
      Tu avais dans l’idée de faire ça dans un autre domaine, tu peux nous en dire plus ou c’est secret ?

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.