Si vous êtes frustrés à l’idée de n’être qu’un simple visiteur du parc Alpha à Saint-Martin de Vésubie, sachez que vous pouvez pénétrer dans les « coulisses » du parc en étant soigneur de loups le temps d’une demi-journée… Une expérience magique qui vous permet d’approcher les loups de près, de comprendre le quotidien d’un soigneuse et surtout d’en apprendre beaucoup plus sur les moeurs des loups…

Portrait de loup dans la forêt au parc Alpha

 

Soigneur de loups au parc Alpha: le programme de l’expérience

  • Vous aurez rendez-vous au chalet d’accueil du parc Alpha à 9H (attention à prévoir le temps nécessaire pour arriver au parc si vous venez de Nice) où vous ferez connaissance avec la responsable des loups que vous accompagnerez durant la matinée.
  • Puis, direction la grange avec la boutique pour un café d’accueil.
  • Après le café, vous partirez faire le tour des enclos avec la responsable des loups pour vérifier que tout est en ordre. Le loup étant un animal sauvage, il est impératif de s’assurer, non seulement que les loups vont bien mais aussi que les enclos ne présentent aucun danger. Vous parcourrez des allées du parc qui ne sont pas accessibles aux visiteurs.
  • Après le tour des enclos, vous irez dans la maison des soigneurs préparer les rations de viande.

Ration de viande pour les loups au parc Alpha

  • Accompagné des 2 soigneuses, vous pénétrerez dans les enclos pour nourrir les loups : c’est à ce moment-là que vous serez au plus proche des loups, sans toutefois aller les caresser. Ce ne sont pas des peluches, hein ?!!! Et lorsque les loups approcheront pour manger, vous n’aurez plus qu’à reculer car les loups aiment bien festoyer tranquillement.
  • Pour terminer, vous participerez à une petite séance de tir sur cible à blanc avec le fusil hypodermique que les soigneuses utilisent quand elles doivent endormir un loup pour pratiquer des soins.

La matinée passe bien vite mais vous aurez la possibilité de rester dans le parc l’après-midi pour vous balader et observer les loups.

Carabine hypodermique au parc Alpha

 

La meute de loups : une société très hiérarchisée

Etre soigneur d’un jour au parc Alpha permet d’apprendre beaucoup de choses sur les mœurs des loups, Cindy Richoux et Magali Dupont, les soigneuses n’hésitant pas à partager leur passion et leurs connaissances des loups.

Les loups vivent en meute, avec à sa tête un couple dominant qu’on appelle couple Alpha. C’est lui qui régit la vie de la meute. Dans la hiérarchie, sous le couple Alpha, on trouve les loups Bêta, qui prendront la place des Alpha à leur mort ou si l’un des 2 montre un signe de faiblesse, de vieillesse, le loup Alpha en question étant alors mis à l’écart.

Loup dans la neige au parc Alpha

Les loups dominés de la meute sont appelés les Oméga. Leur situation fait peine à voir quand on aime les loups car ils sont mis à l’écart, ne sont autorisés à manger que lorsque tous les autres loups se sont servis, et sont « les loups émissaires » victimes d’agressions permanentes de la part des autres loups. Dans l’enclos, ils sont facilement repérables à leur attitude : ils ne sont pas intégrés au sein de la meute, ils ont la queue entre les pattes, les oreilles basses, se déplacent presque en rampant lorsqu’ils sont à proximité des autres loups. Certains, comme Showset par exemple, suite à une agression infligée par un loup dominant, ne peut plus garder son oreille droite…

Pour les soigneuses, il est très difficile de ne pas ne pas intervenir dans les rapports dominants-dominés de la meute. Mais il le faut car c’est la loi de la Nature, et le but du parc est bien de préserver les loups comme dans leur environnement naturel…

Repas des loups au parc Alpha

 

Etre soigneur d’un jour, une expérience riche en émotions

Si j’ai voulu tenter l’expérience « soigneur d’un jour », c’est bien sûr avant tout parce que j’adore les animaux et plus particulièrement la faune sauvage, mais aussi parce que c’était la seule façon d’approcher au plus près des loups et de comprendre les « coulisses » du parc.

C’est vraiment magique d’entrer dans le parc recouvert d’un immense tapis blanc immaculé, de sentir la neige craquer sous mes pas en faisant le tour des enclos avant l’ouverture du parc, d’écouter le silence, de guetter l’apparition des loups…

Préparation des rations de viande pour les loups

Après il a fallu peser les portions de viande pour les meutes : c’est qu’ils mangent les bougres !!! La meute de 5 loups dévorent 12 kg de viande par jour et la meute de 11 loups 28 kg !!! Sachant que les loups ont leur préférence pour la viande de poulet, plus nutritive que le boeuf !

Nathalie prépare la viande pour les loups

Et pour donner toute cette viande aux loups, j’ai eu le bonheur d’entrer dans l’enclos de la meute de 5 loups, encadrée bien sûr par les 2 soigneuses du parc. Le loup, même si j’ai tendance à l’oublier car je trouve que l’animal magnifique, est un animal sauvage, un prédateur qui exige la prudence…

Immobile dans l’enclos, le coeur battant, je regarde les loups s’approcher, les prunelles brillant, les crocs sortis… puis se jeter sur les morceaux de viande… Je ne reste pas longtemps car une fois que les loups se sont servis, il faut sortir car ils aiment bien être tranquilles pour festoyer…

Regard de loup au parc Alpha

La matinée qui passe à une vitesse folle se termine par une petite séance de tir à blanc avec le fusil hypodermique : si toucher une cible immobile est facile, en revanche j’imagine tout à fait combien il doit être stressant de devoir tirer sur un loup vivant pour l’endormir…

Nathalie tire à blanc à la carabine hypodermique

Bien qu’on soit plus spectateur qu’acteur, être soigneur d’un jour est une expérience courte mais enrichissante qui permet de comprendre :

  • les côtés positifs et les côtés négatifs du métier de soigneur
  • les moeurs des loups
  • l’organisation d’un tel parc

Loup sur ses gardes

 

Comment le parc Alpha subvient aux besoins des loups ?

Pour tout l’hiver, les loups du parc Alpha dévoreront 5 tonnes de viande pour la modique somme de… 4000€ ! Celle-ci est stockée dans les chambres froides dans le parc.

Chambre froide pour conserver la viande pour les loups

Vu le coût conséquent de la viande nécessaire pour nourrir les loups, le parc Alpha ne peut exister que grâce à ses subventions publiques et privées, les entrées payées par les visiteurs ne permettant pas d’absorber tous les coûts d’entretien du parc.

Autant dire que si un jour, la vanne des subventions est coupée, l’avenir du parc sera en péril… Ce qui serait dommage car l’initiative est louable.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !