Dans mon précédent article Eze-village, balcon extraordinaire sur la riviera, je vous alertais sur le fait qu’étant le top des villages perchés, Eze était très touristique, surtout en période estivale… Hé oui, ce n’est pas pour rien non plus si des agences de tourisme inscrivent Eze-Village dans « les Must » de la Côte d’Azur et laissent chaque jour des bus dégueuler des troupeaux de touristes qui envahissent les rues du village en meuglant, bêlant, vagissant, glougloutant…

Alors si vous n’avez pas la possibilité de visiter Eze hors-saison, ce qui est encore le mieux pour jouir de la tranquillité des lieux, voici mes conseils pour ne pas subir les joies du bain de foule !

 

1 – Où se garer à Eze pour ne pas débourser un centime ?

Bien évidemment si vous filez droit à Eze-village, vous allez goûter aux plaisirs des embouteillages et de la chasse à la place de parking disponible, ce qui peut vite devenir galère, les parking n’étant pas élastiques…

Col d'Eze

Alors si vous voulez éviter de vous faire dépouiller de votre monnaie à raison de X euros de l’heure en garant votre voiture au pied du village, montez au col d’Eze à 507 m d’altitude. (Ce jour-là il y avait du brouillard très localisé sur le col d’Eze)

Brouillard au col d'Eze

Non seulement vous pourrez y laisser votre voiture GRATUITEMENT mais en plus, vous serez au départ de la randonnée « Circuit du Mont Bastide », une très belle balade d’une durée d’environ 3H (sans compter les temps de pause genre baignade et visite du village qui peuvent fortement augmenter la durée de la rando) et de dénivelé environ + 600 m / – 600 m.

Route de la Moyenne Corniche

La descente s’effectue sur un chemin caillouteux à travers un paysage de garrigue peuplé d’ajoncs, de genêts et autres fleurs colorées qui permet de gagner la route de la Moyenne Corniche qu’il faut traverser pour gagner le sentier de Savaric (bien indiqué, aucune crainte de se perdre) qui pique droit sur Eze-mer.

Eze mer

Vous arrivez dans Eze-Mer par le haut, l’occasion de passer devant de magnifiques villas. Des escaliers permettent d’éviter le détour de la route en lacets. Et voilà, vous êtes en bord de mer, l’occasion d’aller faire un petit plongeon dans une mer bleue translucide !

Eze, sentier de Nietzsche

Puis, il vous faudra longer un peu la route de la Basse Corniche et juste après la gare SNCF emprunter un chemin qui monte, le sentier de Nietzsche, appelé ainsi car le philosophe lui-même l’emprunta et y composa la troisième partie de son oeuvre « Ainsi parlait Zarathoustra. »

Vue plongeante sur la mer à Eze

Assez raide, le sentier permet de gagner Eze-village tout en ayant une vue plongeante sur la Méditerranée (en se retournant !). Après la visite du village, il vous faudra traverser le viaduc et prendre le sentier à droite à la sortie du viaduc pour gagner le Mont Bastide, perché à 570 m d’altitude, et regagner votre voiture.

Mont Bastide

2 – Visitez Eze tôt ou tard !

Comme pour de nombreux endroits sur la Côté d’Azur, mieux vaut éviter les heures de Monsieur et Madame Tout le Monde pour éviter d’avoir à jouer des coudes et profiter de la sérénité qui émane du village.

L’idée est donc d’arriver suffisamment tôt, avant l’arrivée des bus d’excursion pleins à craquer de touristes de toutes nationalités, et de redescendre du village au moment où les bus arrivent. Ou autre alternative arriver à l’heure où le soleil commence à décliner : pour les bus d’excursion, Eze-village n’est pas l’objectif de la journée mais une étape dans un programme très minuté !

Plan d'Eze

 

3 – Ne suivez pas les troupeaux !

Il n’y a pas de sens imposé pour visiter Eze, le mieux étant de s’y perdre. Donc si vous voulez prendre des photos des ruelles sans galérer pour éviter toute présence humaine dans l’objectif, éviter de suivre le Monsieur ou la Madame qui agite un petit drapeau coloré au-dessus de sa tête car c’est le chef du troupeau de moutons de Panurge !… ce qui signifie que là où il va, tout le troupeau suit !
Empruntez donc les ruelles dans lesquelles il ne s’engouffre pas !

Rue tranquille à Eze

 

4 – Ne vous faites pas massacrer sur le prix du café !

Si en arrivant à Eze de bon matin, vous rêvez d’un bon café en terrasse, ne faites pas comme moi : ne prenez pas le premier café venu « Le Pinocchio » (pour ne pas le nommer !) en vous disant que ce sera moins cher que dans le village !

Non seulement le café est plus cher mais en plus :

  • le serveur ne connaît pas le sens du mot « aimable »
  • le serveur vous apporte la note avant même de vous avoir servi votre café !

Café à Eze village

 

5 – Prenez votre pique-nique !

Le paysage autour d’Eze est fabuleux, le bord de mer très agréable alors pour économiser vos précieux €, évitez les restaurants d’Eze (à moins qu’un resto soit pour vous le Graal de la journée) et prenez l’option pique-nique !

Restaurant à Eze

 

6 – Bon à savoir

Encore 2 petites précisions par rapport à Eze :

  • Le jardin exotique situé au sommet du village est fortement recommandé dans les guides pour le panorama qu’il offre. Moi je veux bien, mais à 6€ l’entrée pour un adulte, je trouve cher payé le droit de regard sur la Méditerranée… Alors aussi beau que puisse être ce jardin, je boycotte !

Statue à Eze

 

  • J’espère que les dégâts du tourisme de masse ne grignoteront pas Eze au fil des années car certaines plaies ne trompent pas. J’en veux pour preuve cette plante magnifique dans une ruelle du village, lacérée par des touristes ayant sacrifié la beauté du cadre sur l’autel de leur égoïsme… Ce genre de tag monstrueux me donne juste envie de vomir : pourquoi ne pas taxer ce genre de délinquance plutôt que de faire payer cher l’entrée du jardin exotique ?
    Et vous, qu’en pensez-vous ?

Méfaits du tourisme à Eze

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !