« Les Galapagos, c’est cher, non ? » C’est la remarque que j’entends quasi systématiquement lorsque je dis que je suis partie aux Galapagos. Alors je vous propose de voir comment faire baisser le coût d’un voyage aux Galapagos.

Vivre mieux avec moins pour m’offrir un voyage aux Galapagos

Effectivement le coût d’un voyage aux Galapagos a un coût bien supérieur à celui d’un voyage en Asie, au Cambodge ou à Hong Kong par exemple. Mais quand c’est le voyage dont on rêve, dans l’année, on peut déjà économiser sur de nombreux « postes » de la vie quotidienne pour pouvoir ce payer un tel voyage :

  • J’ai une vieille Peugeot 106 de 1994 et en arrivant sur la Côte d’Azur, j’avais très envie de changer de voiture… J’ai renoncé, l’attrait des Galapagos étant plus fort que les services que m’auraient rendu un nouveau véhicule
  • J’ai limité les achats de fringues et de trucs girly plus ou moins utiles
  • J’ai fait moins de restos et plus de pique-nique et de barbecues
  • J’ai privilégié les loisirs gratuits : randonnée, course à pied, nage en mer, randos en vélo…
  • Je n’ai pas cédé à des pulsions en high tech : aucune ne m’était indispensable

Déjà, rien qu’avec ça, j’ai pu mettre pas mal d’argent de côté et sans ressentir de frustrations car j’ai préféré la simplicité et l’authenticité à la consommation matérielle n’apportant que des bienfaits apparents.

Voyage aux galapagos, île de Santa Fé

 

5 astuces pour diminuer le coût d’un voyage aux Galapagos

Le coût d’un voyage aux Galapagos peut être conséquent mais il peut aussi devenir accessible. La preuve, les Galapagos ne sont plus uniquement la destination d’une élite au portefeuille bien rempli, on y rencontre une majorité de voyageurs et de touristes appartenant à la classe moyenne et ayant tout fait pour optimiser le coût du voyage.

Galapagos, lion de mer

 

1 – Montrez-vous malin pour trouver un billet d’avion abordable

Le billet d’avion est le poste le plus coûteux d’un voyage. Pour éviter de payer le prix fort, plusieurs moyens combinables ente eux :

  • Prendre un billet d’avion des mois à l’avance, ce qui n’est pas toujours facile dans une vie professionnelle et personnelle comportant obligations et imprévus, ou au contraire, prendre un billet d’avion dernière minute en profitant d’offres spéciales ou dégriffées. Contrairement à ce qu’on peut croire le prix d’un billet d’avion dernière minute peut être fortement orienté à la baisse !
  • Prendre un billet d’avion hors saison, ce que je n’ai pas pu faire, contrainte de poser mes vacances au mois d’août. Mais il faut savoir qu’en prenant un billet d’avion hors juillet-août et hors période de Noël, le coût du billet d’avion peut diminuer de plusieurs centaines d’euros !
  • Comparer les prix au départ d’aéroports différents. Parfois en choisissant un aéroport un peu plus éloigné de votre domicile, le prix du billet d’avion diminue. En ce qui me concerne, je suis partie de Nice car tous frais ajoutés (parking pour la voiture ou train…), le coût du transport au départ de Nice me revenait moins cher.
  • Pour le vol depuis Quito ou Guayaquil jusqu’aux Galapagos, comparer les prix proposés par les 3 compagnies qui desservent les îles : la TAME, AÉROGAL ET LAN. De l’une à l’autre, les prix peuvent varier !

Combinées entre elles, ces astuces pour trouver des vols pour les Galapagos, et plus vous êtes flexibles en termes de dates de voyage, meilleures sont vos chances de trouver un vol abordable.

Avion pour les galapagos

 

2- Renoncez à la croisière, optez pour un hôtel fixe et des excursions à la journée

J’aurais l’occasion de vous en parler plus en détail mais sachez que pour faire une croisière digne de ce nom aux Galapagos (car attention le prix d’une croisière est bien souvent le reflet de la qualité de la prestation offerte), le budget pour les Galapagos peut grimper en flèche jusqu’à devenir plus important que le billet d’avion international !

En optant pour les Galapagos en mode routard, soit la réservation d’un hôtel et la réservation d’excursions par soi-même, le prix de votre voyage aux Galapagos sera divisé par 3 ou 4 facilement par rapport à une croisière.

Galapagos, Puerto Ayora

 

3- Réservez votre croisière sur place plutôt que depuis la France

Si vous tenez absolument à faire une croisière et si vous êtes un brin aventurier, sachez que les agences locales proposent les mêmes croisières que les agences en France, mais bien moins cher car il y a moins d’intermédiaires.

Encore une fois, si vous êtes flexible et que vous n’êtes pas pressé par le temps, vous pourrez trouver sur place des croisières dernière minute à prix cassé ! Attention toutefois : vous n’aurez pas le choix de la date de départ.

Coût d'un voyage aux Galapagos aux Galapagos

 

4- Préférez les restos locaux plutôt que les restos occidentalisés pour gringos

Sur l’île de Santa Cruz, dans la ville de Puerto Ayora (centre de l’activité de l’île), j’ai pris l’habitude de manger dehors dans les petits restos tout simples tenus par les locaux : les plats sont excellents, l’ambiance est conviviale, et contrairement aux restos « à vocation internationale », vous ne payez pas les taxes (supérieures à 10%), vous ne payez pas la sophistication du décor et vous ne payez pas plus cher des plats similaires…

Restaurant local sur Santa cruz aux Galapagos

 

5- Alternez excursions payantes sur les îles et découvertes gratuites pour optimiser le coût d’un voyage aux Galapagos

Les excursions à la journée aux Galapagos ont un coût entre 75 et 150$. Si vous séjournez aux Galapagos une semaine ou plus, n’hésitez pas à alterner excursions en bateau à la journée avec la découverte de l’île dans laquelle vous séjournez : des sites magnifiques sont en accès libre.

Il faut bien avoir en tête que le coût d’un voyage aux Galapagos ne sera jamais celui d’un voyage low cost mais comme vous pouvez le constater, les moyens de réduire la facture sont nombreux !

Et vous, quelles idées avez-vous pour diminuer le coût de vos voyages ou faire des économies pour vous offrir le voyage dont vous rêvez ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !