Située au Sud-Est de Santa Cruz, San Cristobal est la 5ème plus grande île de l’archipel des Galapagos mais la 2ème en nombre d’habitants. C’est aussi la seule île avec Santa Cruz à avoir un aéroport.

San Cristobal ne manque pas d’intérêts et il peut valoir le coup d’y passer 2 nuits si vous découvrez les Galapagos en version hôtel. Sinon, si vous n’avez pas envie de vous embêter à changer d’hôtel, vous pourrez toujours, comme moi, visiter San Cristobal en excursion à la journée à partir de Santa Cruz.

 

San Cristobal aux Galapagos

San Cristobal en excursion-journée lors d’un voyage aux Galapagos

Si vous logez sur l’île de Santa Cruz, comme pour visiter Bartolomé, les îles Plazas ou Santa Fé, rendez-vous dans l’une des agences de voyage locales pour réserver votre journée d’excursion.

Le coût de l’excursion est de 90€ par personne, lunch dans un restaurant local de l’île inclus.
Le départ est prévu à 7H et le retour aux alentours de 18H.

Bateau taxi au port de Santa Cruz aux Galapagos

 

Il faut compter 2H de traversée pour rejoindre l’île de San Cristobal. Mais contrairement aux excursions dans les autres îles, pour aller à San Cristobal, pas de bateau confortable : vous aurez droit au speedboat, très tape-cul… Perso j’ai eu l’impression de passer 2H dans un shaker !!! Le pire c’est qu’une fois qu’on a fait l’aller il faut bien faire le retour…
Et autant sur les autres bateaux je n’ai jamais souffert du mal de mer, autant là… Il a suffi que le bateau ralentisse un peu pour permettre à une personne d’aller aux toilettes en toute sécurité pour que 90% des passagers à bord réclament un sachet plastique… Évidemment il a fallu que je fasse partie des 90% : j’ai eu droit à ma galette de bon matin ! Pas très agréable mais bon, ce sera la seule et unique fois de tout mon séjour aux Galapagos.
Galette mise à part, je n’ai pas du tout aimé le speedboat. C’est d’ailleurs en partie pour cette raison que je ne suis pas allée sur l’île d’Isabela qui nécessite également d’emprunter un speedboat.

Nathalie dans le speedboat pour San Cristobal aux Galapagos

 

Les points forts d’une excursion journée à San-Cristobal

La Loberia

Une fois le pied sur la terre ferme de Puerto Baquerizo Moreno, le petit groupe de 16 personnes grimpe à bord d’un minibus pour aller à La Loberia. Un sentier mène à une plage de sable et de roches noires où je découvre une colonie de lions de mer.
Le guide qui nous accompagne nous laisse du temps pour les observer, les photographier…

Lion de mer sortant de la mer aux Galapagos

 

Mais les lions de mer ne sont pas les seuls à avoir élu domicile sur cette plage. Une tortue de mer, magnifique, est elle aussi échouée sur la plage : je me sens terriblement privilégiée d’être là, et en même temps « si petite » au milieu de cette Aire Nature…

Portrait de tortue de mer aux Galapagos

 

Le guide nous invite ensuite à suivre un chemin longeant la mer : c’est là que je découvre mes premiers iguanes marins, ces iguanes noirs comme la lave, comme tout droits sortis de la préhistoire et crachant pour expulser le sel qu’ils ont avalé.

Iguane marin à San Cristobal aux Galapagos

 

Le parcours est vraiment de toute beauté, dans un cadre des plus sauvages, et s’achève au bord de falaises à pic où nichent de nombreux oiseaux de mer : Fous masqués, Swallow-tailed Gull…
Le vent est si fort que j’ai presque pitié des pauvres oiseaux qui semblent lutter à l’atterrissage comme au décollage.

Envol d'oiseau marin à San Cristobal aux Galapagos

 

De retour sur la plage, un temps est alloué au snorkeling. J’y vais mais en bikini, je pense que le bain va être glacial ! Il me faut un peu de temps pour me tremper mais je n’ai pas à regretter l’effort : les tortues marines sont au rendez-vous, quel rêve de nager au-dessus d’elles, de les voir évoluer sous l’eau avec une telle grâce ! Malheureusement malgré tout la fascination que les tortues exercent sur moi, l’eau est tellement congelée que je suis obligée de sortir pour tenter de me réchauffer après m’être changée derrière les buissons !

Paysage de San Cristobal aux Galapagos

 

Lagune El Junco

Après ce bain polaire, retour au minibus pour aller à la lagune El Junco au centre de l’île. Malheureusement, le temps est humide est terriblement brumeux. Après avoir pataugé quelques mètres dans la gadoue, contrairement au reste du groupe, je décide de faire demi-tour. Sage décision car non seulement ils n’ont rien vu mais en plus ils sont dans un état…

Le lunch du midi dans un resto local est moyen.

Vers le centre de San cristobal aux Galapagos

 

Plage Cerro Brujo

Dernier arrêt de la journée : la plage de Cerro Brujo au Nord-Est de l’île. Cette plage de sable fin et doré comme de la poudre d’or est, elle aussi, peuplée de lions de mer affalés sur le sable.
Une petite grimpette en haut de la falaise marquant la fin de la plage donne une vue remarquable sur l’eau translucide : d’en haut, on voit même les tortues par transparence !

Tortue de mer vue d'en haut aux Galapagos

 

Un fou à pieds bleus (décidément je kiffe la couleur de ses pieds !) nous fait l’honneur d’une petite visite.

Fou à pieds bleus à San Cristobal aux galapagos

 

L’endroit est magnifique : des familles y passent la journée et font du snorkeling. Je regrette un peu que le snorkeling n’ait pas été prévu là plutôt qu’à la plage précédente, tant l’endroit est magique.

Le temps passe vite est il est déjà l’heure de prendre le chemin du retour et mon moyen de transport préféré : le speedboat !!!

Une journée exceptionnelle qui vaut le déplacement, avec des découvertes uniques au monde !

Lion de mer courant aux Galapagos

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !