Le Perito Moreno est à la Patagonie ce que la grande Muraille est à la Chine. Voilà, comme ça les choses sont dites. Même si comme moi, vous avez vu des dizaines de photos du Perito Moreno sur internet, aucune d’entre elles ne vous prépare à ce que vous allez ressentir lorsque vous serez face au monstre.

Le glacier Perito Moreno, j’en rêvais depuis des années…

On a tous dans la « case voyages » de notre cerveau des rêves qu’on espère de toutes ses forces pouvoir réaliser un jour. Des rêves pour lesquels on échafaude 1000 plans sur la comète en attendant THE bon moment… Pour moi, c’était le Perito Moreno, le colosse de glace de la Patagonie Argentine. Il m’aura fallu des années pour que cela soit enfin réalisable. En grande partie parce qu’en tant que salariée, mes « grandes vacances » à moi, c’est généralement au mois d’août. Dans l’hémisphère sud, comme les saisons sont inversées, la Patagonie au mois d’août, ce n’est pas vraiment conseillé…
Mais cette année, j’ai enfin pu poser des grandes vacances (3 semaines) en février-mars pour aller poser le pied en Patagonie et me retrouver face au Perito Moreno.

voyage de rêve en Argentine

La pluie a failli me faire rater le Perito Moreno !

A 6H30 ce matin-là dans le camping, en ouvrant la porte du van, ô rage, ô désespoir Le ciel est chargé d’une lourde brume qui avale la moitié du paysage. Une forte pluie tombe, implacable. Comme météo, je rêvais mieux comme météo pour ma rencontre avec le Perito Moreno…
A 8H30, le temps est toujours aussi maussade. Le cœur en berne, je vais m’offrir une bonne douche chaude dans un espace un peu plus grand que la micro salle de bains du van : l’avantage de dormir dans un camping !

camping Perito Moreno

15 minutes plus tard, en sortant du bâtiment, le miracle a eu lieu : le ciel est totalement dégagé, le soleil fait une digne apparition. Du coup, je lève le camp fissa fissa car le Perito Moreno n’est pas juste à côté du camping. C’est parti pour 30 km de piste ! Ça secoue de bon matin. Les lapins jaillissent de tous côtés, obligeant à ralentir l’allure. 30 minutes plus tard, fin de la piste. Reste  environ 20-25 km jusqu’au parking du glacier, sachant qu’en cours de route il faut faire une halte à l’accueil de l’entrée du Parc Los Glaciares pour s’acquitter des droits d’entrée de 330 Pesos pour une journée.
Au fur et à mesure de la route sinueuse, le glacier Perito Moreno se dévoile dans toute sa splendeur. J’ai trop hâte d’y être !

météo Perito Moreno

Face à face avec le monstre… Scotchée par le Perito Moreno…

Dire que ce matin j’ai failli ne pas y aller… Me voilà face au colosse de glace.

Perito Moreno glacier d'ArgentineÉmue au point de laisser une larme perler au coin de mon œil. C’est beau, c’est tellement beau. Le Perito Moreno est sûrement l’un des plus merveilleux chef d’œuvre que la Nature ait enfanté.

Perito Moreno reflets bleus merveilles argentine perito moreno

Mon regard est littéralement hypnotisé par ce colosse avec ses tours acérées et ses cathédrales de glace aux mille reflets bleus. Et le colosse grogne, gronde, craque… Des colonnes, plus ou moins grandes, s’effondrent dans un vacarme étourdissant, provoquant des vagues à la surface de l’eau, créant des icebergs vacillants…

effondrement Perito Moreno iceberg Perito Moreno

Je me sens petite, toute petite, face au géant. Je ne m’attendais pas à ressentir une telle émotion. J’en oublie tout ce qui se passe autour, scotchée par le gigantisme du glacier. Aucune photo d’ailleurs ne saurait retranscrire le face à face avec le monstre…

glacier perito moreno Patagonie perito moreno incontournable voyage argentine

Le Perito Moreno est sublime puissance 10, c’est un truc de dingue, mais vraiment ! Limite j’ai l’impression d’avoir été catapultée dans une autre dimension tant ce que je vois est énorme, surdimensionné. Pour vous en convaincre, juste quelques chiffres :

  • 250km2 de superficie soit l’équivalent de la ville de Buenos Aires !
  • le front du glacier mesure 5 km de long et atteint 70 m de haut
  • le glacier mesure 30 km de long
  • les montagnes en arrière-plan du glacier sont à 14 km des passerelles
  • la partie immergée atteint 180 m par endroit

Perito Moreno Patagonie

Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le Perito Moreno est juste hors-normes ! Sans compter que c’est le seul glacier au monde qui avance ! Au rythme exceptionnel de 2 m par jour !

aller au Perito Moreno glacier bleu Perito Moreno

Je passe des heures à errer sur les passerelles et les miradors aménagés , les yeux rivés sur le Perito Moreno qui, en plus, se paye le luxe de faire varier ses reflets bleus de manière différente selon les heures de la journée. Quelle merveille, mais quelle merveille !

glacier perito moreno patagonie

Même la forte pluie s’abattant sur le site aux heures de midi ne m’empêchera pas de retourner voir le glacier encore et encore après une pause pique-nique au chaud dans le van aménagé.

Juste une journée de rêve ancrée à jamais dans ma mémoire de voyageuse…

rêve d'aller au Perito Moreno en Argentine

Si vous voulez connaître toutes les réponses aux questions que vous vous posez pour découvrir le Perito Moreno, je vous invite à guetter le prochain article contenant toutes les infos pratiques !

 

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

8 Réponses

    • Nath

      C’est sûr que y aller à la bonne saison, c’est compliqué pour les congés, j’en sais quelque chose. Maintenant je crois que le Perito Moreno peut se visiter toute l’année, il y en a qui le tentent en hiver !

      Répondre
  1. Sylvie

    Waouh ! C’est juste énorme, et tu as réussi à me donner la chair de poule rien qu’à te lire ! J’imagine « qu’en vrai » ça n’a juste rien à voir, et pourtant déjà à elles seules les photos suffisent à donner envie et faire rêver. Moi qui n’ai jamais songé à ce pays avant, voilà que maintenant ça trotte dans ma tête tout ça depuis que tu as publié tes premières photos !!! En attendant la suite, merci pour ce partage juste magique et ces photos magnifiques !
    Le dernier article de Sylvie : L’Urkulu en boucle depuis le col d’ArnostéguyMy Profile

    Répondre
    • Nath

      Merci Sylvie, tu es adorable ! 🙂 Je suis émue que mon article t’ait touchée… et je te souhaite d’y aller un jour, je suis sûre que cela te plairait !

      Répondre
  2. Mathieu PPADM

    Dommage que tu ne sois pas allée marcher dessus : cela permet d’aborder le géant sous un autre angle. Cette masse de glace qui parait relativement plate quand elle est vue de loin est en fait un amas de crêtes et de vallées.

    En tout cas, je suis complètement d’accord avec toi, aucune photo ne pourra retranscrir la sensation d’être face à lui !
    Le dernier article de Mathieu PPADM : De la Patagonie à la Terre de Feu – partie 2 : La Patagonie argentineMy Profile

    Répondre
    • Nath

      Oui je le regrette, mais cela me donne une excellente raison d’y retourner ! Je viens d’aller faire un tour sur ton blog, il est top !

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.