Voyageur au long cours et digital nomade, Kevin partage avec nous sur La terre sur son 31 sa vie de voyageur et d’expatrié à Bangkok.

Bonjour Kevin, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Bonjour Nathalie, je suis Kevin et à l’heure à laquelle j’écris ces lettres j’ai 28 ans à mon actif ! J’ai attrapé le virus du voyage il y a de ça quelques années avec un premier séjour en Thaïlande. C’était en 2007 lors d’un stage de boxe thaï dans un camp à Bangkok !

J’ai ensuite eu l’occasion de me rendre au Vietnam, cette fois-ci pour un stage en réflexologie.

Ce sont ces 2 voyages qui m’ont vraiment donné l’envie de découvrir de nouveaux horizons. Actuellement je voyage plus de la moitié de l’année !

Je suis aussi l’auteur de plusieurs blogs sur le voyage : Good Morning Vietnam, Destination Voyage et plus récemment Embarquement voyage. Je suis ce qu’on peux qualifier de digital dans le sens où je gagne ma vie par Internet et que je peux voyager presque comme bon me semble.

Kevin de Destination voyage

 

Comment en es-tu arrivé à t’expatrier loin de la France ?

Tout d’abord, je tiens à dire que j’aime la France ! C’est la raison pour laquelle je la quitte si souvent ! Y revenir après une longue période d’absence m’enchante toujours autant !

Mais pourquoi j’ai pris l’habitude de “m’expatrier” plusieurs mois de l’année ? En plus d’avoir la bougeotte, on ne peut pas dire que la France ne souffre pas d’une crise “morale”. Je suis toujours stupéfait quand j’entends parler un français. Rien ne va jamais et tout est de la faute de l’autre. Je dois dire que cette attitude me gonfle en quelques jours.

Et puis quelqu’un qui voyage souvent est victime de jalousie de la part des autres… Je préfère ne pas m’attarder et vivre pleinement ma vie même si c’est à l’autre bout du monde. D’ailleurs, j’en parle brièvement dans cet article : je quitte la France.

Il y a aussi la découverte d’un pays. La possibilité de pouvoir faire beaucoup plus de choses, d’avoir un climat favorable tout au long de l’année et de pouvoir rencontrer beaucoup de monde.

Kevin à Issan

 

Pourquoi avoir choisi Bangkok comme lieu de vie ?

Je n’ai pas vraiment choisi Bangkok. Je pense que c’est plutôt l’inverse lol ! Plus sérieusement, je n’avais pas prévu de m’y installer, mais les rencontres en ont décidé autrement.

Et puis, Bangkok offre énormément de choses à faire. Petits marchés, grands centres commerciaux, beaucoup d’expatriés français. Bref, la ville possède de multiples visages qui m’attirent vraiment.

Après, y vivre tout au long de l’année, je ne pourrais pas. Comme la plupart des grandes villes, la circulation, le bruit, la pollution, le monde me fatiguent au bout d’un moment. Je suis plus quelqu’un de la campagne. J’aime les grandes étendues, la montagne, l’océan…

Pour cela, Bangkok est parfaite ! Point central de la Thaïlande mais aussi du sud-est asiatique, elle est le point de départ de nombreuses destinations. Ainsi, si tu veux t’offrir un weekend à la plage du côté de Hua Hin, quelques jours dans une ville typique à Amphawa ou encore visiter Chiang Mai, tu auras tout le loisir de le faire.

D’ailleurs, pour mon prochain voyage à Bangkok, ce sera mon point de départ pour le Vietnam et sûrement le Japon ou la Corée du Sud.

 

As-tu des anecdotes étonnantes sur les habitudes thaïlandaises ?

Oui bien sûr, je me souviens d’une semaine que j’ai passée à la campagne dans la région d’Issan ! Un vrai désastre lol. Non je plaisante bien sûr ! Mais j’ai eu le droit de manger du rat, de me réveiller tous les matins entre 5 à 6 heures au rythme du temple qui bordait la maison, me doucher à l’eau froide (glacée) et bien d’autres choses.
Je crois que c’est ma plus grosses anecdote !

Il y a bien sûr le moment où je me suis rendu dans un bar à gogo où tu avais uniquement des transsexuels et que l’un a baissé sa culotte pour me faire voir qu’il (qu’elle) avait TOUT d’une fille! Un grand moment de solitude lol.

Sans compter certaines spécialités. Du genre le piment qui n’est pas fort pour un Thaï mais qui va te faire fondre la gorge en 30 secondes.

De très bons souvenirs !

Ladyboy

 

A quoi as-tu eu du mal à t’habituer ?

Et bien je n’ai pas eu tant de mal que ça à m’adapter. A part le climat quand je suis arrivé en pleine saison des pluies où tu as l’impression de vivre dans un Hammam ! C’est une sensation vraiment pas agréable.

Tu vois, j’ai plus de mal à me réhabituer une fois de retour en France, que ce soit pour la bouffe, la façon de vivre ou encore le climat.

 

As-tu fait des rencontres inoubliables en Thaïlande ?

Je ne dirais pas des rencontres inoubliables. J’aime rencontrer les lecteurs de mon blog, des expatriés, des collègues blogueurs et des gens de passage.

D’ailleurs, si certains d’entre vous passent par Bangkok, je vous invite à me faire signe ! Ce sera avec plaisir que je vous ferai visiter la ville, les alentours ou que nous partagerons un verre ensemble.

 

Quels coins de la Thaïlande recommandes-tu aux voyageurs qui recherchent un voyage authentique, loin du tourisme de masse ?

Malheureusement la Thaïlande est victime de son succès et le pays est majoritairement touristique. Pour vraiment voyager sans voir un étranger à chaque coin de rue, je vous conseille de voyager en saison creuse !

Si vous voulez vraiment être dépaysé, je vous conseille de faire un tour du côté de Pai, à 3 heures de Chiang Mai, plus au nord. Apparemment la vague touristique cesse après la haute saison qui dure de novembre à janvier-février. Le coin est vraiment perdu. Des montagnes en décor de fond. On a vraiment l’impression d’être ailleurs. Je vous recommande la région sans hésiter.

Pai

 

As-tu vécu des expériences culinaires insolites en Thaïlande ?

Je crois que tout ce qui se trouve à manger en Thaïlande revêt de l’insolite. Néanmoins, je donne une mention spéciale aux “plats” suivants:

● Rat au Barbecue
● Soupe de boeuf avec contenu de l’estomac
● Durian
● Scorpion grillé

J’ai pu goûter l’ensemble et je peux dire que certains ont été difficiles à terminer. Je prends en exemple la soupe de boeuf qui a le même goût que l’odeur de la bouse de vache…

Rat au barbecue

 

Quelles sont les activités atypiques à tester en Thaïlande ?

La première chose qui me vient à l’esprit est la boxe Thaï. Vous trouverez plein de camps pour vous y entraîner dans toute la Thaïlande. Avec 6 heures de souffrances quotidiennes vous allez revenir en mode guerrier en France lol.

Vous pouvez plus simplement acheter un billet et aller regarder des combats au stade du Lumpinee : le temple de la boxe en Thaïlande !

Je vous recommande aussi de faire un trek dans la jungle ou une balade à dos d’éléphant.

 

Côté hébergement as-tu des bonnes adresses à recommander ?

Sachant que je vis essentiellement en appartement, je n’ai pas trop de connaissances en ce qui concerne les hôtels.

Dans tous les cas, si vous souhaitez loger pour pas cher, il va falloir vous rendre du côté de Khao San Road. C’est aussi le temple des touristes. Donc si vous recherchez une expérience plus “typique”, mieux vaut changer d’endroit ! Par contre il va falloir payer plus cher !

Vous avez aussi les quartiers Silom et Sukhumvit qui proposent des hôtels. Vous serez carrément dans le centre. Pas besoin de prendre le taxi tous les jours. Très bonne déserte en bus et BTS.

Je sais aussi qu’il y a un All Seasons juste à côté de chez moi, près du Victory monument dans la continuité de Patunam. Essentiellement fréquenté par des hindous, il est plutôt bien situé avec plein de restaurants de rue, et un arrêt de bus qui dessert tous les points clefs de la ville.

Et puis c’est aussi mon quartier 😉

Recontre locale

 

Quel sera ton prochain pays d’expatriation, et pour quelles raisons ?

Pour le moment, Bangkok va rester mon point de chute pour un bon moment ! Je n’ai pas encore de pays en vue où je souhaiterais m’installer.

Comme je te le disais plus haut, ce qui est intéressant c’est que c’est le point de départ de nombreuses destinations. De plus, le coût de la vie étant moins cher, je peux économiser pour voyager dans toute l’Asie.

D’ailleurs, une fois que j’aurai stabilisé mon activité et les revenus qui proviennent de mes blogs, je pense que je ferais pratiquement tous les pays asiatiques.

Un grand merci à toi, Kevin, d’être venu nous parler de ton expérience avec autant de spontanéité ! Je te souhaite une très bonne continuation dans le développement de tes blogs et dans ta découverte du continent asiatique !

Et vous, lecteurs, seriez-vous prêts à tout quitter pour partir vivre à Bangkok ?

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

9 Réponses

  1. Haydée@Travelplugin

    D’ici peu, j’espère faire la même chose, pouvoir m’évader plusieurs mois dans l’année, pour l’instant j’ai quelques contrainte.
    Je retiens les endroits où loger hors Khao San Road. Mais peut-être irai-je dans cette rue quand même, à voir.
    Je serai à Bangkok le 14-15-16 février, si tu veux on peut aller se boire un verre !

    Répondre
  2. Lucie

    Bonjour,

    Mon mari et moi avons le projet de nous installer à Bkk d’ici quelques année (2 ans).

    J’ai quelques questions à vous poser 🙂 Pourriez-vous prendre contact avec moi ? 🙂

    Merci et à bientôt j’espère

    Lucie

    Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.