J’ai mal à ma Terre. Elle ne tourne plus rond. On dirait qu’elle s’est arrêtée de tourner.
J’ai mal à ma Terre. Le ciel n’en finit plus de fondre en larmes. Tristes. Amères.
J’ai mal à ma Terre. Les armes et guerres poussent comme des champignons. Vénéneux. Mortels.
J’ai mal à ma Terre. La mer bleue s’est transformée en mares de sang. Visqueuses. Rouges.
J’ai mal à ma Terre. Kamikazes et kalachnikovs enragés ont dézingué nos paysages. Fauché des vies. Innocentes.
J’ai mal à ma Terre. Piétinée. Vision apocalyptique. Ravagée jusqu’au plus profond de sa chair. Secouée. Plongée dans le chaos.
Ma Terre a mal. Les mots choquent, s’entrechoquent. Paroles jetées.
Ma Terre a mal. Les mots créent des maux, des amalgames. Perdent leur sens. Errent.
Ma Terre a mal. Il n’y a pas de mots. Que des maux.
Dire. Pas dire. Hurler. Garder le silence. Avoir peur. Comment ne pas avoir peur ?
Oui j’ai peur. Comment ma Terre pourra panser de telles blessures. Plaies béantes. Choquantes.
Oui j’ai peur. Mais j’ose espérer qu’il reste suffisamment d’amour sur cette Terre.
Pour aider ceux qui souffrent. Ceux qui ont froid, ont faim. Ceux qui n’ont plus de toit. Ceux qui ont vécu un drame.
Ceux qui ont vu la guerre, l’horreur, le sang. Ceux qui ne peuvent plus voir combien notre Terre est belle.
Oui j’ai peur. Mais notre Terre est belle de toutes ses couleurs. De toutes ses nations. De tous ses peuples. De toutes ses ethnies.
Alors je veux croire de toutes mes forces que notre Terre se relèvera.
Je ne suis qu’une parmi des milliards d’habitants de notre Terre.
Les mots me manquent. Choquent, s’entrechoquent.
Mais je continuerai à partager des images de notre Terre si belle. Comme une ode à la vie. Comme un hymne au respect.
J’ai mal à ma Terre. À notre Terre. Mais qu’est-ce que je l’aime notre si belle planète !

Terre

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

6 Réponses

  1. Sylvie

    Mais oui il faut continuer à partager tes photos d’ici ou d’ailleurs, des 4 coins de notre chère planète. Mais oui nous allons continuer à vivre pour défendre notre terre, pour que nous puissions continuer à en profiter, en toute liberté. Ces barbares qui tuent au nom d’Allah (comme si un dieu, quel qu’il soit, pouvait exiger que l’on tue en son nom ! Ces imbéciles, ces cinglés, ils n’ont rien compris à la religion !) nous ont mis à terre mais, tous unis et soudés dans un même élan, nous allons nous relever, rien que pour ne pas leur laisser le plaisir de nous voir anéantis trop longtemps… D’ailleurs, nous nous relevons déjà, et nous allons continuer à vivre, par respect pour tous ceux dont la vie s’est arrêtée ce vendredi 13 novembre, et aussi par respect pour leurs proches dont la vie a également été brisée ce jour-là… Nous allons continuer à faire de la photo et tout ce que nous aimons parce que chez nous, la liberté s’écrit en lettres d’or… Merci à toi pour tes mots qui s’ajoutent à tous les autres, parce que tous, nous avons mal à la terre, et mal au coeur… Les miens sont ici si tu as envie de les lire : http://www.enmodepause.com/index.php/en-vrac/des-mots/47-des-mots/125-13-novembre-2015

    Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.