Même si j’ai passé 10 jours dans le Kruger, il n’était pas question pour moi de faire tout le tour du Kruger car cela aurait été au détriment du temps d’observation de la faune.

J’ai donc décidé de me limiter à la moitié Sud du Kruger, réputée être plus abondante en faune, d’autant plus que j’entrais dans le parc par la Paul Kruger Gate située au Sud-Ouest du parc.

Donc si vous manquez d’inspiration, si vous n’arrivez pas à vous décider sur la zone du Kruger que vous allez explorer, grâce à cet article, vous pourrez faire les mêmes choix que moi et éviter ainsi de vous prendre la tête !
Bien sûr, le facteur chance entre indéniablement en jeu, mais les parties du Kruger que j’ai décidées de sillonner au cours de ces 10 jours m’ont permis de voir une grande diversité d’animaux dont les Big Five ! Je n’ai donc pas eu à regretter le choix des camps dans lesquels j’ai dormi !

Parc Kruger localisation des camps

Mes choix de camps et d’hébergements dans le Kruger

1ère nuit : LOWER SABIE CAMP
bungalow avec cuisine commune

2ème et 3ème nuits : OLIFANTS CAMP
bungalow avec cuisine commune

4ème et 5ème nuits : SATARA CAMP
bungalow avec cuisine

6ème à 9ème nuit : SKUKUZA CAMP
bungalow avec cuisine

Cuisine commune d'un camp du Kruger

Présentation et avis sur les 4 camps testés dans le Kruger

Je ne m’étendrai pas sur la description des bungalows des différents camps. Globalement ils se valent tous : ils offrent un confort simple mais largement suffisant. L’intérêt réside surtout dans le fait de dormir à l’intérieur du parc, en étant au plus proche de la Nature.

Imaginez… La nuit est tombée… Vous avez regagné votre bungalow et vous êtes en train de préparer votre barbecue… Écoutez la savane s’animer là, juste derrière les clôtures du camp… Ricanement, grognements sourds, cris déchirant l’obscurité… Les animaux sont là tout près sans que vous puissiez les voir… Approchez de la clôture, peut-être apercevrez-vous 2 prunelles allumées dans la nuit… Cette atmosphère magique, mêlée d’excitation et de peur, croyez-moi, il n’y a que la savane africaine qui peut vous l’offrir !

Barbecue dans le parc Kruger

Et je me suis tellement laissée happer par l’ambiance unique des lieux que je ne me suis guère penché sur l’état intérieur des bungalows : peu m’importait de savoir si les bungalows de Satara étaient plus ou moins vétustes que ceux de Lower Sabie ! J’étais là pour m’immerger dans le Kruger et tous les bungalows dans lesquels j’ai dormi m’ont largement suffi côté confort.

Lumières fabuleuses du Kruger Park

1- Lower Sabie Camp

Description et situation

Grand camp situé au Sud du Kruger dans l’une des meilleures zones d’observation de la faune, le Lower Sabie Camp offre une vue splendide sur la rivière Lower Sabie qui attire une grande quantité d’animaux. Il est assez facile d’observer des éléphants et des hippopotames depuis la très agréable terrasse du restaurant surplombant la rivière. De plus, les prairies aux alentours du camp sont très fréquentées par les fauves.

Services disponibles

Approvisionnement en carburant, magasin, laverie automatique, restaurant-cafétéria, vente à emporter, aire de pique-nique, piscine

Hébergements proposés

33 emplacements de camping, 28 huts, 60 bungalows et 24 tentes de safari.

Mes conseils

Si vous réservez un bungalow et que vous voulez être le plus au calme possible, essayez d’avoir les bungalows n°95 et 96 situés à l’extrémité du camp et face au parc. Si vous réservez une tente, les mieux placées sont les n° 16 à 29 face à la rivière.

N’hésitez pas à aller passer un long moment au lever du jour ou au coucher du soleil au bord du lac non loin du camp : la probabilité de rencontres animales est grande et les lumières sublimes !
Pensez également à vous rendre dans l’observatoire Ntandanyathi, à un peu plus de 10 km au sud du camp.

Bungalow du Lower Sabie Kruger Park

2- Olifants Camp

Description et situation

Situé à peu près au centre du Kruger, le camp d’Olifants est le camp le plus au Nord du parc que j’ai testé. Je l’avais choisi parce que :

  • Le camp surplombant la rivière Olifants, on ne tarissait pas d’éloges sur la vue panoramique offerte
  • J’avais lu mille promesses de vie sauvage abondante
  • Situé plus au Nord que Lower Sabie, Skukuza et Satara, il permettait d’explorer une partie du parc à la végétation différente et déjà moins fréquenté par les touristes et voyageurs.
Au final, c’est le camp que j’ai le moins aimé, peut-être parce que j’ai trouvé son atmosphère un peu morte et peut-être aussi parce que c’est la zone du parc où les rencontres avec les fauves ont été réduites à une peau de chagrin ! Oui j’avoue j’ai un petit faible pour les gros chats de la savane ! 😉

Services disponibles

Approvisionnement en carburant, magasin, laverie automatique, restaurant-cafétéria, vente à emporter, aire de pique-nique.

Hébergements proposés

107 bungalows. Attention : pas de camping possible dans ce camp.

Mes conseils

Ralentissez quand vous traverserez le pont sur la rivière qui mène au camp, il n’est pas rare d’être le spectateur privilégié du bain des éléphants ou des buffles !

Essayez d’obtenir l’un des bungalows peu nombreux donnant sur la rivière.

Pour moi, ce camp permet certes d’explorer des paysages différents mais il n’est pas situé dans la zone la plus fréquentée par les animaux.

Bungalow Olifants parc Kruger

3- Satara Camp

Description et situation

Situé à environ 60 km au sud d’Olifants Camp et à une centaine de kilomètres au nord de Lower Sabie Camp et de Skukuza Camp, Satara Camp est LE camp le plus prisé des amoureux des lions parce qu’il est au coeur du territoire du roi des animaux.
Autour du camp, on trouve de grandes plaines herbeuses ouvertes qui facilitent l’observation de la faune.
En plus des lions, il n’est pas non plus rare de rencontrer un guépard, un léopard ou un chacal dans les environs !

Services disponibles

Approvisionnement en carburant, magasin, laverie automatique, restaurant-cafétéria, vente à emporter, aire de pique-nique, piscine.

Hébergements proposés

74 emplacements de camping, 152 bungalows, 2 bungalows adaptés pour les personnes à mobilité réduite, 10 cottages parfaits pour les familles.

Mes conseils

Malgré une atmosphère un peu trop guindée à mon goût et malgré des bungalows dont la disposition en cercle nuisent à l’intimité, Satara Camp reste l’un des meilleurs camps pour voir les prédateurs, lion en tête.

Pour ceux qui ont envie d’observer des oiseaux, n’hésitez pas à aller une paire d’heures à l’affût dans la « Cache à oiseaux Sweni » située à environ 25 km à l’Est de Satara Camp.

Bungalow Satara dans le Kruger

4- Skukuza Camp

Description et situation

Situé à 13 km de la Paul Kruger Gate et à 40 km de la Phabeni Gate, Skukuza Camp est idéal pour entrer ou sortir rapidement du Kruger et regagner Johannesburg. Plus grand camp du parc et offrant une multitude de services (distributeur automatique, médecin, bibliothèque, location de voitures, lavage de voitures, petit musée…), Skukuza Camp est en quelque sorte la « capitale » du Kruger !

Vue sur la rivière depuis Skukuza dans le Kruger

Beaucoup lui reprochent sa trop grand taille, son ambiance impersonnelle, son absence de charme. Personnellement je ne partage pas totalement ces critiques car, malgré son atmosphère éloignée de l’authenticité d’un safari, Skukuza Camp est mon camp préféré pour plusieurs raisons :

  • Depuis sa « promenade » et depuis la terrasse de l’un de ses 2 restaurants, il offre une belle vue apaisante sur la rivière Sabie qui le longe.
  • Il est l’un des camps les mieux situés pour qui a pour objectif de voir les Big Five mais pas que… D’ailleurs c’est non loin de Skukuza Camp que j’ai eu l’énorme chance de voir des lycaons, une espèce menacée de disparition.
  • Les possibilités de circuit en voiture autour du camp sont nombreuses.
  • La cache du Lac Panic, située à quelques kilomètres du camp, est l’un des observatoires les plus agréables du parc pour observer les oiseaux.

Bungalow camp Skukuza Kruger

Services disponibles

Approvisionnement en carburant, le plus grand magasin du parc, laverie automatique, 1 restaurant, 1 cafétéria, vente à emporter, aire de pique-nique, café internet, 2 piscines, banque, médecin, bibliothèque, location de voitures, lavage de voitures, petit musée, bureau de poste

Hébergements proposés

80 emplacements de camping, 178 bungalows basiques, 20 bungalows avec vue sur la rivière, 1 cottage familial, 20 tentes safari, 4 guesthouses pour l’accueil des groupes, 1 dortoir.

Mes conseils

Faites-vous plaisir en dégustant en terrasse le petit-déjeuner à volonté proposé par le restaurant du parc : varié et délicieux, avec une vue très agréable sur la rivière.

Ne manquez pas le lever et le coucher de soleil sur la rivière qui peuvent être de toute beauté !

Ne manquez pas d’aller observer les chauve-souris nichant dans le toit des « paillottes » de pique-nique du camp !

Chauve-souris à Skukuza dans le parc Kruger

Remarque concernant les camps testés dans le parc Kruger

Comme vous avez pu le remarquer, j’ai opté pour les camps les plus populaires du parc Kruger : s’ils sont très fréquentés, ce n’est pas sans raison ! J’ai préféré rester essentiellement dans le territoire formé par le triangle Lower Sabie – Skukuza – Satara où mes chances de pouvoir observer la plus grande variété d’animaux étaient les plus grandes.
Maintenant si vous privilégiez l’isolement et les coins moins fréquentés du Kruger à l’observation des fauves, dirigez-vous vers le Nord du parc : peu de voyageurs s’aventurent jusque là, d’autant plus que la plupart se contentent d’un passage éclair d’un jour ou 2 dans le Kruger.

Cet article vous a permis de faire votre choix ? Vous êtes prêts à réserver ? Alors rendez-vous sur le site de SANParks pour réserver vos hébergements dans le Kruger !

Nathalie, photographe dans le Kruger

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

25 Réponses

  1. Leslie@Voyage Perou

    À mes yeux, les campements avec cuisine commune représentent la meilleure option pour partager et en apprendre plus sur les cultures qui nous entourent!

    La visite des chauve-souris doit être trippante!

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir Leslie,
      C’est vrai que les hébergements avec cuisine commune sont plus roots donc plus en adéquation avec un voyage en indépendant. Pour les chauve-souris, oui c’est trippant mais pour moi pas autant que des rencontres avec la grande faune !!!

      Répondre
  2. Circuit Afrique du Sud

    Le Satara Camp est celui que je privilégie, les autres clients sont calmes et on est certain de tomber sur un site de « qualité », les autres honnêtement, je ne les ai pas testé!

    Répondre
  3. descreux

    Bonjour Nath,

    Je viens découvrir votre site et j’adore, j’étais à la recherche d’infos pour organiser mon safari au parc Kruger et j’ai trouvé mon bonheur ici! Je reviendrais
    Coralie

    Répondre
    • Nath

      Bonjour Coralie,
      Merci de votre visite sur mon blog. Vous partez dans le Kruger bientôt ? J’ai vraiment adoré ce parc, si vous aimez les animaux vous allez vous régaler !
      Par contre, attention par rapport aux infos que j’ai pu donner car mon voyage date un peu et certaines choses ont pu changer.

      Répondre
      • Coralie

        Nous envisageons d’y aller pour fin décembre jusque début janvier et passer le jour de l’an la bas. Nous prévoyons 15 jours découpés comme ceci: arrivée au Cap, 4 jours pour visiter Cape Town et ses environs puis prendre un vol pour Durban louer une voiture et remonter en direction du Krüger en s’arrêtant dans la réserve de Hluhluwe, puis nous passerions 5 jours au Kruger. J’ai acheté le lonely planet. Rien n’est booké encore donc je peux modifier l’itinéraire. Coralie

      • Nath

        Bonsoir Coralie,
        Je ne connais pas Le Cap, je ne suis jamais allée jusque là ! La réserve de Hluhluwe, je l’ai faite mais après le Kruger, du coup pour moi, c’est moins bien mais peut-être que cela dépend aussi de la faune croisée chemin faisant… Or dans le Kruger j’ai tout vu ! Surtout pensez à réserver vos hébergements dans les camps si vous voulez avoir le choix (si c’est période d’affluence)

  4. yann

    bonjour Nath
    je viens de parcourir votre site vraiment intéressant, nous aimerions passer 4 jours et 3 nuits dans le sud du parc avant de reprendre l’avion à JNB, nous arriverions du Mozambique (vilankulos) quelle serait la meilleure porte d’entrée selon vous ? et les camps les plus roots!
    amicalement
    yann

    Répondre
    • Nath

      Bonjour Yann,
      Pouvez-vous me dire par où vous allez entrer en AFS afin que je puisse essayer de vous renseigner ?

      Répondre
      • yann

        bonjour Nath
        je pense que nous allons arriver par crocodile bridge, nous aimerions changer de camp tous les jours, nous arriverions le premier soir à lower sabie, le lendemain nous serions à Satara et nous terminerions par une troisième nuit à Balule.
        Penses tu que c’est faisable. Nous y serons fin octobre est ce une bonne période.
        merci encore pour tes réponses
        amicalement
        yann

      • Nath

        Bonsoir Yann,
        Je ne connais pas Crocodile Bridge comme entrée. Bien sûr il est faisable de changer de camp tous les jours mais cela dépend de votre conception du voyage : pour ma part, je pense q’un minimum de 2 nuits dans un camp est bien car cela permet de rayonner autour du camp sans avoir un trajet particulier à effectuer et être obligé de tracer… Satara, c’est le coin des lions, j’avais beaucoup aimé ce camp. Lower Sabie, idem très chouette. Je ne connais pas Balule. Vous aurez votre propre véhicule ?
        Pour la période d’octobre, je n’y suis jamais allée donc difficile à dire, mais j’y suis allée à 2 périodes différentes et je me suis toujours régalée. Il y a une ambiance particulière dans le Kruger. Vous allez adorer, c’est sûr !

  5. Marie

    Bonjour,
    Merci pour ce post très intéressant!
    J’ai une question bête : j’ai lu sur beaucoup de sites qu’on pouvait préparer sa nourriture dans le Kruger, notamment faire des barbecues. Mais où peut-on faire les courses? En dehors du parc avant d’y entrer? Ou y a-t-il des superettes dans certains camps?
    Merci!

    Répondre
    • Nath

      Bonjour Marie,
      Il n’y a pas de questions bêtes ! Oui effectivement dans le Kruger, en général chaque bungalow dans les camps a son barbecue indiviuel : le « brai » (nom du barbecue là-bas) est une institution. Alors oui, on peut trouver un peu de viande dans les « supérettes » des camps principaux mais le choix est très limité.
      Tout dépend par où vous entrez dans le parc mais je vous recommande de faire votre approvisionnement avant d’arriver dans des villes comme Hazyiew ou Nelspruiit.

      Répondre
      • Marie

        Merci Nath pour ta réponse et pour tes conseils!
        J’ai hâte d’y être même si malheureusement nous ne resterons pas aussi longtemps que toi dans le Kruger mais juste 2 ou 3 jours!

      • Nath

        2 ou 3 jours c’est déjà pas mal : c’est ce que j’avais fait la première fois et c’est parce que j’avais adoré que j’y suis retournée ! Dans quel camp vas-tu dormir ?

    • Marie

      Pour le moment on a seulement réservé une nuit au rest camp de Letaba, un peu au nord d’Olifants. On prévoit de réserver une ou deux nuits de plus à Satara, notamment pour faire un morning walk avec les rangers.. et puis après rien de prévu donc si on adore on restera plus longtemps! 😉

      Répondre
      • Nath

        Letaba, je ne connais pas : vous me direz comme c’est ! Moi j’avais bien aimé Skukuza que je trouve bien situé. Curieuse de voir si vous allez prolongé 😉

      • Marie

        Bonjour Nath,

        Bien rentrés d’Afrique du Sud, il y a un mois et demi déjà, ça passe vite! On a vraiment adoré notre séjour, en particulier le Kruger, mais encore plus le Hluhluwe je crois!
        FInalement nous avons passé seulement une nuit à Letaba et une nuit à Satara. Malheureusement comme nous étions 6, et en nous y prenant à la dernière minute tous les camps étaient complets.
        J’ai beaucoup aimé Letaba. Il y a peut-être un peu moins d’animaux que vers Satara mais le camp est beaucoup plus petit (un peu moins usine j’ai trouvé) et les paysages sont assez différents, très jolis. La vue depuis notre bungalow sur la rivière le matin et le soir était à couper le souffle, avec tous ces animaux et oiseaux qui venaient boire. Ahh… je me prends à rêver tiens! 🙂
        Bonnes fêtes de fin d’année,
        Marie

      • Nath

        Hello Marie,
        Super de venir faire un petit retour ici ! 🙂 Je suis curieuse mais pour quelle raison avez-vous préféré le Hluhluwe (que je connais aussi) ? Je ne connais pas Letaba mais j’avais bien apprécié Satara.
        C’est sûr qu’à 6 ça complique un peu les choses mais l’essentiel c’est que vous ayez pu en profiter !
        Avez-vous vu beaucoup d’animaux au final ?
        Excellent réveillon !

      • Marie

        Hello Nath!
        Ce qui m’a plu au Hluhluwe c’est que j’ai trouvé que les paysages étaient moins plats, plus vallonnés, et offraient du coup de très belles perspectives et de grands dégagements.
        Mais en fait je crois surtout qu’on a adoré le Hluhluwe parce qu’on l’a fait avec un guide très sympa (avec la compagnie EuroZulu Guided Tours que je recommande pour ce tour), qu’on était dans un 4×4 « Spécial Safari » (en hauteur) donc la perspective est totalement différente par rapport à notre 4×4 standard, qu’on a vu plus d’animaux (surtout grâce aux guides qui ont des yeux de lynx), et qu’on a fait un barbecue inoubliable au milieu du parc, face à une vue incroyable avec un immense troupeau de buffles et de rhinos au loin.

        Pour les animaux, on en a vu beaucoup beaucoup (giraffes, impalas, zèbres, éléphants, rhinos, hippos, crocos, … à n’en plus pouvoir).
        Pour les félins c’est une autre pair de manche, on a eu la chance de voir de très près un magnifique léopard (et quelques guépards de très très loin) à Hluhluwe, et deux jolies lionnes au Kruger, mais malheureusement pas de lions. Ce sera pour la prochaine fois, si on avait tout vu cette fois-ci, on n’aurait plus d’excuse pour y retourner 🙂

        Joyeuses fêtes à bientôt!

        Marie

      • Nath

        Coucou Marie,
        C’est marrant car moi en Afrique du Sud, je n’ai jamais été en 4×4, alors certes c’est plus bas donc plus compliqué pour dénicher les animaux, mais cela ne m’a jamais empêché de kiffer à chaque fois que je voyais un animal ni de voir toute la grande faune. Par contre, je veux bien te croire qu’un barbecue au milieu du parc cela a dû être une expérience mémorable !
        Les félins et la grande faune, c’est toujours une histoire de chance aussi : la loi de la Nature ! Tu peux parcourir des kilomètres et des kilomètres sans rien voir, et puis d’un seul coup alors que tu es prête à « capituler », il est là, lion, guépard, léopard ou lycaon ! Et ça c’est magique ! Tu as déjà eu beaucoup de chance de voir un léopard de près : c’est l’un des plus difficiles à voir de près !
        Très belle année à toi 🙂

  6. Jocelyne

    Merci Nath pour cette mine de renseignements qui va m’etre tres utile pour preparer un voyage en Afrique du Sud et plus particulierement dans les parcs Kruger et hluhluwe en octobre 2016.

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir Jocelyne
      Je suis ravie que ces renseignements puissent t’aider et je te souhaite d’avance un fabuleux voyage en Afrique du Sud ! 🙂

      Répondre
  7. Françoise

    Bonjour Nath, aurais tu un rest camp ou hotel pas cher à nous conseiller à l’entrée du parc kruger, si nous nous calquons sur ton circuit ??? Nous souhaitons passer une nuit à l’extérieur du parc, en quittant Johanesbourg

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir Françoise,
      Les 2 années où je suis allée en Afrique du Sud, j’avais fait l’approvisionnement au supermarché d’Hazyview et j’avais passé une nuit à la Thika Tika Guest Farm : chambres simples mais confortables pour une nuit, cuisine commune à disposition et propriété arborée. Mais attention mon dernier voyage en Afrique du Sud date de plusieurs années donc il faut vérifier : peut-être que de nouveaux hébergements ont ouvert et sont plus intéressants.

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.