Cet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi… » de NioKi on the road, Le coin des voyageurs et La Terre sur son 31.

Vous l’attendiez, le voilà ! L’événement mensuel « En France aussi… » est lancé, c’est aujourd’hui la grande première – dont le thème est « Les plus beaux villages de France » – d’une longue série consacrée à notre beau pays ! Cette opération, lancée par nos 3 blogs, a pour objectif de montrer que la France peut largement rivaliser avec les autres pays du monde tant elle recèle de trésors : lieux insolites, paysages somptueux, villages intimistes, villes dynamiques, montagnes vertigineuses…

Avec « Je suis cagnoise, j’aime mon village », je suis fière d’ouvrir le bal des articles dédié à l’hexagone !

 

Cagnes-sur-Mer, 3 villages en 1 !

Pour ceux qui ne le savent pas encore, voilà 9 mois que j’ai migré de la région des chtis pour aller vivre à Cagnes-sur-Mer, bourg qui est bien plus qu’une destination azuréenne sur laquelle se ruent les touristes en tongs avides de farniente…

Cagnes-sur-Mer, c’est un peu en regroupement entre 3 villages : le centre-ville de Cagnes, le Cros-de-Cagnes et les Hauts-de-Cagnes.

Filets de pêche à cagnes

Le centre-ville de Cagnes

Le passé, le présent et l’avenir semblent s’y être télescopés. Une joyeuse animation règne au cœur de Cagnes, avec ses commerces, ses constructions anarchiques où des immeubles fatigués voisinent avec des constructions modernes sans charme, ses maisons coincées entre la N7 et l’A8… Pas vraiment ville mais plus tout à fait village, Cagnes reste à taille humaine, loin de l’exubérance friquée de ses voisines Nice et Cannes.

Centre de Cagnes-sur-Mer

Le Cros-de-Cagnes

Le village de Cros-de-Cagnes, qui suit la courbe du rivage, vit au rythme de la mer. Le Cros-de-Cagnes est encore ancré dans ses traditions d’antan datant des années 1920-1930, lorsqu’il était le port de pêche le plus actif des Alpes-Maritimes. Bien décider à montrer qu’il n’est pas prêt à sacrifier son histoire sur l’autel de la modernité, le Cros-de-Cagnes a célébré ses 200 ans au mois de juin avec ses marins au rythme du folklore traditionnel.

Bateaux de pêche au Cros-de-Cagnes

Même si aujourd’hui, au côté des petites maisons de pêcheurs au volets bleus et de la chapelle aux tons ocre des glaciers, cafés, salons de thé, restaurants de plage et autres activités nautiques ont poussé comme des champignons, le Cros-de-Cagnes a su préserver son atmosphère villageoise, sa simplicité et son naturel.

Cros-de-Cagnes

Les Hauts-de-Cagnes

Les Hauts-de-Cagnes correspondent au coeur historique de Cagnes-sur-Mer.

Village médiéval perché sur une colline, les Hauts-de-Cagnes offrent un point de vue unique sur la mer Méditerranée tout proche et sont le refuge idéal pour une échappée loin du tumulte des aficionados de la plage badigeonnés de crème solaire.

Place hauts de cagnes

Pénétrer dans les Hauts-de-Cagnes, c’est comme changer radicalement de monde, partir à contre-sens de la modernité, s’offrir un parcours au hasard des ruelles biscornues et pentues, bordées d’habitations verticalement étroites, enracinées au pied du château des Grimaldi.
Souvenirs se faufilant dans les interstices des maisons-escaliers, petits restaurants ouverts sur les placettes exhalant d’exquises odeurs de cuisine familiale aux accents provençaux, végétation s’agrippant aux murs comme dans un vain espoir d’approcher le soleil au zénith… les Hauts-de-Cagnes sont à la fois l’âme et le cœur de Cagnes-sur-Mer…

Verdure hauts-de-Cagnes

Cagnes-sur-Mer, mon village d’adoption, mon village de coeur

Je me suis adaptée à mon nouveau cadre de vie passant du centre-ville, au Cros-de-Cagnes et aux Hauts-de-Cagnes avec la facilité d’un caméléon. Je peux y fuir la modernité absurde, goûter à l’animation touristique, aller chercher mon poisson tout frais au retour des pêcheurs, aller dialogue (en vain) avec les chats du village, déguster mon café en pensant au bonheur d’une vie dans un village qui a refusé de grandir suffisamment pour devenir une ville…
J’aime mon beau village de Cagnes-sur-Mer et aujourd’hui je suis fière d’être cagnoise d’adoption ! 🙂

Habitation aux volets bleus à Cagnes-sur-Mer

Cagnes-sur-Mer en images

Et parce que des images parlent parfois bien plus que des mots, même si je n’ai pas le talent de Renoir dont Cagnes était la muse, en déposant ici un petit pêle-mêle des multiples visages de Cagnes-sur-Mer, j’espère que vous aimerez mon village comme je peux l’aimer…
Et si d’aventure vous passiez dans les parages, méfiez-vous, vous pourriez bien avoir envie d’y rester plus longtemps que prévu…

Architecture à CagnesMatou faisant la sieste à CagnesMur méditerranéen du village de Cagnes-sur-MerPassage verdoyant à Cagnes-sur-MerPlace-terrasse au village de Cagnes-sur-MerPlaque de rue, village de Cagnes-sur-MerRue colorée de CagnesVoûte du village de Cagnes-sur-Merplace terrasse Cagnes

Preuve que la France inspire, séduit, crée des souvenirs inoubliables en nos mémoires de voyageurs les participations variées à la grande première de notre événement « En France aussi… »
Découvrez les villages de :

Vous avez aimé ce 1er rendez-vous ? Vous avez envie de participer au second ? N’hésitez pas, toutes les participations sont les bienvenues !
Nous vous donnons rendez-vous le 1er septembre avec le thème : « Nos jardins secrets »

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !