J’ai toujours cru que plus on partait loin et longtemps, plus on avait de chance d’être dépaysé et de pouvoir se ressourcer. Un long week-end de 4 jours en Laponie m’a prouvé que j’avais tort !
Laponie…  Son seul nom évoque l’immensité d’une nature sauvage encore vierge, l’atmosphère du Grand Nord, une féerie blanche. Aller en Laponie, c’est vivre une expérience inédite dont la magie se prolonge bien après le retour…

 

La Laponie, c’est loin ?

La Laponie finlandaise est située en majeure partie au-dessus du cercle polaire Nord.
La Laponie, contrairement à ce qu’on pourrait penser, est facilement accessible sur un long week-end : environ 4 heures de vol pour fouler le sol lapon !

 

Comment aller en Laponie ?

Nathalie à l'aéroport de Rovaniemi

Nathalie à Rovaniemi

Bien sûr, si vous êtes un accro d’expéditions hors-du-commun, vous pouvez toujours tenter de rallier la Finlande à la rame, mais dans ce cas, il va vous falloir prévoir un peu plus d’un week-end !!!

Il est possible de prendre un vol sec et, en fonction du lieu (stations ou endroit plus isolé) et de l’hébergement (grosse ou petite structure) que vous choisissez, d’organiser sur place vos activités. Mais sachez que dans ce cas,  comme vous êtes en individuel, des activités comme le chien de traîneau ou la motoneige vous reviendront beaucoup plus cher que si vous prenez une offre packagée par une agence de voyages au départ de France.

En plus, passer par une agence de voyages revêt un deuxième avantage quand on part « seulement » pour un week-end : on ne perd pas de temps à trouver comment organiser les activités, on n’a rien à penser, rien à s’occuper, et cela permet de profiter pleinement de son week-end !

Lac gelé

 

En ce qui me concerne, je suis passée par l’agence Vivatours mais en leur précisant que je ne voulais pas d’une grosse structure impersonnelle comme celles qu’ils proposaient dans leur catalogue de voyages. En insistant un peu, ils ont fini par me proposer les services d’une petite structure très familiale. J’ai donc logé à Kaukomaa à 70 km de Rovaniemi, une petite ville située à 10 km du cercle polaire Nord, dans un chalet tout en bois au bord d‘un immense lac gelé.

Un père et son fils, excellents mushers et amoureux des chiens du Grand Nord : Huskies, Samoyedes, Malamutes, avaient quitté la France pour monter cette petite structure à taille humaine avec leurs femmes respectives. Non loin du chalet, ils possédaient leur propre élevage de chiens de traîneau.

Chalet Kaukomaa

 

Le chalet se composait de 7 chambres sur 2 niveaux, un salon avec une grande cheminée et une salle à manger très chaleureuse. Petit plus très appréciable : le sauna, pour se réchauffer après une journée passée dans le grand froid !

Route pour le chaletEtendue blancheBoîte aux lettres de glace

 

 

 

 

 

 

 

Quand aller en Laponie ?

La Laponie finlandaise est surtout connue pour être le pays du Père Noël, mais si vous détestez les endroits surfaits et si vous êtes allergiques au tourisme de masse, je n’aurais que 2 conseils :

  • Fuyez la période de Noël !
    Comme pour beaucoup de destinations,  les prix flambent, doublent, triplent pour les mêmes prestations. Les tour-opérators, compagnies aériennes et autres industriels du tourisme ont bien compris que nous étions moins regardants à la dépense à cette période et qu’ils pouvaient facilement nous prendre pour des vaches à lait !
    En février,  les journées sont plus longues qu’à Noël, la météo est (normalement) plus clémente, et même sans le père Noël, la Laponie, avec ses grandes étendues blanches,  ne perd rien de sa magie… Il est nettement plus agréable de pratiquer certaines activités comme le chien de traîneau ou la motoneige sous un beau soleil que sous une tempête de neige !
  • Evitez de choisir les séjours type « à la rencontre du père Noël » baignant dans un environnement commercial, préférez Rovaniemi, Kittilä ou Rajamaa, approchez-vous du cercle polaire Nord pour apprécier pleinement le charme de la véritable Laponie.

 

Mais en Laponie, il fait très très froid, non ?

Sous la neige

Sous la neige

C’est sûr, là-bas, le thermomètre a flirté plus d’une fois avec les -20 -30°C, mais franchement, c’est supportable, et c’est une grande frileuse qui vous parle !

Le moment où le froid était le plus vicieux, c’est lorsque j’avais le malheur d’ôter l’un de mes gants pour prendre des photos ! Gla-gla ! Mes doigts gelaient en 2 minutes et perdaient toute sensation ! Mais sinon, chaudement vêtue, je n’ai jamais eu à souffrir du froid.

 

 

Faut-il un équipement spécial grand froid ?

Nathalie, parée pour le grand froid

Nathalie, "équipée" pour le grand froid

En principe, non, renseignez-vous en réservant votre voyage mais normalement, la plupart des structures prêtent combinaison intégrale, gants et « bonnet lapon » pour les activités.

Il vous reste donc à prévoir :

  • une bonne doudoune ou un anorak
  • des sous-pulls et pulls
  • une paire de gants normaux
  • une paire d’après-skis
  • une polaire

Et si vous êtes vraiment très frileux comme moi, je peux vous recommander une petite visite sur le site Au Vieux Campeur ou dans tout magasin de sport pour acheter :

  • des sous-gants et des chaussettes en soie
  • un sous-pull de marque Odlo par exemple
  • un caleçon spécial grand froid
  • des chaussures prévues pour des températures extrêmes : marque Sorel par exemple, qu’on trouve également dans les stations de ski.
Sapin sous la neige

Sapin sous la neige

L’idée pour ne pas avoir à souffrir du froid, c’est de choisir des matières adaptées et d’empiler de fines couches de vêtements, vous aurez bien moins froid que si vous portez un seul gros pull.

Évidemment, je ne vous cache pas que ce genre d’articles a un coût même s’il s’agit d’un bon investissement, et je le conseille uniquement pour les personnes très frileuses comme moi car sinon, avec l’équipement prêté et quelques vêtements chauds, le froid est tout à fait supportable.

Et côté cosmétiques, surtout prévoyez des crèmes hydratantes sans eau !

 

Petit conseil pour les photographes…

Honnêtement, je craignais pour mon appareil photo : j’avais peur qu’il gèle, que l’électronique se montre défaillante par grand froid. Rassurez-vous, mon Canon EOS 40D n’a connu aucun problème, pas le moindre signe de défaillance !

Petite astuce, j’avais pris soin de glisser dans mon sac appareil photo quelques sachets de silicate : ce sont les petits sachets qu’on trouve dans les poches de certains vêtements neufs qu’on achète et qui sont anti-humidité.

 

6 bonnes raisons d’aller en Laponie

Chien de traîneau

Chien de traîneau

  • 4 jours là-bas ont autant de bienfaits que 3 semaines de vacances tellement c’est ressourçant !
  • C’est tout simplement magique de traverser ces grands espaces vierges d’une blancheur immaculée
  • Pour goûter aux joies d’une randonnée en traîneau à chiens (impossible de ne pas craquer pour ces chiens du Grand Nord)
  • Pour s’essayer à la conduite de la motoneige : c’est comme de la moto, mais sur des lacs gelés, au beau milieu de nulle part !
  • Parce que c’est l’occasion de découvrir la culture lapone
  • Parce que c’est un endroit qui a une âme et qui ne ressemble à aucun autre…

 

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

9 Réponses

  1. antonin

    se fut un plaisir de vous recevoir ici et bienvenue encore a toi , ta famille et tous ceux qui voudraient vivre une experience inoubliable …..

    Répondre
  2. LEFERT

    Bonjour
    Nous sommes rentrés de laponie depuis 2 jours et on n’arrive pas à attérir !! ce fut génial, nous étions sur le bord du lac Jeris, ce fut fantastique et pas du tout commercial comme nous le craignons, 4 jours on a trouvé cela beaucoup trop court, on pense déjà à repartir peut être plutot en fev mars pour avoir le plaisir de voir des aurores boréales.
    Nous étions passés par vivatours et nous sommes pas décus du tout !!
    Bonne continuation pour vos prochaines aventures.

    Répondre
    • Nath

      Rien que ton commentaire me donne envie d’y retourner !!! Qu’avez-vous fait comme activités ? Vous étiez en groupe ou en indépendants ?

      Répondre
      • Lefert

        Nous étions en petits groupes, l’organisation permettait d’être divisés en plusieurs groupes donc activités très conviviales : motoneige, traineaux à chiens, raquette. Nous avons également écouté un chaman dans un kota, mangé du saumon cuit au feu de bois, hum !!! c’était succulent.
        Le seul bémol c’est pour notre fils de 10 ans pour qui les activités n’étaient pas adaptées par contre pour son frère de 6 ans c’était parfait.
        Joyeuses Fêtes de fin d’année et que votre année 2013 soit remplies de belles aventures!! Je garde votre site sous le coude!!!

      • Nath

        Bonsoir,
        Ecouter un chaman a dû être une expérience hors du commun ! Quant au saumon cuit au feu de bois, mmm, mes papilles s’en souviennent encore ! 🙂
        Par contre pourquoi les activités étaient adaptées pour un enfant de 6 ans mais pas pour un enfant de 10 ans ? !
        Excellentes fêtes de fin d’année à vous aussi

  3. cecile

    Bonjour, j’ai demandé à vivatours pour faire le meme voyage mais ils m’ont dit qu’il ne le faisait plus lâ où vous êtes allée….
    Savez-vous s’il est possible de passer par quelqu’un d’autres pour aller au même endroit et loger chez les mêmes personnes ?
    Merci de votre réponse
    Cécile

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir Cécile,
      Effectivement j’ai appris que la structure sur place n’existe plus… Je suis désolée mais je ne peux malheureusement pas vous indiquer quelqu’un d’autre.
      Bonne soirée

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.