En voyage, s’il y a une chose que j’aime tout particulièrement, c’est aller me balader sur les marchés. Mais, me direz-vous, un marché c’est un marché et quand on en a fait un, on les a tous fait… Hé bien, je peux vous assurer que non: chaque marché est différent en fonction du continent, du pays, de la région, de la culture, de la religion, des ressources de la Terre…

Jamais je ne me lasse d’aller déambuler dans les allées d’un marché, que ce soit pour observer ce qui s’y passe ou pour acheter à manger. Un marché est incroyablement vivant et reflète l’atmosphère du pays, de la vie locale : en fait, j’ai toujours eu l’impression que c’était le coeur de tout un pays qui battait dans un marché…

Regarder, écouter, sentir, discuter, échanger, négocier, apprendre… quand je vais dans un marché, j’ai les 5 sens en éveil tant il y a à découvrir…

Marchande à Kota Bharu

 

Le marché de Kota Bharu, le marché qui m’a le plus marquée

Kota Bahru est une petite ville agréable située à la frontière entre la Malaisie péninsulaire et la Thaïlande. Son marché, composé d’une partie abritée et d’une partie extérieure, est facile à trouver et a lieu tous les jours.

Marché couvert de Kota Bharu

 

Régal pour les yeux, le marché de Kota Bharu est un grand marché avec de nombreux étals de viande, de fruits exotiques, de légumes, de denrées inconnues. Des oeufs de cent ans, des ramboutans, des longanes, des dukus, des chatons qui se cachent sous les étals, des enfants qui aident leurs parents à vendre les marchandises, des bananes, des pastèques, des piments, des aubergines, des épices…

Vendeur de pastèquesOn se laisse guider par les couleurs éclatantes, par les effluves parfumés, par les éclats de voix…
On retrousse son nez quand des odeurs fortes et suspectes viennent nous chatouiller les narines…
On profite du joyeux brouhaha…
On approche d’un marchand qui compte bien nous vendre ses fruits succulents…
On échange des sourires quand la barrière de la langue empêche une vraie discussion…
On joue des coudes dans la foule… On se sent comme un figurant dans cette animation spontanée…

On comprend vite que le marché a une âme, une identité, contrairement à nos hypermarchés et supermarchés si aseptisés, qui alignent des volailles élevées dans des conditions qu’il vaut mieux ignorer, qui nous vendent des fruits et légumes à la rondeur parfaite, luisants sous tous les angles, mais si désespérément sans goût…

Si vous passez par Kota Bharu, n’hésitez pas à aller faire un petit tour au marché…

Volailles sur le marché de Kota Bharu

Et laissez-vous tenter par ces fruits exotiques que vous ne connaissez pas et qui vous coûteront trois fois rien : 1 kg de ramboutans vaut 1RM soit environ 0,25 €, 1 kg de dukus 3RM soit environ 0,75 €. A ce prix-là, croyez-moi, je ne me suis pas privée !

Discussion au marché

Le marché de Kota Bharu a vraiment quelque chose d’authentique qui nous rapproche de la Terre… J’adore !

Et si d’aventure vous êtes allés au marché de Kota Bharu, n’hésitez pas à partager en commentaire vos impressions, ici, là, juste en dessous de cet article 😉

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !