Huan Huan et Yuan Zi font l’actu people !

En janvier 2012, 2 stars, et pas des moindres, ont débarqué en France sous haute escorte… Malgré la fatigue du voyage visible à leurs grandes cernes noires, Huan Huan et Yuan Zi, dans leur tenue noire et blanche toujours aussi glamour, n’avaient rien perdu de leur aura, à en juger par la présence de journalistes, de personnalités politiques et de curieux !

Cernes du panda

 

Huan Huan et Yuan Zi sont le couple le plus en vue du moment, et pour cause : ces 2 pandas ont été prêtés au zoo de Beauval pour 10 ans par la Réserve de Chendu en Chine.

Couple de pandas

 

Icônes des espèces menacées de disparition, les pandas en raison de leur allure de gros nounours, comptent de nombreux fans et amoureux. Huan Huan et Yuan Zi seront les seuls représentants de leur espèce en France.

 

Le zoo de Beauval sur les traces de la réserve de Chengdu…

Si le zoo de Beauval est réputé pour la sauvegarde des espèces rares grâce à de nombreuses naissances, il n’est pas, contrairement à la réserve de Chengdu, exclusivement consacré à la protection du panda géant. Le zoo de Beauval a donc du chemin à faire avant d’acquérir le même niveau de connaissance de cette espèce dont certaines moeurs demeurent un mystère…

Panda en fin de repas

 

La réserve de Chengdu, dans laquelle j’ai fait du bénévolat auprès des pandas pendant plusieurs jours, est une base unique qui joue un rôle incontournable dans le maintien de l’espèce.

En effet, non seulement la réserve de Chengdu possède des connaissances approfondies sur l’espèce et sur sa reproduction, mais en plus son engagement envers la sauvegarde du panda est fort, j’en veux pour preuve le but ultime qu’elle poursuit : permettre un jour aux pandas géants de retourner à la vie sauvage.

Panda dans son élément

 

La réserve de Chengdu comporte :
– un institut scientifique où scientifiques et médecins vétérinaires ouvrent pour la recherche sur la reproduction, la nutrition et l’étude comportementale des pandas géants.
– un personnel extrêmement qualifié avec 2 personnes pour s’occuper d’un panda
– une combinaison de paysages naturels et artificiels visant à recréer pour les pandas un environnement proche de la vie sauvage
– des programmes d’éducation à la protection de la biodiversité et des espèces animales.
Sincèrement, à la réserve de Chengdu, qui a reçu de nombreuses récompenses, on est loin de se croire dans un zoo, et c’est tant mieux !

Couple de pandas joueurs

 

Et puis, que de chemin parcouru depuis le début de la réserve de Chengdu qui a commencé son programme de protection avec l’accueil de six pandas trouvés en état de faiblesse à l’état sauvage ! Aujourd’hui, la réserve de Chengdu compte 108 pandas et de nouvelles naissances chaque année ! Un bel exemple en matière de protection des espèces !

 

Quand les pandas jouent les vedettes…

Bien sûr, comme à Beauval, les Pandas sont de vraies stars et savent prendre la pause pour séduire leur monde :

Le panda, un charmeur qui s’ignore…

Panda, adorable peluche

 

Le panda, un joueur de flûte né

Panda joueur de flûte

 

Le panda, adorable même pendant la sieste !

Panda, sieste au creux d'un arbre

 

Le panda, un grimpeur hors-pair !

Panda grimpant aux arbres

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

2 Réponses

  1. Christian Girault

    Voilà un bien bel univers de voyage ; je n’ai pas vu Huan Huan et Yuan Zi, mais ceux frappés de canicule (comme moi sur place) de Chengdu . et nous avons eu la chance de voir un nouveau-né, petite souris rose. Au-delà, le Sichuan fut une expérience évidemment épicée, parfois frustrante (ô combien quand le PCC annule le festival de Litang ou le long des travaux routiers gigantesques) ; il aura fallu compenser par quelques mariages, un zeste de fêtes locales impromptues, et même débaucher un réceptionniste d’un hôtel pour qu’elle nous présente son costume Yi !

    Les couleurs du Sichuan en photo : http://www.pbase.com/frenchkriss/chine_2013

    Amicalement,
    Kriss.

    Répondre
    • Nath

      Super sympas tes photos ! J’avais adoré le Sichuan, d’autant que ce voyage m’a permis de réaliser mon rêve de gosse : voir des pandas géants !

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.