Avez-vous remarqué combien il est fréquent qu’une même destination divise les voyageurs ? Les uns en parlent avec nostalgie, passion, effervescence, alors que les autres jurent de ne jamais y remettre les pieds…

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi une opposition aussi radicale ? Après tout, il s’agit du même pays, des mêmes paysages, et bien souvent des mêmes endroits, les chemins du voyage commençant à être plus que balisés…

Je suis convaincue que la plupart du temps, ce sont les rencontres qui sont à l’origine de cette divergence de point de vue.

Rencontre avec mes compagnons de route

Les rencontres : l’essence même du voyage

Le voyage, ce n’est pas seulement aller d’un point A à un point B et cocher sur une check list les soi-disant incontournables de la destination, comme s’il s’agissait de remplir un tableau de chasse.

Non, ce qui donne au voyage cette aura si particulière, ce sont les rencontres qu’on fait chemin faisant. En ce sens, sur une même destination, chaque voyage est unique car chacun fera des rencontres différentes. Fermez les yeux un instant et repensez à un voyage qui vous a particulièrement marqué… Je suis sûre que des visages viendront immédiatement se dessiner à la surface de vos souvenirs, non ? Peut-être même que vous avez vécu certaines rencontres, certains moments de partage, de manière tellement intense que vous vous en rappelez comme si c’était hier…

D’ailleurs, si vous retourniez une seconde fois dans ce pays et si vous suiviez exactement le même itinéraire, il y a de fortes chances que le voyage prenne quand même une tout autre tournure car vous feriez des rencontres différentes.

Rencontre avec guide crocodiles au Costa Rica

Les différents types de rencontres en voyage

En voyage, les possibilités de rencontres sont aussi nombreuses que variées et chacune d’entre elles contribuent à donner son piment au voyage. Pour n’en citer que quelques-unes :

  • les discussions animées autour d’un verre avec un globe-trotter ayant posé son sac à dos dans le même backpackers que vous
  • les enfants d’un orphelinat ou d’une école avec qui vous passez un moment pour leur plus grande joie

Jeu avec des enfants en voyage

  •  la rencontre online, qui ne signifie pas nécessairement rencontre amoureuse, et qui peut déboucher sur une rencontre en vrai à l’autre bout du monde. Par exemple, c’est sur un forum que j’ai commencé à échanger avec Roger, un passionné du Cambodge, et j’ai finalement passé quelques jours dans sa guesthouse quand je suis allée là-bas.
  • les rencontres avec les locaux, soit dans les transports en commun soit par hasard. C’est comme ça qu’au Costa Rica, un guide m’a abordée dans un café de Puerto Jimenez pour me proposer d’aller voir des crocodiles
  • le partage d’un repas avec l’hôte qui vous héberge pour plusieurs jours et avec qui vous refaites le monde

Rencontre avec Andrea

  • les rencontres avec des personnages hors-du-commun comme ce fut le cas en Laponie : mon hôte, d’une extrême gentillesse, connaissait la culture lapone, aimait son pays et avait à coeur de la partager…
  • les rencontres d’un instant avec des locaux qui veulent juste être pris en photo avec vous
  • les mauvaises rencontres : dans cette catégorie, on retrouve les rabatteurs, les arnaqueurs, les pots-de-colle qui ne vous lâchent pas d’une semelle même si vous les envoyez bouler, les dragueurs lourdingues, les profiteurs…

Sans rencontre, le voyage serait bien insipide, aussi belle soit la destination, vous ne croyez pas ?

Rencontre avec les enfants en voyage

L’impact des rencontres sur l’avis donné pour une destination

Vu la palette de rencontres possibles en voyage et qui sont le fruit du hasard, vous pouvez bien tomber ou… mal tomber… Même si la plupart du temps, les rencontres que vous faites en voyage sont enrichissantes – c’est au contact de l’Autre qu’on s’ouvre au monde et qu’on découvre une part de soi-même qu’on fait taire au quotidien -, certaines rencontres peuvent laisser un goût amer et déboucher sur une mauvaise expérience…

Acidulées, salées, sucrées, douces-amères, les rencontres donnent à une destination une saveur particulière qui ne sera pas la même d’un voyageur à un autre. Pour cette raison, j’aurais tendance à dire que, lorsque vous chercher des avis d’autres voyageurs sur une destination, ne prenez pas systématiquement cet avis au pied de la lettre car il est basé sur un vécu, une expérience qui sera forcément différente de la vôtre.

Mieux vaut se faire son propre avis sur la destination en question et laisser la porte ouverte aux rencontres online et réelles avant, pendant et après le voyage, celui-ci n’en sera que plus intense…

Rencontre en Laponie

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

9 Réponses

  1. Adeline

    Merci pour ce billet. Je suis tellement d’accord avec toi… Ce n’est pas un pays qui fait le voyage mais bien les rencontres !

    Répondre
  2. Alex

    Vraiment très sympa cet article. Tu as entièrement raison… Voyager c’est rencontrer des gens, il n’y a que ça qui compte.

    J’ai l’habitude de poser toujours les mêmes questions aux gens qui rentrent de voyage. Je leur demande toujours quelles personnes les ont marqué, comment vit la population, quel est l’état d’esprit des habitants qu’ils ont pu croiser. Il n’y a que ça d’intéressant (et la cuisine :p). Le reste, on pourrait presque se contenter d’ouvrir un livre de photos.

    Malheureusement on se rend compte en posant ces questions que les gens voyagent souvent mal. Ils traversent un pays au fond de leur bus, restent entre eux, analysent avec leur oeil de français sans chercher à comprendre leurs différences avec ceux qu’ils croisent. Quand ils reviennent, ils se contentent de dire des banalités du genre « C’est beau mais qu’est ce que c’est pauvre », « Ah faut le voir une fois mais j’y retournerai pas », « ah l’hygiène la bas c’est pas comme chez nous », j’en passe et des meilleurs… C’est vraiment triste à entendre.

    Par contre, faire des rencontres le centre de ses voyages pose quand même le problème de la langue. J’ai souvent été meurtri de ne pas pouvoir échanger davantage avec des personnes avec lesquelles je ne partageais aucune langue. Même si bcp de choses peuvent passer avec très peu de mots ou seulement avec des sourires, on aimerait parfois aller plus loin et mieux comprendre l’autre. Ca reste souvent une frustration de mes voyages. N’as tu pas déjà eu ce sentiment Nath’ ?

    Répondre
    • Nath

      Désolée d’avoir validé ton commentaire aussi tardivement mais il étaient passés dans mes commentaires indésirables, je ne sais pas pourquoi…
      Oui j’ai souvent ressenti cette frustration de ne pas pouvoir mieux comprendre l’Autre à cause de la barrière de la langue… cette impossibilité de pouvoir tenir un vrai dialogue…
      Mais les rencontres sont l’essence du voyage et pour moi, la richesse de ces rencontres naît de nos différences.

      Répondre
  3. Jordane@MonBonPote.com

    Salut Nath,

    Je ne sais pas en y réfléchissant quel est le plus beau du voyage les paysages, ou les rencontres… bien sur c’est un tout, sans les deux les voyages perdraient un peu de leur magie.

    J’ai hate de partir au Japon pour ca 🙂

    A bientôt

    Jordane

    Répondre
    • Nath

      Tu as raison mais les rencontres sont la part qui influencent à mon avis le plus la saveur du voyage…
      Tu pars au Japon quand ? Tu as prévu un circuit ?

      Répondre
  4. Tongs et Sri Lanka

    Un voyage sans rencontre est un voyage raté 😉
    Car les rencontres restent dans les souvenirs, suscitent des émotions, tandis que les images de paysages s’effacent et s’oublient pas avec le temps 🙂
    des grosses bises Nath !

    Répondre
  5. Laurent@OneChai

    Je suis bien d’accord que les rencontres sont essentielles au voyage voir même sont le voyage. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles j’aime voyager seul, on est ainsi d’autant plus disponible pour de nouvelles rencontres. Alors qu’en groupe, ce groupe a tendance à se replier sur lui même et ignorer les autres qui l’entourent.
    J’aurais tendance à dire que les rencontres peuvent rendre un lieu par ailleurs banal en lieu mémorable. Mais un lieu exceptionnel à lui seul aura du mal a être ruiné par de mauvaises rencontres. Je garde même de bons souvenirs de lieux où je me suis fait détrousser !!

    Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.