Avant de prendre la route de Latacunga à Otavalo, j’avais déjà arrêté mon choix d’hôtel à Otavalo : mon instinct me disait que j’allais me plaire à l’hôtel Riviera Sucre… et je ne me suis pas trompée ! Je recommande vivement aux voyageurs faisant étape à Otavalo de séjourner dans cet hôtel de charme, pour une halte reposante.

L’hôtel Riviera Sucre : un havre de paix

Avec son architecture à mi-chemin entre la posada colorée et la maison coloniale, l’hôtel Riviera Sucre, qui est le plus vieil hôtel d’Otavalo, attire d’emblée l’attention. Question situation, l’hôtel est situé à quelques rues du centre-ville, ce qui ne gâche rien !

Sitôt franchie la porte d’entrée, c’est comme un autre monde qui s’ouvre…

Cour intérieure de l'hôtel Riviera Sucre à Otavalo

D’emblée la petite cour intérieure avec hamacs, verdure et fontaine en pierre invitent à la détente. Une poignée de chambres donnent sur cette petite cour agréable.

Hôtel Riviera Sucre à Otavalo, vers le jardin

Mais l’hôtel ne s’arrête pas là, dans le prolongement de la cour, on aperçoit un petit jardin peuplé d’arbres fleuris et d’orchidées avec tables et chaises.

Hôtel Riviera Sucre à Otavalo, jardin

Des chambres donnent sur ce petit jardin… Je prie pour qu’il y en ait une de libre… J’ai de la chance, une chambre vide n’attend que moi ! 28$ la nuit, je prends ! Je vais être trop bien ! Quelle différence avec l’hôtel Rodelu de Latacunga !

 

 

Ce que j’aime dans l’hôtel Riviera Sucre, c’est :

  • son petit salon bibliothèque avec feu de cheminée le soir, très appréciable car il fait froid !

Hôtel Riviera Sucre à Otavalo, dans le hamac

  • sa cuisine que les propriétaires autorisent à utiliser (pratique car le marché n’est pas loin)

Hôtel Riviera Sucre à Otavalo, cuisine

  • la grande pièce où est servi le petit déjeuner (non compris et non obligatoire) avec 2 postes informatiques (accès à internet pour 1$ de l’heure)

Hôtel Riviera Sucre à Otavalo, salle du petit déjeuner wifi

Ma chambre à l’hôtel Riviera Sucre

Comme je le disais un peu plus haut, j’ai une chambre qui donne sur le jardin où vienne virevolter des colibris !

Hôtel Riviera Sucre à Otavalo, chambre avec vue sur jardin

 

La chambre est grande, mais assez mal isolée au niveau des fenêtres. Heureusement il y a des couvertures très chaudes ! Même avec ça, étant une grande frileuse, je suis contente d’avoir un duvet de compétition !

La douche est bien chaude et vu la température glaciale de la chambre, difficile de s’en passer !

Chambre de l'hôtel Riviera Sucre à Otavalo

Hospitalité et convivialité à l’hôtel Riviera Sucre

Ce qui est chouette dans les hébergements avec des salles communes, c’est que cela facilite les rencontres avec les autres voyageurs de passage. C’était sympa de refaire le monde, d’échanger sur nos différences culturelles avec 2 suisses qui avaient posé aussi leurs valises pour quelques jours à l’hôtel Riviera Sucre. Tout cela au coin d’un bon feu de cheminée !

Dans le salon de l'hôtel Riviera Sucre à Otavalo

Côté personnel et propriétaires, là aussi, j’ai beaucoup apprécié l’accueil. Avec moi qui ne parle pas espagnol, ils se sont montrés d’une gentillesse et d’une patience… Ils m’ont bien aidé à organiser mes excursions : lagune de Cuicocha, réservation de taxis…

OK il fait froid, OK l’hôtel n’est plus tout jeune, OK le parquet craque sous les pas … Mais c’est vraiment le genre d’adresse-trésor comme tout voyageur aimerait trouver à chaque étape d’un voyage !

Si vous y allez, la chambre n°14 donne sur le jardin et est donc parfaitement au calme ! Contrairement à celle qui donne sur la cour intérieure, et donc sur la rue !

Coin salon de jardin de l'hôtel Riviera Sucre à Otavalo

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !