Mon récent voyage en Patagonie Argentine n’a fait que renforcer ce que je savais déjà : je suis accro à la magie des grands espaces. Accro comment ? Accro au point de punaiser la carte du monde pour pointer ces grands espaces qui m’appellent !…

Qu’est-ce que ça fait les grands espaces ?

La magie des grands espaces, quand j’ai dit ça j’ai tout dit et rien dit. C’est difficile à expliquer la magie des grands espaces. C’est comme si aucun mot ne pouvait l’expliquer. Parce que la magie des grands espaces ça se vit, ça ne s’explique pas…

Oh, je pourrais vous dire que quand il n’y a rien à des kilomètres à la ronde, pour moi il y a tout. L’essentiel. La simplicité. Mais là vous allez commencer à vous dire que je suis un peu cinglée. (vous n’auriez peut-être pas tort !)
Tant pis, je continue. Les Grands Espaces – vous avez vu je prends des libertés, moi l’allergique aux fautes d’orthographe, tout de suite, je mets des majuscules pour donner de la valeur à ce nom commun qui n’a pas de prix -, ce sont :

  • d’immenses aires d’expression où la Nature – décidément, j’ose tout aujourd’hui en termes de majuscules ! – démontre toute sa puissance, te parle d’adaptabilité, d’équilibre, de respect, d’humilité. Oui, elle dit tout ça la Nature dans les Grands Espaces. Et c’est ce que j’aime. Sa force et sa vulnérabilité. Sa beauté brute.
  • d’incroyables terrains d’exploration. Oui, il reste encore – du moins c’est ce que je me plais à croire – des endroits où l’Homme n’a pas tout transformé, construit, ravagé, saccagé, des endroits où la faune sauvage est encore chez elle. Sans barreaux ni cage. Des endroits où tu as l’impression qu’il n’y a pas de vie possible. Et pourtant si. Des endroits tellement grands qu’ils ne rentrent pas dans le cadre de ton objectif photo ou qui offre un rendu en photo qui ne vaut pas un dixième de la réalité. Des espaces de liberté où tu peux vivre des choses incroyables. Où tu peux laisser parler ton âme d’enfant même si t’as passé l’âge depuis longtemps !

patagonie grands espaces

Voyage objectif grands espaces

Les grands espaces, quand j’y songe, il y en a encore pas mal. Cool, au moins je ne serai pas en panne d’idées côté destination de voyages !

♥ La « re-conquête » de l’Ouest américain

À force de voir les photos de paysages grandioses de collègues et d’amies, forcément j’y songe à ces grands parcs mythiques : Canyonlands, Monument Valley, Grand Canyon, Zion, Bryce… Bon ce qui me casse un peu les pieds avec les États-Unis, ce sont les formalités administratives, il faut obligatoirement faire une demande de formulaire ESTA, qui est une demande d’autorisation d’entrée aux USA. Pour ceux qui ne veulent pas s’embêter, il existe des sociétés qui peuvent s’occuper pour vous de ce ESTA visa. Désormais les portables, tablettes, ordinateurs doivent être chargés. le cas échéant ils peuvent être confisqués… Du coup une fois le pied sur le sol américain, je suppose qu’on apprécie !

♥ L’Alaska : au pays du Grand Nord

Des fjords, des glaciers, des montagnes, des étendues immenses, une faune unique… Un no man’s land sublime ! Un jour j’irai, c’est sûr !

♥ Le Kamtchatka, aussi imprononçable que lointain

Je ne sais jamais où placer les t dans Kamtchatka, mais je sais qu’on peut y voir les ours pêcher le saumon lorsqu’ils frayent.

♥ Les dunes en Namibie

Je n’ai jamais vu de désert en vrai, et en plus en Namibie, il y a des espèces qu’on ne voit nulle part ailleurs, justement parce qu’elles ont su s’adapter au caractère hostile de la nature.

♥ Le labyrinthe du Pantanal

Un labyrinthe de terres et de rivières. Une folle luxuriance. Une pépite verte au Brésil, encore jalousement tenue secrète. Mais pour combien de temps ?

pantanal jungle

Bon, je ne vais pas vous faire un catalogue de mes rêves de voyages, sinon il faudrait plusieurs tomes ! Mais si vous voulez expérimenter la magie des grands espaces, notre planète, malgré le pessimisme ambiant, regorge encore d’endroits pareils à des terres originelles. Courez-y !

Et si vous en connaissez, n’hésitez pas à les partager ici : j’allongerai la liste de mes rêves grâce à vous !

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

10 Réponses

  1. Sylvie

    Ah oui alors, dans ce monde de fous, ça fait du bien de te lire ainsi parlant de la magie des grands espaces. Ça change des actualités déprimantes… C’est comme si un nouveau souffle m’emportait… Je n’avais jamais prêté autant attention à ces grands espaces qui sillonnent la planète en en dressant la liste ainsi, aussi je te remercie vivement de l’avoir fait ! C’est beau de voir cette liste, ça donne du baume au coeur, des rêves plein la tête. C’est comme si tous les espoirs étaient permis ! Youpi ! J’espère avoir l’occasion un jour de fouler certains de ces endroits que tu cites… Sinon, je serais ravie de suivre tes aventures dans tous ces lieux magiques ! A commencer par la Patagonie que je me réjouis déjà tant de découvrir à travers tes photos et tes mots 😉
    Le dernier article de Sylvie : Les lacs PerrinMy Profile

    Répondre
    • Nath

      La liste des grands espaces de mon article est largement incomplète : il reste encore des endroits comme ça où la Nature règne encore en maître ! La patagonie ça arrive, mais c’est comme toi, je manque de temps pour tout faire ! Parce qu’il faut déjà trier les photos ! lol

      Répondre
  2. Audrey P.

    Moi je rêve de l’Alaska !
    Et le Kamtchatka doit effectivement être bien sympa aussi !!!
    L’Islande et la Norvège me font réver aussi mais… elles sont devenues des destinations à la mode et sont en train de perdre leur beauté sauvage à ce que je vois sur des groupes que je suis…
    Le parc national Fiordland en Nouvelle-Zélande a l’air magnifique aussi bien que pas aussi dépeuplé que la Patagonie 😉
    Les îles Féroé ? Le Groenland ? Le lac Baikal ? Le Kirghizistan ? Le parc national Auyuittuq (Canada) ?
    Le sentier Transcanadien ? Descendre la Panaméricaine, de l’Alaska à la Terre de Feu !?
    Continue de nous faire rêver !

    Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.