Ah, les Maldives, une destination dont le seul nom est une proposition indécente… une destination qui exerce sur moi un pouvoir d’attraction irrésistible… Jusqu’à présent je me suis toujours refusé de céder à la tentation de ce fantasme de voyage absolu… presque inavouable tant il est différent de tous les voyages que j’ai pu faire jusqu’à présent, tant il fait naître dans mon imaginaire de voyageuse des images de plaisirs au-delà du raisonnable, tant il va à l’encontre de cette vision du voyage défendue par les voyageurs sac à dos…

Une débauche de bleus psychédéliques

Bleu piscine, bleu outremer, bleu lagon, bleu turquoise, bleu cyan, bleu azur… du bleu, partout, à perte de vue, tellement surréaliste que je me damnerai pour sauter à pieds joints dans ces bleus jouissifs capables de catapulter n’importe qui au 7ème ciel en 1 micro-seconde.

bleus des maldives fantasme de voyage

Atoll, l’autre nom du Paradis

Les atolls des Maldives… Déjà que le simple fait de prononcer le mot Maldives me donne des frissons, alors si en plus on lui accole le mot d’atoll, j’ai encore plus de mal à refouler ces images de paradis terrestre qui défilent derrière mes paupières dès que je ferme les yeux…
Il faudrait que je fasse preuve d’une sacrée mauvaise foi pour oser prétendre que penser à ce collier de perles posé sur l’Océan Indien me laisse parfaitement indifférente…

Maldives atoll

Des hôtels où tout est luxe, calme et volupté

Des hôtels à des années lumière de ces guesthouses toutes simples au confort rudimentaire que j’ai l’habitude de fréquenter en voyage… Des hôtels à me donner le vertige, à me filer le grand frisson… Des hôtels imprégnés de l’esprit du lagon… La promesse ? Une beach villa avec jacuzzi privatif ou une villa sur pilotis avec plancher en verre pour regarder les poissons… j’avoue, j’hésite… Et ce n’est pas une sélection d’hôtels aux Maldives qui va m’aider à choisir… La tête me tourne tant ils sont tous aussi tentants les uns que les autres !
L’option massage ? Je prends aussi !

Maldives villa sur pilotis

Des plages à se damner

Des plages de sable blanc d’une pureté absolu, ourlées de cocotiers ondoyant de la tête et léchées par une eau translucide… Des plages de rêve, incarnation de mon fantasme de voyage, des plages où j’aurais juste envie de me prélasser sans complexe, des plages comme une invitation terriblement culpabilisante à vivre un éternel été…

Maldives plage de sable blanc

Des fonds marins absolument divins

Tous les blogs de voyageurs amateurs de plongée portent les Maldives aux nues pour ces fonds marins : aquarium géant où nager avec les tortues, au milieu de poissons tous plus colorés les uns que les autres, de raies manta et autres créatures fantastiques… Et depuis que j’ai fait mon baptême de plongée, je suis encore plus attirée par les perspectives de plongées idylliques ! Oserais-je vous dire que mon programme serait fait d’une succession de bains de soleil et de bains de mer ? Oui !

Maldives fonds marins

Le bout du monde dans son plus simple appareil

Les Maldives sont sûrement le seul endroit capable d’endosser totalement son rôle de bout du monde. Des îles presque sans rien et la mer à perte de vue… Lointaines, exotiques, suprême tentation de l’Ailleurs, version moderne du Paradis Originel où s’offrir le luxe de ne rien faire.

Il paraît que les fantasmes ne sont pas faits pour être réalisés… Il paraît seulement… Parce que je compte bien réaliser un jour ce fantasme de voyage absolu… Folie douce ? Oui, mais on n’a qu’une vie !… Tentation culpabilisante ? Oui aussi…
Mais la tentation est faite pour y céder, non ?

Maldives paradis

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !