Le voyage, c’est une destination, des lieux, un itinéraire, des aventures, des paysages, des villes, mais c’est aussi et surtout des rencontres… Sans rencontres, un voyage n’aurait ni la même saveur ni la même richesse…

Et parmi ces rencontres, il y a celles qu’on n’oublie pas…

Ces rencontres qui ont marqué mes voyages…

1# Costa Rica, Puerto Jimenez : un jeune guide qui m’a emmenée voir les crocodiles

Sympathique, ce jeune guide fréquentait le Carolina, le bar-restaurant repaire de touristes avec lesquels il aimait échanger. Il s’intéressait beaucoup aux autres cultures et était passionné par la Rain Forest. C’est lui qui m’a emmenée voir mes premiers crocodiles : j’étais impressionnée !

Avec un guide à Puerto Jimenez

2# Madagascar, Sarodrano : Andrea, l’Italien propriétaire des bungalows sur les dunes

Non loin de Tuléar, au Sud-Ouest de Madagascar, Andrea tient l’un des seuls hébergements dans le petit village de Sarodrano.

Andrea est un personnage qui contribue à la magie des lieux : la simplicité des bungalows (ni eau ni électricité) n’a d’égale que la convivialité qu’Andrea met un point d’honneur à cultiver. En effet, au moment des repas, les voyageurs sont réunis dans « sa salle à manger » qui fourmille de décoration anecdotique. Et Andrea, non seulement a le sens du partage, mais en plus sait animer une tablée comme personne : j’ai un souvenir impérissable des soirées où il racontait des histoires extraordinaires tirées de son expérience personnelle…

Nathalie et Andrea

3# Madagascar, Saint-Augustin : Pierre, le propriétaire du Longo Mamy

Lorsque j’ai effectué ma mission à vocation solidaire à Madagascar en 2008, j’étais hébergée dans l’un des bungalows tenus par Pierre, un français qui a choisi une vie loin de la France.

Si Pierre a du caractère et tient à sa tranquillité, il se révèle être un personnage haut en couleurs, généreux quand on gagne sa confiance et qu’on respecte des valeurs qui aujourd’hui se perdent… Des discussions riches sur des sujets très variés, des fous rires, et surtout un partage de ses connaissances sur la culture malgache ainsi que des bons plans quant aux choses à voir aux alentours.

Pierre a largement contribué à rendre mon séjour inoubliable…

Pierre, le propriétaire du Longo Mamy

4# Madagascar, sur la route : Jonas, mon chauffeur rasta

Un look rasta, un véhicule à son image, une joie de vivre communicative, c’est Jonas ! Il connaît le pays comme sa poche !

Jonas, chauffeur rasta

5# Madagascar, Fianarantsoa : Paul et Voola, les « parents » de l’orphelinat

Paul et Voola sont un couple adorable qui s’occupe des 14 enfants de l’orphelinat de Fianarantsoa dans lequel j’ai passé quelques jours en 2010.

J’ai beaucoup d’admiration pour eux : ils ont réussi à donner une chance dans la vie à ces 14 enfants, menacés de se retrouver livrés à eux-mêmes dans la rue. Mais plus que cela, ils ont recréé la « maison du bonheur ».

Des amis qui auront toujours une place de choix dans mon coeur, malgré la distance…

Paul et Voola

6# Cambodge, Ile de la Soie : Roger, un passionné de ce pays fabuleux

Sur l’Ile de la Soie, je logeais à la Villa Koh Dach que Roger a fait bâtir.

Roger connaît parfaitement la culture cambodgienne et a créé une association humanitaire pour venir en aide aux défavorisés de cette petite île proche de Phnom Penh.

C’est grâce à lui que j’ai pu avoir les « clés » principales pour comprendre rapidement certains aspects de la culture cambodgienne.

rencontres au Cambodge : Roger

7# Cambodge, Ile de la Soie, une nonne fabuleuse

Un endroit du bout du monde, presque secret, comme d’un autre temps… Je ne m’étendrai pas sur ce lieu magique pour qu’il puisse encore garder très longtemps son mystère…

Un petit bout de femme exceptionnelle, vivant à l’écart des turpitudes du monde moderne, avec un coeur grand comme ça, prête à ouvrir sa porte et à partager le peu qu’elle a…

rencontre avec une nonne

Enregistrer

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !