Comment je suis tombée dans la marmite du voyage routard !

Presque 10 ans que j’ai endossé l’équipement du voyageur : sac à dos, chaussures tout terrain, appareil photo, passeport et guide de voyage…
Presque 10 ans que je réalise au moins 1 grand voyage par an…
Presque 10 ans que je suis devenue accro au voyage, même si je ne suis pas une digitale nomade et que j’ai un travail de sédentaire…
Presque 10 ans que je prends un plaisir fou à photographier la faune sauvage, à rencontrer les populations locales, à partir à l’aventure…

Pourtant, plus jeune, je ne rêvais pas de partir en voyage, et encore moins en voyage routard. Je n’étais absolument pas prédestinée à sauter dans un avion en partance pour l’autre bout du monde quand la plupart des gens préfèrent le confort rassurant d’un camping les pieds dans l’eau, d’une location saisonnière en bord de mer ou d’un hôtel-club en all inclusive.
Je n’en ai encore jamais parlé auparavant, mais plus jeune j’ai eu une grave et longue maladie et 2 fois j’ai failli passer par la petite porte… Et un jour, lorsque j’ai aperçu le soleil au bout du tunnel, j’ai été prise d’une envie subite, sortie de je-ne-sais-où… J’ai dit : « Cette année, je pars au Costa Rica avec mon sac à dos. » C’était en 2005. Ce voyage routard, le premier d’une longue série, restera gravé à jamais dans ma mémoire car j’étais à la fois complètement inexpérimentée et ouverte à l’aventure !

J’avais juste envie de me sentir en vie et de croquer mon voyage routard au Costa Rica à pleines dents !

Voyage routard au Costa Rica

 

La saveur exquise des premières fois !

Je suis partie au Costa Rica avec juste un vol sec, ma première et ma dernier nuits d’hôtel réservées, et c’est tout ! Oh, j’avais bien prévu un itinéraire mais je savais qu’il serait approximatif : je voulais être libre de prolonger mon séjour dans les endroits qui me plairaient et de raccourcir le temps passé dans les endroits qui ne  me plairaient pas.

Voyage routard : rencontre avec les locaux

 

Bien sûr, autour de moi, les gens m’avaient dit que j’étais inconsciente de partir sans savoir où j’allais dormir, où j’allais manger mais pour moi, cela n’avait guère d’importance. En plus le Costa Rica est un pays qui se prête facilement à un premier voyage routard.

Pendant ce voyage routard, j’ai vécu 1000 premières fois dont je me souviens comme si c’était hier:

  • Ma première fois dans les bus locaux, terriblement pittoresques, tellement inconfortables mais en même temps le meilleur moyen d’être au plus proche de la population…
  • Ma première fois dans une cabane dans la jungle, à écouter les cris de la faune sauvage déchirer le voile des ténèbres…

Voyage routard : nuit dans une cabane dans la jungle

 

  • Ma première excursion en 4×4 sans imaginer que le trajet serait fort en péripéties… Les pluies des derniers tempes avaient été telles que des rivières boueuses s’était créées et qu’à chaque fois qu’on en rencontrait une, il fallait descendre du véhicule et attendre que le niveau redescende un peu pour être sûr que le 4×4 ne se noie pas au beau milieu de la rivière !

voyage routard, traversée de rivière

 

  • Ma première rencontre avec la faune sauvage dont un iguane qui avait osé « chier » sur ma serviette de plage pendant que j’étais partie me baigner !

Voyage routard, rencontre avec la faune sauvage

 

  • Ma première fois où j’ai failli passer ma nuit dans une station-service au beau milieu de nulle part parce que le bus n’était jamais passé…

Voyage routard, transport

 

  • Mes premières randos dans des forêts extraordinaires…

Voyage routard, balade en forêt tropicale

 

Tout était haut en couleurs ! Je me fichais pas mal du confort. J’étais heureuse en dégustant des mangues par terre dans ma chambre. Je savourais mes assiettes de fruits exotiques au petit déjeuner sur la terrasse d’un café-resto. Je dormais parfois dans des chambres limite limite. Je me prenais des pluies torrentielles à flipper à l’idée que mon matériel photo soit irrémédiablement endommagé. Je vivais au jour le jour. Une fois dans la jungle, après avoir traversé une longue plage de sable noir sous un soleil de plomb, j’avais faim et je n’avais pas prévu grand chose à part une boîte de cœurs de palmiers que j’ai dû ouvrir tant bien que mal…
Je suis morte de rire quand j’y repense !

Voyage routard, repas improvisé

 

Pourquoi rien n’est meilleur qu’un 1er voyage routard

Franchement, je donnerais cher pour revivre mon premier voyage routard avec ses mille saveurs de premières fois. Bien sûr, aujourd’hui je voyage avec toujours autant de plaisir mais j’apprécie avoir un peu plus de confort, je ne cherche plus forcément le voyage pas cher par excellence.

Du coup, je laisse un peu moins de place à l’imprévu, à l’aventure et c’est là mon seul regret ! Car, contrairement à ce que vous pouvez penser si vous n’avez encore jamais osé le voyage sac à dos, c’est l’inattendu qui fait le charme du voyage, c’est l’inattendu qui donne le piment au voyage, c’est l’inattendu qui crée les plus beaux souvenirs !

Voyage routard, première fois !

 

Oh, il y a bien une chose quand même, sur laquelle je suis contente de m’être améliorée : le poids de mon sac à dos ! À l’époque, j’étais partie avec un sac de 25 kg, oui 25, j’ai osé !

Et là aussi, je me souviens parfaitement de ma première fois avec mon sac à dos de 25 kg qui faisait exprès de peser de tout son poids lorsque j’essayais de grimper dans un bus ou lorsque je devais traverser toute une ville à pieds !!! Sûrement la seule première fois dont je me serais bien passée ! 😉

Voyage routard, poids du sac attention !

 

Alors si vous n’avez pas encore osé le voyage routard, lancez-vous, choisissez un pays qui vous attire et laissez la place aux premières fois, car non, cela ne fait pas toujours mal la première fois, c’est même tout le contraire ! 😉

Cet article est ma contribution à l’événement inter-blogueurs organisé par Jérémy du blog Roadcalls, dont le thème est « Mon premier voyage » .

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

23 Réponses

  1. fedora

    L’espace d’un instant, je me suis crue à tes côtés… mon rapport aux voyages se situerait entre le camping et le routard… hôtels réservés, itinéraire préparé en gros mais pas minuté… beaucoup de marche, beaucoup de découvertes… mais sac au dos, 100% à l’aventure, je ne pense pas pouvoir…

    Répondre
    • Nath

      L’essentiel en voyage routard, c’est de se faire plaisir et on peut programme un peu plus ou un peu moins, selon ce qui nous rassure ! Depuis je voyage un peu moins 100% aventure et je le regrette un peu, même si c’est plus confortable !
      Bonne soirée

      Répondre
  2. Mali

    Hop j’ai « voté » pour toi 🙂
    En fait je pense qu’on a une idée préconçue de la personne « faite pour voyager »… mais on oublie souvent que tout le monde ne naît pas voyageur et que c’est pas une « honte » aussi de ne pas avoir le voyage dans la peau depuis sa plus tendre enfance, tu vois le genre ? 😉
    En tout cas, pour ma part, jamais tenté le voyage sac à dos à fond, comme toi, je me soucie que peu du confort, par contre, j’aurais davantage peur de l’épuisement, de la fatigue, de gâcher mon voyage parce que je ne me serais pas assez ménagée et que je finirai à moitié parcours par ne plus penser qu’à ce maudit sac qui me prend trop la tête 😀

    Répondre
    • Nath

      C’est super sympa ! 🙂
      Oui, je vois le genre, je pense qu’en plus il n’y a pas d’âge pour commencer à voyager ! Toute le monde n’est pas né dans une famille de grands voyageurs ! 😉
      Tu sais quand tu voyages sac à dos, tu peux totalement choisir de t’accorder des nuits de repos dans un hôtel plus confortable et tu n’es pas non plus obligée de changer d’hôtel tous les jours ! L’essentiel n’est pas de parcourir le pays au pas de course juste pour l’inscrire dans une « check list » mais plutôt de prendre son temps pour essayer de comprendre et de ressentir le pays. 🙂

      Répondre
  3. Stefan voyage

    Toujours sympa la première fois, on s’en souviens toujours. 25Kg c’est beaucoup quand même! Moi je me souviens être parti avec 15kg pour mon premier voyage routard. ça devait être dur de se déplacer.

    ps: il y a un bug sur un des liens tout en bas.

    Répondre
    • Nath

      Oui 25kg, c’est beaucoup beaucoup trop ! lol
      Il y a un bug, je vais aller voir ça ! Merci de me l’avoir signalé !

      Répondre
  4. Florence Gindre

    Super toutes ces premières fois ; comme Fedora, j’avais l’impression d’être à tes côtés.
    Comment as tu fait, au final, pour ouvrir la boîte de cœurs de palmier ?

    bon week end !

    Répondre
  5. Rattana@Ici Laos Cambodge

    Eh eh,

    Tu me fais pensé avec ton sourire à une amie mais non routarde lol.
    Ta première fois en mode routarde est assez amusante quand je la lis ici.
    J’ai l’impression que cela devait être une grande aventure. Qu’est ce que tu as le plus apprécié et moins apprécié dans cette première fois ? (je parle bien du voyage routard :D)

    Répondre
    • Nath

      Merci de ton passage sur mon blog 🙂
      Ce que j’ai le plus apprécié : la liberté que j’ai éprouvée
      Ce que j’ai le moins apprécié : le poids de mon sac et l’humidité excessive dans la rainforest

      Répondre
  6. Sirhom

    Salut Nath,
    touchante ton histoire,
    comme le voyage t’as sauvé la vie et y a donné un sens.
    Par là, aller voir plus loin:)

    L’inattendu comme des pépites de voyage pur. Tu fais toujours de la photo, toujours un peu dompteuse/chasseuse d’inattendu.

    Bonne route

    Répondre
    • Nath

      Merci Sirhom 🙂
      Je ne conçois pas de partir en voyage sans appareil photo. Je me suis mise à la photo surtout pour photographier la faune sauvage, et c’est d’ailleurs pour cela que j’adore l’Afrique !

      Répondre
  7. Isa

    Ma premiere fois en routard , c’était fin 2012 , en Thailande avec ma fille de 9 ans … le pays est plutôt facile mais je préférais une destination secure pour voyager en autonome avec un enfant !
    Je m’apprête à rééditer l’été prochain en Indonésie pour 4 semaines …

    Répondre
    • Nath

      Hé mais c’est génial un voyage routard avec un enfant ! Tu as eu bien raison de jouer le côté secure ! Le voyage routard ne veut pas dire galère mais plaisir avant tout ! 🙂
      Tu pars dans quelles îles d’Indonésie ?

      Répondre
  8. chrissand@carnetdevoyage

    Pour un premier voyage, le Costa Rica est parfait. Personnellement c’était le MExique pour nous. J’ai pu faire le CR que quelques années après. C’est un pays fabuleux pour les amoureux de la faune et la Flore. Au départ je voulais faire l’Equateur avec les Galapagos mais le budget m’a fait rabattre sur le Costa Rica. Je regrette vraiment pas!

    Répondre
  9. Alexandra@Blog-Voyage-PlanèteMonde

    25 kg !!! Ouch, c’est énorme. Je ne sais pas combien pesait mon sac la première fois que j’étais partie au Pérou, avec tout le matériel d’alpinisme… mais je ne crois pas que c’était bien plus !!!
    En tous cas, bon 10ème anniversaire de premier voyage !

    Répondre
    • Nath

      Je confirme c’est beaucoup trop !!! Toi, avec du matos d’alpinisme, tu as une excuse, mais moi ?!!! lol
      Merci ! 🙂

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.