Lors d’un séjour sur Phuket, à condition de sortir du périmètre de votre hôtel, vous verrez, la tentation est grande d’aller passer une journée sur l’un des îlots paradisiaques qui constellent la mer d’Andaman.

Mon choix s’est porté sur Koh Raja, située à 18 km au sud de l’île de Phuket et aussi appelée Koh Racha, parce que :

  • j’en avais lu beaucoup de bien avant mon départ lors de la préparation de mon séjour à Phuket sur internet
  • je voulais faire du snorkeling et les fonds marins de Koh Racha sont réputés pour cette activité.
Koh Raja

 

Comment organiser une journée sur Koh Raja ?

Ce genre d’excursion à la journée est très facile à organiser car quel que soit l’endroit où vous séjournez sur l’île, les tour operators et agences qui « promettent le paradis » à coup de prospectus évoquant des décors de rêve ne manquent pas…

Le prix affiché pour l’excursion était de 2000 Baht par personne, soit 50 €, mais en basse saison, n’hésitez pas à diviser largement le prix car ils cherchent le client et savent pertinemment que vous aurez tôt fait d’aller dans l’agence voisine si le prix ne vous convient pas !
Pour info, j’ai payé 1100 Baht, soit 27,50 €.

En termes d’organisation, la mécanique est bien rôdée :

  • On vient vous chercher à votre hôtel le matin. Des minivans font le tour des hôtels pour vous amener dans « les locaux » de Raja Princess Tour (le tour operator pour lequel j’avais opté), non loin du port de départ.
  • Là, le personnel de Raja Princess Tour vous colle une étiquette de couleur différente sur le tee-shirt selon l’île sur laquelle vous allez et vous n’avez plus qu’à faire le poireau en attendant le signal de départ, en compagnie de dizaines et de dizaines d’autres touristes… Sik, le bain de foule !
  • Puis, départ en speed-boat pour une traversée d’une demi-heure jusqu’à Koh Raja, snorkeling, journée sur l’île comme indiqué sur le programme
  • Retour en speed-boat et re-minivan jusqu’à l’hôtel
Départ pour Koh Raja

 

Raja Princess Tour : un manque de professionnalisme ahurissant !

Autant le tour-operator local par lequel j’étais passé pour faire la baie de Phang Nga était professionnel, autant Raja Princess Tour est déplorable à tous les niveaux :

  • Les touristes qui, comme moi, avaient réservé ce jour-là pour Koh Raja ont poireauté une heure en plein soleil entre le temps où le minivan les a déposés et le temps où le signal du départ pour le speed-boat a été donné ! Au lieu de quitter le port à 8H comme indiqué sur le programme, nous sommes partis à 9h45. Était-ce fait exprès pour nous inciter à consommer les boissons en vente dans les locaux de Raja Princess Tour ?
Raja Princess Tour

 

  • Le programme mentionnait : boissons gratuites à volonté… Oui, sauf qu’elles ne sont à volonté que le temps du trajet, car le bateau ne reste pas à quai à Koh Raja. Donc soit vous avez pensé à prendre suffisamment à boire, soit vous allez encore une fois être obligé de sortir le porte-monnaie sur place ! Et en plus les endroits pour acheter à boire sur l’île sont rares !…
  • Lorsque le speed-boat a jeté l’ancre pour nous permettre de faire du snorkeling, on nous a annoncé que nous avions une heure avec masque et tuba pour observer la faune sous-marine. Lorsque le personnel nous a fait signe de remonter à bord, comme dans l’eau on perd toute notion du temps, je suis remontée sans discuter… Mouais, sauf qu’en consultant ma montre que j’avais ôtée, il s’était écoulé à peine une demi-heure !!!
  • À 11H30, le personnel de Raja Princess Tour nous a conduits dans le resto sur l’île et le déjeuner-buffet, inclus dans le prix de l’excursion, nous a été vite servi vite desservi… Après, nous avions quartier libre jusque 16H30… Mouais en fait, le personnel de Raja Princess Tour s’était honteusement arrangé pour écourter le snorkeling et pour nous faire déjeuner au lance-pierres afin d’être tranquilles…
Panneau de signalisation sur Koh Raja

  • À 16H30, alors que tous les passagers du speed-boat attendaient pour remonter à bord, le personnel de Raja Princess Tour n’avait pas l’air de daigner vouloir s’activer, trop « occupés » à flemmarder à l’ombre d’une paillotte.
Personnel du Raja Princess Tour

 

  • Ne les voyant pas se mettre en mouvement, je suis allée les voir pour leur demander à quelle heure on partait et je me suis vu répondre  : « à 16H30, comme prévu ! », le gars me montrant sa montre dont il avait bien pris soin de reculer les aiguilles d’une vingtaine de minutes… Les autres passagers, lorsque je leur ai relaté mon entrevue avec ces charmantes personnes de chez Raja Princess Tour, étaient aussi perplexes que moi. Et encore, je passe outre le fait qu’ils avaient les yeux complètement explosés…
Passagers attendant le retour

 

  • Et, clou de l’excursion, sur la traversée retour, les différents membres du personnel se sont lancé des regards qui en disaient long et ont pris un malin plaisir à faire de cette traversée-retour un cauchemar… Nous étions tous cramponnés comme nous pouvions, on n’arrêtait pas de se cogner tant que le pilote conduisait comme un malade… Même les demandes des familles thaïlandaises à bord incitant le pilote à adopter une conduite plus respectueuse des gens à bord n’y ont rien changé… À côté de moi, une femme, blottie dans les bras de son mari, pleurait à chaudes larmes, craignant pour la vie de son bébé de quelques mois, que son mari protégeait du mieux possible… Quant à moi, j’avais bien du mal à ne pas valdinguer et j’avais l’impression que cette traversée n’en finirait jamais…
    En descendant du speed-boat, soulagée, j’étais encore sous le choc d’un comportement aussi irrationnel et tout aussi ahurie en apercevant le ricanement à peine dissimulé des membres de Raja Princess Tour…
Speed boat Raja Princess Tour

 

Un programme d’excursion à la limite du mensonger et volontairement sabré par le personnel de Raja Princess Tour et une totale absence de conscience professionnelle : ce genre de tour-opérator devrait tout simplement avoir interdiction d’exercer !

 

Si vous êtes déjà allés sur Phuket, avez-vous, vous aussi, été le témoin ou la victime de ce genre de pratiques de la part d’un tour-opérator ?

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

4 Réponses

    • Nath

      C’est l’expérience la plus désagréable que j’ai eue en voyage ! Autant je peux comprendre que parce que je suis touriste ou voyageuse on essaie de me faire payer plus cher une prestation autant là….

      Répondre
  1. Jean Jacques Guercio

    Un peu tard pour ce commentaire mais je viens de tomber sur cet article par hasard, et je dois dire que le comportement du personnel n’est pas rare en Thaïlande. Pour y avoir s »journé plusieurs fois, on comprend vite que le « phalang » n’est qu’une vache à lait » et que bien souvent ils nous méprisent. Même si on vient dans ce pays avec le respect et la courtoisie, on repart parfois avec un sentiment vis à vis de certaines attitudes, de gêne. C’est dommage car le pays est magnifique et extrêmemnt plaisant. C’est pour ça que je ne m’adresse plus aux agences et tour-opérators.
    Excellent blog en tout cas.

    Répondre
    • Nath

      Ce commentaire n’est pas trop tard ! Je ne connaissais pas cet aspect que tu décris : du coup j’aurai appris quelque chose !
      Merci de ton passage sur mon blog 🙂
      Excellente journée

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.