Cap sur Lamma Island pour se mettre au vert ! Au bout de quelques jours sur l’île de Hong Kong, j’ai commencé à ressentir une sensation de manque… Subitement j’aurais été prête à me damner pour entendre les oiseaux chanter, j’aurais été prête à enlacer un arbre et, si j’avais eu une télécommande en main, j’aurais mis le son sur off juste quelques heures pour goûter au calme…

Ces curieux symptômes sont normaux car avec ses building si hauts qu’ils grignotent le soleil, avec ses enseignes clignotant comme si c’était Noël toute l’année, avec ses boulevards ultra-bruyants, Hong Kong la trépidante, la bouillonnante, la démentielle fascine autant qu’elle fatigue.

Cadre vert de Lamma Island

J’ai donc su qu’il était temps de prendre un bain de nature sur une des multiples îles que compte le territoire de Hong Kong. Ne cherchant pas l’aspect culturel mais ayant juste envie de me balader et de me mettre au vert je n’ai pas hésité longtemps, j’ai jeté mon dévolu sur Lamma Island, facilement accessible en ferry depuis l’île de Hong Kong.

Bienvenue sur Lamma Island à Hong Kong

Conseils pratiques pour profiter de sa journée sur Lamma Island

Aucune réservation mais un peu d’organisation !

La veille, passez à l’office du tourisme (ils sont très sympas et ne sont pas avares en renseignements) et demandez un plan de Lamma Island ainsi que les horaires de ferry.

Bien que les ferrys desservent l’île plusieurs fois par jour, il n’y en a quand même pas tous les quarts d’heure ; donc si vous voulez éviter de poireauter, jetez un œil aux horaires avant !

Carte de Lamma Island

 

Comment se rendre sur Lamma Island ?

Lamma Island est une île facilement accessible depuis l’île de Hong Kong. Il suffit de prendre le ferry qui fait la traversée de Tsim Tsha Tsui jusqu’à Central : en une dizaine de minutes, vous êtes Pier 7 à Central pour un coût de 2$ hong-kongais (soit environ 0,20€).
De là, marchez jusqu’au Pier 4 où vous prendrez un ferry pour Yung Shue Wan, l’un des deux seuls villages de l’île. La traversée, fort agréable, dure environ une demi-heure et coûte 16,10$ (soit environ 1,60€) par personne.
Au retour, vous prendrez le ferry depuis le village de Sok Kwu Wan pour éviter de retourner sur vos pas. Étrangement, la traversée de Sok Kwu Wan à Central est un peu plus chère : 19$ (soit environ 1,90€) par personne.

Traversée pour Lamma Island

 

Respirez, vous êtes à Lamma Island !

En posant le pied sur Lamma Island, vous allez ressentir immédiatement une sérénité vous envahir. Ici vous êtes loin, très loin des turbulences urbaines de Hong Kong. Ne cherchez ni les voitures ni les bus, ici aucun véhicule ne déboulera en vrombissant : circulation interdite !

Lamma island

Pour visiter l’île c’est facile, empruntez le sentier principal aménagé qui traverse une partie de l’île et permet d’aller du village de Yung Shue Wan au village de Sok Kwu Wan.

Sentier aménagé sur Lamma Island

Le chemin traverse le village de Yung Shue Wan au charme désuet mais ressourçant avant de serpenter au cœur d’une végétation aux accents méditerranéens. En route, vous pourrez profiter de quelques points de vue de toute beauté – surtout quand le soleil est au rendez-vous -, même d’une plage aménagée où vous pourrez vous baigner en saison.

Rue du village de Yung Shue Wan

Seul point noir au tableau : évitez de vous retourner quand vous marchez car la vue sur une centrale électrique vous gâchera le paysage ! Espérons que l’urbanisme galopant et anarchique de l’île de Hong Kong ne contamine pas à leurs tours ces petites îles où la Nature a encore ses droits…

Centrale électrique de Lamma Island

À part ce détail qui pollue la vue, la balade est vraiment sympa ! Comptez environ 1H si vous êtes du genre lièvre, 2H si vous voulez vous la jouer tortue, 3H et plus si vous voulez flâner, vous arrêter, piquer une petite tête dans l’eau…

Petit conseil : s’il fait chaud ce jour-là et que vous avez oublié d’emmener à boire, achetez des bouteilles (d’eau, hein ?!!) dans l’un des petits magasins du village de Yung Shue Wan, car le sentier, bien qu’accessible à tous, comporte quelques petites montées qui musclent les mollets !

Epicerie du village de Yung Shue Wan

Un p’tit resto de fruits de mer, ça vous dit ?

Bien choisir ses heures pour ne pas passer à côté d’un bon petit resto !

Je recommande d’aller sur Lamma Island le matin vers 10H (ce que j’ai fait) et de faire la balade tranquillement pour arriver au village de Sok Kwu Wan à l’heure du déjeuner.

Village de Sok Kwu Wan

En effet, Sok Kwu Wan est un tout petit village de pêcheurs qui comporte une série de restaurants alignés le long de la mer. Évidemment, chacun ayant le poisson le plus frais, les crustacés les meilleurs, la plus belle vue, vous allez vous faire alpaguer par les serveurs de chaque resto. Même s’ils ne sont pas trop insistants, c’est un brin agaçant : je déteste quand on vient rompre ma quiétude !

Restaurant de fruits de mer à Sok Kwu Wan

 

Des produits de la mer tout frais dans l’assiette !

À quelques détails près, tous les restaurants se ressemblent. J’en ai choisi un au hasard et je me suis installée sur l’une des tables à côté de la mer.
Là, plusieurs options : soit vous optez pour un menu varié à base de produits de la mer ultra-frais, soit pour un plat à la carte ou alors, dernière option qui, à mon avis, offre l’expérience la plus sympathique : vous choisissez vos poissons et fruits de mer dans les aquariums et vous demandez à ce qu’ils soient cuisinés selon vos goûts.

Restaurant au bord de l'eau à Sok Kwu Wan

 

Vous vous doutez bien que je me suis laissée séduire par cette dernière option : ce n’est quand même pas tous les jours qu’on peut choisir ses crustacés, fruits de mer et poisson encore vivants et de les déguster dehors, bercé par une petite brise fort sympathique.
En plus, pour ne rien gâcher, le service est attentif et rudement efficace : après avoir fait votre choix, vous ne resterez pas longtemps l’estomac dans les talons !

Gambas hong-kongaise

 

Quant au repas… mmm… divin… exquis… délicieux… Crevettes, gambas hongkongaises et langouste avaient une saveur… à tomber par terre ! Je n’en ai pas laissé une miette, je vous le dis ! Cette expérience n’est pas sans me rappeler quelques souvenirs quand j’étais au Cambodge à Kep et que j’allais manger des fruits de mer dans un bon restaurant !

Assiette de crevettes à Lamma Island

Selon l’heure du ferry retour, après le repas, vous pourrez vous asseoir sur un banc au soleil près de l’embarcadère pour digérer tranquillement et profiter encore un peu du luxe du calme.

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !