La rando Queyras des chalets, granges et refuge de Furfande est un grand classique des randonnées de la région. Et sûrement  ! Car à vrai dire, je ne m’attendais pas à découvrir des paysages aussi variés que sublimes tout au long de cette rando en boucle de 15 km, facilement réalisable à la journée. Ce genre de rando qui vous en met plein les mirettes et qui vous donne envie de rester perchée dans les montagnes…

Une rando Queyras à la re-conquête des alpages et du patrimoine

Ce matin-là, lorsque je me mets en route pour la rando Queyras des chalets, granges et refuge de Furfande, je suis loin de m’imaginer ce qui m’attend… Pour être honnête, je suis plutôt frustrée car j’avais très envie de re-découvrir le magnifique lac Égorgéou dans le vallon secret de Bouchouse. Malheureusement, il est inaccessible : encore trop de neige en cette fin mai et des risques d’avalanche…
La rando Queyras des chalets, granges et refuge de Furfande est donc à la base un choix par dépit !

boucle de Furfande

Du parking au col de la Lauze

À peine 100 m après le parking, le festival des points de vue superbes commence ! Depuis la table d’orientation, je regarde avec envie les 2 chalets traditionnels posés sur le grand plateau herbeux du Queyron. Quel bonheur d’être là !

table d'orientation chalets du Queyron

Le sentier passe entre les 2 chalets et gagne rapidement le couvert végétal. L’ombre offerte par la forêt est bienvenue en cette chaude journée de mai ! Petites montées, petites descentes, des passages un peu escarpés : cette première partie ne nécessite pas de gros efforts. Il faut juste faire attention, à la patte d’oie de poursuivre sur le chemin de droite en direction du col de Furfande, le chemin de gauche rallonge un peu la sauce et est moins horizontal !

chalets du Queyron rando Queyras

Du col de la lauze aux chalets de Furfande

Au col de la Lauze (2 089 m d’altitude), j’abandonne le GR58 (direction refuge de Furfande) pour prendre le chemin de gauche.

rando queyras col de la lauze

J’évite une montée bien raide et la boucle est plus sympathique dans ce sens. Si vous avez envie de n’en faire qu’à votre tête, vous pouvez bien sûr faire la rando dans l’autre sens ! 😉

col de la lauze chemin de gauche

Cette partie de la randonnée est top car il n’y a quasiment pas de dénivelé. Je traverse à l’horizontale de verts pâturages alpins. Les paysages grandioses sont grandioses et en cette saison, y a pas un chat !

orchidées queyras randi queyras vue sur les chalets de Furfande

Les chalets de Furfande sont rapidement en vue. Ces 80 chalets d’alpage étaient autrefois utilisés par les habitants des Escoyères et font partie du patrimoine traditionnel du Queyras. La plupart de ces chalets ont été rénovés, mais dans le respect de la tradition. C’est important je trouve de respecter l’authenticité des lieux… la montagne ne doit pas être pervertie…

rando Queyras chaets de Furfande

Depuis les chalets de Furfande, si on oblique sur la gauche, on tombe sur le lac du Lauzon. Pour ma part, je ne l’ai vu qu’en entamant la montée par le GR 541 vers les granges de Furfande. Et je n’ai pas eu le courage de redescendre ! Dommage car ce joli petit lac vert est souvent asséché, alors qu’en cette saison, il y avait de l’eau ! Tant pis, je me contenterai de la vue de loin !

rando Queyras lac du lauzon

Des chalets de Furfande aux granges de Furfande

Depuis les chalets de Furfande (2 027 m d’altitude), on aperçoit les granges de Furfande… un étage au-dessus ! C’est sûr, là, je vais me faire une bonne petite montée. Mais le paysage est tellement incroyable que  j’en oublie l’effort à fournir.

rando Queyras Furfande

Surprise, un nouveau lac s’offre à moi : le lac de la Valette, lui aussi en eau à cette période. Et les premières granges de Furfande.

lac de la valette Queyras

gentianes Queyras rando Queyras maiAu prix d’une dernière montée et de quelques gouttes de sueur, j’atteins les granges de Furfande. Waouh ! Qu’est-ce que c’est beau ! En fait, ce n’est pas vraiment des granges, mais plutôt des chalets qui, eux aussi, ont été rénovés dans le maintien de la tradition. La plupart ont des panneaux solaires et une mignonne petite terrasse pour apprécier le calme.

queyras vers les granges de Furfande granges de Furfande

J’adore ! Comme j’aimerais passer la nuit, perché là-haut ! Je comprends le sens de l’expression « écouter le silence ». Je pause mes fesses au soleil. Mes yeux boivent le paysage, véritable invitation à la sérénité. Cette rando Queyras, c’est une idylle montagnarde qui se dessine sous mes pas…

rando Queyras granges de Furfande

Des granges de Furfande au refuge de Furfande

Le sentier traverse le « village » des granges (2 315 m d’altitude) et chemine tranquillement jusqu’au refuge de Furfande, complètement rénové lui aussi, mais malheureusement fermé en cette saison. Dommage car j’apprécie toujours les p’tites pauses dans les refuges de montagne. Il y règne toujours une ambiance détendue et sympathique.

queyras vers refuge de furfande chemin refuge de furfande queyras

Je ne ferai pas le crochet vers le col de Furfande, mais pour ceux qui n’en auraient pas eu assez, c’est un petit aller-retour totalement envisageable selon les conditions d’enneigement. L’été, le col de Furfande est même un point d’accès à cette rando Queyras : on peut y monter en voiture et descendre directement sur le refuge.

Depuis le refuge de Furfande, il faudra récupérer le GR 58 et une descente bien raide (la montée raide que je vous avais conseillé d’éviter mais cette fois en version descente) puis la première partie de la rando : pas la plus intéressante mais faut bien retourner au parking !

Sûrement l’une des plus belles randos du Queyras, en termes de diversité de paysages, que j’ai pu faire !

refuge de Furfande

Infos rando en boucle chalets, granges et refuge de Furfande

  • Accès : depuis Molines-en-Queyras, prendre la route d’Arvieux et du col de l’Izoard. Avant Arvieux, bifurquer sur la gauche en direction du village de Villargaudin. Traverser le Village et emprunter la piste forestière (ça passe avec une voiture normale) jusqu’au parking du Queyron.
  • Altitude départ : 1980 m
  • Distance : environ 15 km
  • Dénivelé : 650 m
  • Durée : 4-5H sans se presser, hors temps de pause
  • Difficulté : aucune si ce n’est la distance et quelques passages un peu escarpés qui peuvent impressionner les personnes sujettes au vertige
  • Carte IGN Top 25 : 3537ET
  • Conseil : à ne pas manquer ! L’une des plus belles randonnées que j’ai faites dans les Alpes !

chemin rando furfande Queyras

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

6 Réponses

  1. Leslie [Lilly & Skogen]

    C’est beau le Queyras… j’ai plusieurs amis qui y sont allés et qui ont adoré aussi. Faudrait que j’aille me balader par là-bas… c’est pas si loin de chez moi (Marseille) !

    Répondre
    • Nath

      Ah oui, si tu aimes la montagne, je te conseille le Queyras. Habitant à côté de Nice, c’est comme pour toi habitant à Marseille, c’est pratique d’accès !

      Répondre
  2. Sylvie

    Me voilà troublée car dans un premier temps je me suis dit : je l’ai faite celle-là ! Mais finalement au fur et à mesure de la lecture de ton article, je me suis dit : « Mais non, on est pas passé par là », puis « Mais ces chalets me disent pourtant quelque chose », puis « Peut-être que je confonds avec autre chose et que j’en ai simplement entendu parler »… Bref, tu vois le truc…. J’ai l’impression d’avoir vu ces chalets, mais en partant d’un autre endroit. Je n’ai pas le courage de ressortir tous mes albums maintenant pour chercher mais je verrai ça bientôt vu que la prochaine fois que je parle des Alpes, ce sera pour parler du Mercantour et du Queyras 😉 En attendant, c’est effectivement une merveilleuse randonnée que tu nous as présentée là, car j’adore moi aussi ce type de paysage ! Merci pour ce délicieux partage qui fait du bien aux yeux…

    Répondre
    • Nath

      Peut-être que tu confonds avec les chalets de Clapeyto : c’est un peu le même genre d’endroits et puis, c’est pas très loin ! Tu me diras ! J’ai hâte de te lire sur le Mercantour et le Queyras !

      Répondre
      • Sylvie

        Ah mais voilà, je crois bien que tu as vu juste : je dois confondre avec les chalets de Clapeyto, car ça me parle aussi ça ! Je pense que les chalets de Furfande on a pas du les faire… Ah bah mince alors ! Du coup ton article me donne encore plus envie, car je pensais que c’était quelque chose qu’on avait déjà fait !!!

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.