Pourquoi le safari au Kenya est le Must en matière de voyage ?

J’ai aimé tous les voyages que j’ai fait mais mon récent voyage en Équateur m’a laissée sur ma faim : si j’ai adoré les Galapagos, en revanche la partie des Andes que j’ai traversée m’a un peu déçue (j’aurais l’occasion d’y revenir dans de futurs articles).

Safari au Kenya

 

Cette déception relative m’a de fait laissé largement le temps de repenser aux voyages qui, eux, m’ont laissé un souvenir inoubliable. Et sincèrement, le safari Kenya s’inscrit dans le sillage des expériences de voyage si marquantes que j’y retournerais bien dans un avenir pas trop lointain :

  • Parce que les immenses plaines du Masaï Mara est l’un des derniers paradis terrestres vierges (ou presque) où la Nature sauvage dicte ses lois impitoyables
  • Parce que la lumière qui inonde la savane colore le paysage de nuances de couleurs exceptionnelles
  • Parce que voir évoluer guépards, lions, girafes, chacals, éléphants en toute liberté dans leur événement naturel ne peut que donner le frisson et faire monter l’adrénaline quand on a la chance de les voir traverser l’objectif de l’appareil photo
  • Parce que pour qui aime à la fois la photo, la faune et le voyage, l’Afrique incarne cette terre originelle, où apprendre à écrire avec la lumière pour capter des instants aussi magiques que fugaces
  • Parce qu’un safari au Kenya se ressent, se vit avec les 5 sens en éveil : l’odeur de la savane encore tout imprégnée de la pluie, le ricanement des hyènes se chamaillant devant leur festin, le bruit indescriptible du léopard traversant le camp dans la nuit noire, les empreintes d’animaux qu’on suit dans l’espoir qu’ils ne se sont pas trop éloignés…

Ma « boîte à souvenirs » est remplie de sons, de parfums et d’images de mon safari au kenya et ces souvenirs ont une telle intensité qu’ils restent présents dans ma mémoire comme si c’était hier…

Girafes rencontrées lors d'un safari au Kenya

 

Ce que je rêve de tester lors d’un futur safari au Kenya

Rien que de vous reparler de mon voyage Kenya, j’ai des images qui défilent comme un livre photo dont je tournerais les pages avec avidité…

Safari au Kenya, la migration des gnous

 

Oui, je crois qu’au fond de moi, je retournerai faire un safari au Kenya et j’en profiterai pour tenter de nouvelles expériences (peut-être via un safari à thème) :

  • Un safari à pied avec des guerriers Masaï pour ressentir ce sentiment puissant, mélange de peur et d’excitation, à l’approche des fauves, bêtes aussi fascinantes que dangereuses
  • L’ascension du Mont Kenya, parce que ce serait un beau challenge personnel que de réussir à gravir le 2ème sommet d’Afrique après le Kilimandjaro, qui culmine à 5200 m d’altitude et qui est encore préservé du tourisme de masse.
  • Suivre la Grande Migration des gnous, parce que je n’ai assisté qu’à une infime partie de ce trek de plus de 1000 km, la plus grande migration terrestre, théâtre de mille scènes photogéniques (à condition d’être présent au bon endroit au bon moment)
  • Un survol de la savane en Montgolfière parce que même si le coût est prohibitif, je me dis que la vue d’en haut doit être époustouflante
  • Et ne jamais laisser tomber mon rêve d’assister un jour à une scène de chasse, car à chaque fois, je suis arrivée trop tard, à l’heure du repas ou de la sieste !

Repas des hyènes, safari au Kenya

 

Dans un voyage au Kenya, il y a 1001 expériences à vivre, toutes plus belles les unes que les autres… Je crois que la magie du Kenya m’a envoûtée… L’Afrique me manque tellement en cette fin d’été…

Et vous, pour quel pays avez-vous déjà ressenti un manque, une fascination aiguë ?

Zèbres lors d'un safari au Kenya

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

4 Réponses

  1. Laurent

    Un safari à pied, le mont Kenya et la migration des gnous ? Bah pas de problème, je signe tout de suite !
    Ton avis m’intéresse Nathalie, l’idée d’aller faire un safari trotte dans ma tête depuis pas mal de temps, mais le seul hic, c’est que je ne suis pas vraiment compatible avec les voyages organisés. Du coup, l’idée de me retrouver en groupe dans un van pour les sorties … j’y arrive pas 🙁
    Et les options safari plus dans la nature avec dodo sous tente et en groupe plus réduite me semblent être à des prix assez délirants.
    C’était quel genre de safari que tu avais fait ?

    Répondre
    • Nath

      Hello,
      L’idéal pour moi, pour être entièrement libre, c’est d’opter pour le parc Kruger en Afrique du Sud : c’est très largement faisable de le faire en individuel en louant sa propre voiture et d’être totalement indépendant. En plus il y a plein de camps sympas dans le parc.
      Au Kenya et e Tanzanie j’étais en safari organisé et je ne peux pas te dire si on peut y être totalement indépendant.

      Répondre
  2. vol en ballon

    Je suis aérostier et réagit par rapport à votre référence aux montgolfières.

    Les paysages en montgolfière sont en effet exceptionnels et je n’imagine pas ce que ça serait au dessus de la savane… A essayer une fois dans sa vie selon moi..Sensations garanties

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir,
      Merci de votre témoignage. Où exercez-vous votre métier ?
      Ah mais j’avoue qu’un vol en montgolfière me tenterait bien, par exemple au-dessus des montagnes, cela doit être grandiose ! 🙂 Et c’est sûr qu’au-dessus de la savane, voir ces étendues immenses avec les animaux en tout petit doit être mémorable.

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.