Pourquoi le safari au Kenya est le Must en matière de voyage ? J’ai aimé tous les voyages que j’ai fait mais mon récent voyage en Équateur m’a laissée sur ma faim : si j’ai adoré les Galapagos, en revanche la partie des Andes que j’ai traversée m’a un peu déçue (j’aurais l’occasion d’y revenir dans de futurs articles).

Safari au Kenya

Cette déception relative m’a de fait laissé largement le temps de repenser aux voyages qui, eux, m’ont laissé un souvenir inoubliable. Et sincèrement, le safari au Kenya s’inscrit dans le sillage des expériences de voyage si marquantes que j’y retournerais bien dans un avenir pas trop lointain :

  • Parce que les immenses plaines du Masaï Mara est l’un des derniers paradis terrestres vierges (ou presque) où la Nature sauvage dicte ses lois impitoyables
  • Parce que la lumière qui inonde la savane colore le paysage de nuances de couleurs exceptionnelles
  • Parce que voir évoluer guépards, lions, girafes, chacals, éléphants en toute liberté dans leur événement naturel ne peut que donner le frisson et faire monter l’adrénaline quand on a la chance de les voir traverser l’objectif de l’appareil photo
  • Parce que pour qui aime à la fois la photo, la faune et le voyage, l’Afrique incarne cette terre originelle, où apprendre à écrire avec la lumière pour capter des instants aussi magiques que fugaces
  • Parce qu’un safari au Kenya se ressent, se vit avec les 5 sens en éveil : l’odeur de la savane encore tout imprégnée de la pluie, le ricanement des hyènes se chamaillant devant leur festin, le bruit indescriptible du léopard traversant le camp dans la nuit noire, les empreintes d’animaux qu’on suit dans l’espoir qu’ils ne se sont pas trop éloignés…

Ma « boîte à souvenirs » est remplie de sons, de parfums et d’images de mon safari au kenya et ces souvenirs ont une telle intensité qu’ils restent présents dans ma mémoire comme si c’était hier…

Girafes rencontrées lors d'un safari au Kenya

 

Ce que je rêve de tester lors d’un futur safari au Kenya

Rien que de vous reparler de mon voyage Kenya, j’ai des images qui défilent comme un livre photo dont je tournerais les pages avec avidité…

Safari au Kenya, la migration des gnous

Oui, je crois qu’au fond de moi, je retournerai faire un safari au Kenya et j’en profiterai pour tenter de nouvelles expériences (peut-être via un safari à thème) :

  • Un safari à pied avec des guerriers Masaï pour ressentir ce sentiment puissant, mélange de peur et d’excitation, à l’approche des fauves, bêtes aussi fascinantes que dangereuses
  • L’ascension du Mont Kenya, parce que ce serait un beau challenge personnel que de réussir à gravir le 2ème sommet d’Afrique après le Kilimandjaro, qui culmine à 5200 m d’altitude et qui est encore préservé du tourisme de masse.
  • Suivre la Grande Migration des gnous, parce que je n’ai assisté qu’à une infime partie de ce trek de plus de 1000 km, la plus grande migration terrestre, théâtre de mille scènes photogéniques (à condition d’être présent au bon endroit au bon moment)
  • Un survol de la savane en Montgolfière parce que même si le coût est prohibitif, je me dis que la vue d’en haut doit être époustouflante
  • Et ne jamais laisser tomber mon rêve d’assister un jour à une scène de chasse, car à chaque fois, je suis arrivée trop tard, à l’heure du repas ou de la sieste !

Repas des hyènes, safari au Kenya

Dans un voyage au Kenya, il y a 1001 expériences à vivre, toutes plus belles les unes que les autres… Je crois que la magie du Kenya m’a envoûtée… L’Afrique me manque tellement en cette fin d’été…

Et vous, pour quel pays avez-vous déjà ressenti un manque, une fascination aiguë ?

 

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !