Nathalie en safari motoneigeEn Finlande, la motoneige fait partie intégrante de la culture : là-bas, étant donné la neige, c’est un moyen de transport très pratique pour se déplacer. Aujourd’hui, pour les touristes, la motoneige est devenue un vrai symbole de la Laponie et l’une des activités hivernales les plus attractives.
Alors forcément, il fallait bien que je teste cette nouvelle aventure et que je me transforme en motarde des neiges le temps d’une journée !…

 

 

 

 

 

MotoneigePrise en main de la motoneige

Vous pensez que la motoneige est un engin indomptable réservé aux sportifs aguerris et aux fanas de sports mécaniques ? Détrompez-vous, l’engin se prend très vite en main !

La journée démarre par un petit briefing sur les règles élémentaires de conduite : ce n’est pas parce qu’il n’y a ni route visible, ni circulation dense que tout est permis ! Mais rien de compliqué, c’est du bon sens.

Le briefing terminé, j’enfourche l’engin, pleine d’enthousiasme ! Pour le fonctionnement de la motoneige, rien de sorcier : une poignée pour accélérer et une poignée pour freiner, pas de vitesse à passer…
À moi l’ivresse des pistes !

Et pour les frileuses, la motoneige a un argument non négligeable : des poignées chauffantes ! Un pur bonheur !

 

La motoneige, un engin qui en a sous le capot !

C’est parti mon kiki ! En Laponie, de nombreux réseaux de pistes traversent aussi bien les forêts que les lacs gelés et recouverts de neige. Je vous rassure, la glace est suffisamment épaisse et solide : ne craignez pas de tomber dans l’eau gelée.

J’ai rapidement pris mes marques, étonnée par la facilité de conduite et par la maniabilité de la motoneige. Pouvoir s’offrir une balade nature dans un décor plus que grandiose, avoir le sentiment d’être la première à sillonner les pistes immaculées… en motoneige, les sensations sont fortes !
Et, entre nous, j’ai très vite pris un plaisir fou à appuyer sur le champignon ! Il faut dire qu’il est trop tentant de se griser de vitesse sur les étendues blanches qui s’étendent à perte de vue, de s’offrir un peu de fun sur les lacs gelés où il n’y a aucun obstacle, aucune glissière de sécurité dangereuse pour un motard des neiges…
Le sentiment de liberté est juste énorme !

Et puis, sur les pistes en Finlande, ils n’ont encore songé ni à installer des radars ni à instaurer le port obligatoire d’un joli gilet jaune fluo 😉

Départ en motoneigeNathalie en pisteNathalie acrobaties en motoneige

Pause safari en motoneigeNathalie dans le bas-côtéNathalie avec le pro

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chute en motoneige

Motoneiges au départ

Oui, on peut chuter en motoneige, cela m’est arrivé une fois sur une piste dans la forêt.

Je ne sais pas trop comment j’ai fait mon compte mais j’ai versé et je me suis retrouvée dans le bas-côté en pente !

Mais aucun souci, la neige est un matelas « douillet » qui amortit la chute !

 

 

La motoneige en résumé

Fun, liberté, sensations fortes, plaisir absolu… une expérience de dingue que je ne suis pas prête d’oublier !

Si un jour vous en avez l’occasion, n’hésitez pas un instant, vous allez vous éclater !

Paysage traverséNathalie s'amuse sur la motoneigeNathalie enthousiaste en motoneigeNathalie s'éclate sur la motoneigeNathalie sur un lac geléNathalie toute petiteNathalie maîtrise la motoneigeNathalie hors-piste en motoneigeNathalie resterait bien sur la motoneigePiste pour motoneigeNathalie pleine d'assuranceNathalie en pleine concentration

 

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

2 Réponses

  1. antonin

    ON a les radars et les contrôles d’alcoolémie sur les pistes maintenant …. vive le dépaysement :/

    Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.