D’ordinaire quand je visite une ville, un pays, j’ai tendance à fuir les fameux incontournables indiqués dans les guides de voyage. Mais là, c’est autre chose, pour une première fois à Barcelone, il n’est absolument pas question de rater la Sagrada Familia, cathédrale incarnant le génie visionnaire et la créativité sans limites, presque surréaliste d’Antoni Gaudi.
Franchement, je n’avais encore jamais rien vu de tel : la Sagrada Familia est un véritable chef d’œuvre et, si je conçois qu’on puisse ne pas aimer ce type d’architecture, impossible d’y être indifférent tant cet édifice est surprenant, incroyable, juste grandiose !

Sagrada Familia Barcelone détails façade

La Sagrada Familia : la plus belle cathédrale du monde !

J’assume mes propos, n’en déplaise à ses détracteurs, la Sagrada Familia est pour moi la plus belle cathédrale du monde. Sans aucune mesure possible. Projet gigantesque, folie architecturale qui semble défier toutes les lois, joyau d’une beauté absolue, la Sagrada Familia m’a envoûtée, subjuguée, marquée comme aucun autre édifice auparavant…

Sagrada Familia Barcelone extérieur

Quand on arrive devant la Sagrada Familia, on ne peut qu’être impressionné par la grandeur de l’édifice : à tel point qu’il est difficile de faire entrer toute la cathédrale dans une seule photo !
Si les tours immenses et l’extérieur des façades représentant la naissance, la mort et la résurrection du Christ sont splendides avec un souci du détail remarquable, pour moi, l’intérieur de la cathédrale est encore plus fascinant.

Sagrada Familia façade sculptée

À peine le seuil franchi, j’ai eu le souffle coupé par le mariage du gigantisme et de l’harmonie. J’ai levé la tête et j’ai eu le tournis : là-haut, tout là-haut, les croisées d’ogive qu’on trouve habituellement dans les cathédrales gothiques ont été remplacées par des structures avant-gardistes qui donnent l’impression de plonger au cœur d’une forêt architecturale immense. Le tronc, les branches, les perspectives… J’ai eu du mal à détacher mon regard de ce plafond extraordinaire. Et franchement, j’ai honte de vous raconter cela ainsi car mes mots ne sauraient dépeindre et rendre un juste hommage à la création imaginée par Gaudi…

Sagrada Familia forêt

Dans la cathédrale, il faut prendre son temps pour laisser le temps aux détails sublimes de parler à votre regard, aux formes de faire sens dans votre esprit, pour admirer les changements coloristiques des vitraux selon les heures de la journée et l’ensoleillement. Car Gaudi n’était pas simplement un architecte génial, il était aussi un orfèvre de la couleur et de la lumière, un Maître capable de marier et sculpter les matériaux pour atteindre la perfection sonore…

Sagrada Familia orgue

Entre tradition et modernisme, la Sagrada Familia a été touchée par la grâce… Et moi je me suis pris une grande claque qui a ébranlé mon regard, ma vision des choses… Mais impossible de vous raconter ce que j’ai vu : il faut y aller, c’est tout !

Sagrada Familia vitrail

Quid des critiques sur la Sagrada Familia ?

Avant d’y aller voici ce que vous entendrez sur la Sagrada Familia et mon avis sur ces différents points :

  • La cathédrale est en travaux.
    Oui, effectivement elle est en travaux. D’ailleurs il est prévu qu’elle ne soit terminée qu’en 2026, si tout va bien… Oui, il y a des grues, mais cela ne gâche en rien la visite. Il faut juste avoir en tête que la Sagrada Familia est un projet colossal qui demande du temps et que le visiteur peut, au fur et à mesure de ses visites, mesurer l’avancée, l’enrichissement de l’édifice… Et puis, il y a déjà tant à découvrir qu’on ne prête guère attention à « ce qui n’est pas encore. »

 

  • L’entrée de la cathédrale est chère.
    Effectivement, 15€ l’entrée simple et 22€ avec audioguide, ce n’est pas donné. Mais en rapport de ce que vous allez voir, le prix ne me choque pas. De plus, le financement de la construction de la Sagrada Familia repose uniquement sur les dons et les billets d’entrée…

Sagrada Familia édifice religieux

  • La construction est sujet à controverses.
    Même s’il existe des plans du projet global imaginé par Gaudi, ceux-ci sont forcément interprétés, Gaudi n’étant plus là pour veiller à ce que chaque détail soit respecté. Du coup, on dit que certains matériaux modernes utilisés trahissent l’esprit du projet de Gaudi. Soit ! Mais encore une fois, c’est la magnificence de l’ensemble qui frappe le visiteur avant la différence de matériaux, de couleurs…

 

  • L’afflux massif de touristes désacralise l’édifice
    Là, oui, malheureusement je ne peux pas dire le contraire. Le bruit et le comportement irrespectueux de certains touristes nuisent clairement… Mais ce manque de respect se retrouve hélas un peu partout, pas uniquement à la Sagrada Familia.

Sagrada Familia foule

Visite de la Sagrada Familia : mes conseils

  • Quelle période ? Quelle heure ?
    La Sagrada Familia est le site le plus visité d’Espagne. C’est vous dire le monde qu’il peut y avoir, surtout en haute saison. J’ai eu la chance de visiter la cathédrale hors saison et j’avais choisi d’y aller dès l’ouverture, justement pour éviter le flux massif de touristes qui arrivent plus tard dans la matinée. Même ainsi il y avait du monde ! Je vous recommande d’y aller le plus tôt possible et hors saison pour pouvoir apprécier pleinement l’édifice.
    Evidemment pour y aller tôt, c’est pratique d’avoir un hébergement à proximité d’une station de métro, comme The Urban Suites où je logeais qui permet de rejoindre la Sagrada Familia en 15-20 minutes.

 

  • Quel billet d’entrée prendre ?
    Déjà, un billet coupe-fil à réserver avant votre séjour à Barcelone : à défaut d’éviter la queue pour récupérer l’audioguide, vous éviterez la file d’attente pour les billets. Je l’avais réservé sur le site sagradafamilia.org sans aucun souci.
    Ensuite je vous conseille l’audioguide (pas de panique, il est dans plusieurs langues au choix !) pour pouvoir comprendre l’histoire de la cathédrale, son évolution et apprécier les détails architecturaux. Une entrée simple vous fait, à mon sens, passer à côté… Quant à un guide, j’ai entendu dire qu’il ne laissait pas forcément le temps… Ce qui peut engendrer des frustrations si vous n’avez pas envie de vous presser, si vous voulez faire des photos…

Sagrada Familia Barcelone gigantesque

  • Quel objectif photo ?
    Pour les photos, je vous recommande (si vous en avez) d’avoir à la fois un objectif grand angle pour avoir la cathédrale ou le plafond en entier dans le cadre et également un zoom pour pouvoir saisir les vitraux, les détails en hauteur… et ne pas être gêner par les touristes.

 

  • Un petit tour à l’école !
    Après la visite de la cathédrale, ne manquez pas de faire un petit tour dans l’école attenante, histoire de plonger dans l’école d’antan… et partager les flux d’émotions qui se sont télescopés en visitant la cathédrale de Gaudi…

école à côté de la Sagrada Familia

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

4 Réponses

  1. Sylvie

    J’avais entendu parler de cette cathédrale par Jérémie quand il a visité Barcelone au collège. Mais il l’avait seulement vue de l’extérieur… Effectivement ça a l’air vraiment fascinant comme monument déjà vu de l’extérieur, mais jamais je n’avais entendu parler de l’intérieur. Du coup c’est une vraie découverte que j’ai faite là grâce à ton article, et si un jour on va là-bas, alors je ne manquerai pas de suivre ton conseil et visiter l’intérieur ! Comme tu le dis, ça semble être véritablement un chef-d’oeuvre en tous points !
    Le dernier article de Sylvie : Les chalets de MiageMy Profile

    Répondre
    • Nath

      Franchement moi qui, comme tu le sais, ne suis pas trop ville mais plutôt montagne, j’ai été enchantée par Barcelone et ses différents monuments, dont la Sagrada qui est juste hallucinante. Et l’intérieur, pour moi, est encore plus beau que l’extérieur.

      Répondre
      • Sylvie

        C’est justement de connaître ton goût pour la nature et les grands espaces qui me font encore plus réfléchir car je me dis que si tu as été emballée de la sorte, alors il y a de très très fortes chances que je le sois aussi 😉

      • Nath

        C’est vrai que c’est rare que les grands espaces et la nature ne me manquent pas dans une ville ! Si un jour tu y vas on verra si on est aussi sur la même longueur d’ondes à ce niveau !

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.