Pourquoi Sipadan exerce-telle un tel pouvoir d’attraction ?

L’île de Sipadan est une zone réputée pour la plongée et le snorkeling en raison de :

  • la diversité exceptionnelle de sa faune sous-marine
  • la visibilité extraordinaire entre 20 et 60 mètres
  • la longue durée de sa saison de plongée entre mi-février et mi-décembre.

À noter qu’il n’existe plus aujourd’hui aucune possibilité d’hébergement sur Sipadan, ce qui explique que la quasi-totalité des voyageurs logent sur Semporna.

 

Accès à Sipadan : réservation de plus en plus stricte et prix en hausse vertigineuse

Dans le but de protéger ce trésor sous-marin, l’accès à Sipadan est hyper contrôlé et limité à un certain quota de plongeurs et de visiteurs par jour.

En 2007, année de mon voyage en Malaisie, de fins connaisseurs de l’Asie du Sud-Est m’avaient prévenue de l’ impérieuse nécessité de réserver pour Sipadan. Je ne les en remercierai jamais assez car grâce à eux j’ai pu effectuer 2 sorties snorkeling sur Sipadan alors que des voyageurs sur place pour 2 ou 3 jours ont dû quitter Semporna sans avoir pu avoir, ne serait-ce qu’un avant-goût, des joyaux de Sipadan.

Aujourd’hui, Sipadan est de plus en plus victime de sa popularité, ce qui oblige les voyageurs à réserver plusieurs mois à l’avance ! C’est une contrainte un peu pénible pour les routards qui aiment vivre leur voyage au jour le jour…

Pire, déjà en 2009, apparemment, l’accès à Sipadan était de plus en plus réservé aux seuls plongeurs, les snorkelers essuyant de nombreux refus en raison du quota strict.

Quant au tarif, il est devenu carrément prohibitif : en 2007, le coût de la journée repas inclus était de 170 RM (soit 34 €) par personne. En 2009, il était déjà passé à 240 RM (soit 48 €) par personne hors-saison pour atteindre 420 RM (soit 84 €) par personne en jullet-août ! Aujourd’hui, en 2012, il faut débourser 120 RM pour goûter au paradis sous-marin… sik ! 🙁

L’île de Sipadan compterait-t-elle désormais en tête de la liste des endroits ayant perdu en charme spontané à cause du déferlement de touristes en quête de paradis perdus ?…

Tortue marine à Sipadan

 

Auprès de qui réserver sa journée à Sipadan ?

Les 2 noms les plus connus en 2007 pour réserver sa journée à Sipadan était :

  • Scuba Junkie, un club de plongée très sympathique, situé à Semporna
  • Uncle Chang, également situé à Semporna et qui propose des hébergements rudimentaires sur Mabul, l’île-étape sur la route de Sipadan.

J’imagine qu’avec l’augmentation du flux touristique, d’autres organismes ont voulu profiter de cette manne…

Pause des snorkelers

 

Sipadan, une journée idyllique…

En ce qui me concerne, j’avais réservé mes journées à Sipadan auprès d’Uncle Chang.

De Semporna, il faut compter environ une heure de bateau jusqu’à Mabul, une petite île où on débarque pour prendre une collation et pour récupérer matériel de plongée et masque et tuba.

Ensuite, au bout de 20 minutes de bateau, on arrive dans l’aire marine protégée de Sipadan.

Sipadan était la première vraie sortie snorkeling de ma vie de voyageuse. J’étais tout simplement émerveillée, à quelques mètres de la plage de Sipadan, de me retrouver comme dans un aquarium tropical grandeur nature…

Je ne savais plus où donner de la tête tellement le spectacle était fabuleux :

  • des coraux de toute beauté (j’espère qu’ils n’ont pas soufferts depuis…) aux formes fascinantes, et tout particulièrement ceux semblables à des cerveaux géants
  • des poissons-anges, des poissons-chirurgiens, des poissons-coffres, des poissons-pierres, des poissons ultra-colorés semblant danser un ballet aquatique prestigieux
  • des poissons-clowns allant chuchoter des secrets dans l’oreille des anémones…

J’aurais bien signé un contrat à durée indéterminée pour rester sous l’eau… surtout quand j’ai commencé à nager avec les tortues nombreuses à traîner dans les parages. Ces images sont gravées dans le fond de ma rétine pour l’éternité !…

Mais une pause-déjeuner s’impose ! Snorkelers et plongeurs se retrouvent sur la plage pour reprendre des forces : le lunch est copieux (poisson, riz, légumes, bananes), l’ambiance super sympa. mais je n’ai qu’une hâte : retourner dans l’eau turquoise translucide !

Pause déjeuner à Sipadan

 

L’après-midi on plonge autour du bateau, et c’est un festival :

  • les tortues sont à nouveau au rendez-vous, j’adore !
  • on entend les bancs de poissons grignoter le corail, c’est impressionnant !
  • à un moment je me retrouve au beau milieu d’un énorme banc de carangues, je suis comme littéralement encerclée !
  • un requin de récif vient nous rendre visite : même sachant qu’il est inoffensif, je n’en mène pas large !

L’après-midi défile à folle allure… et bientôt il est déjà l’heure de lever l’ancre pour rejoindre Semporna.

Sipadan, est pour moi le n°1 dans mon top expériences de voyage ! Mais aujourd’hui, avec les restrictions d’accès, l’augmentation du prix de l’excursion et le déferlement de touristes, Sipadan est-elle toujours la même ?…

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

2 Réponses

  1. Tongs et Sri Lanka

    la tortue, un de mes animaux préférés… 🙂
    par contre, tant pis je prends le risque de passer pour une inculte, mais c’est quoi exactement du snorkeling ? lol
    des bises Nath 🙂

    Répondre
    • Nath

      Hello Caroline,
      Tu ne passeras pas pour une inculte : si tu te poses cette question c’est que d’autres se la poseront peut-être aussi. Le snorkeling, c’est juste la plongée avec masque et tuba.
      Bonne soirée

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.