Je ne me voyais pas partir en voyage aux Maldives, faire du snorkeling et ne pas pouvoir immortaliser les « créatures » rencontrées dans cet aquarium grandeur nature. La question : quel appareil photo pour le snorkeling aux Maldives vu l’éventail des possibilités en matière d’appareils photos allant sous l’eau et sachant que j’avais quand même envie de faire de chouettes photos (ce qui n’est pas évident sous l’eau).carangue points bleus Maldives

Mes hésitations avant l’achat de mon appareil photo étanche

Il y a quelques années en Malaisie, j’avais fait du snorkeling de rêve à Sipadan. À l’époque, je n’avais qu’un appareil photo jetable et j’avais été cruellement déçue du résultat : genre 1 photo récupérable sur une pellicule de 24.
Aux Maldives pas question de renouveler cette expérience déplorable !

tortue Maldives

Voici donc les possibilités qui s’offraient à moi et mes hésitations :

  • Une pochette étanche pour mon téléphone. → Pas fan du tout côté qualité et fiabilité
  • Un caisson pour mon Reflex. → Payer un caisson plus cher que mon boîtier d’appareil photo pour une utilisation d’un semaine sans savoir si j’aurais l’occasion de m’en resservir, heu non… Surtout que c’est encombrant et nécessite d’être hyper méticuleux.
  • Une GoPro ou équivalent. → J’étais tombée sur cet article du blog Les Petits Voyageurs et j’avais été étonnée en bien de la qualité des photos sous l’eau avec une GoPro. Mais acheter une GoPro uniquement pour faire des photos sous l’eau sans faire des vidéos, c’est dommage. Et faire des vidéos sans faire de montages derrière, cela ne sert à rien. Et comme je savais pertinemment que je n’aurais jamais le temps après de faire des montages, j’ai laissé tomber cette solution.
  • Un compact numérique étanche. → Seule solution restante du coup. Les avantages, ça ne prend pas de place et ce genre d’appareil peut tout à fait être ré-utilisé après dans de nombreuses situations de baroudeur et de sports qui mouillent : canyoning, ski… Le hic ? Sur le marché, des compacts numériques étanches, il y en a 12 000 modèles. Lequel choisir ?

appareil photo étanche Olympus TG4

Pourquoi j’ai choisi l’Olympus TG4 pour mes photos en snorkeling aux Maldives ?

Après avoir passé de longues heures à lire des comparatifs sur internet, à regarder les prix sur différents sites e-commerce, à lire tout et son contraire, à flipper en découvrant les problèmes de non étanchéité rencontrés avec certains modèles, mon voyage aux Maldives approchant à grands pas, il a bien fallu que je me décide sinon j’allais finir par me retrouver sans appareil photo en snorkeling aux Maldives !

Olympus TG4 test

J’ai finalement opté pour l’Olympus TG4, malgré son prix relativement élevé par rapport à d’autres modèles :

  • Une étanchéité annoncée jusqu’à 15 m (on sait qu’en réalité cela risque d’être moins) plus sécurisante que les 5 ou 10m annoncés par d’autres appareils.
  • Le mode macro à 1 cm permettant de photographier un sujet de très près
  • Les modes photos aquatiques HDR avec au choix : en piscine, paysages sous-marins, actions sous-marines, macro sous-marines.
  • Le grand angle de 25 mm
  • Mais surtout son ouverture à 2 qui le rendait, à mes yeux, supérieur à ses concurrents vu l’usage principal auquel je le destinais : la photo en snorkeling. En effet, il faut savoir que sous l’eau, la principale difficulté empêchant souvent de réaliser de jolies photos est le manque de lumière. Donc à moins d’investir dans de coûteux et encombrants flashs, il faut opter pour un appareil photo offrant une ouverture la plus grande possible.

Le TG4 dispose également : du wifi permettant de partager ses photos et du format raw. Mais ce ne sont pas ces options qui m’ont décidée.

Olympus TG4 mode sous-marin

Mon retour sur l’appareil photo étanche Olympus TG4

Je tiens à préciser que je n’ai pas encore exploité toutes les possibilités offertes par l’Olympus TG4, mon objectif étant essentiellement de réussir mes photos en snorkeling aux Maldives. Et puis il faut dire que l’Olympus TG4 est livré avec une notice très maigrichonne et que pour avoir un mode d’emploi complet il faut télécharger et imprimer 200 pages… Pas très pratique…

passe Vilamendhoo Maldives

Voici donc mon verdict :

  • Vraie facilité de prise en main
    L’Olympus TG4 est très intuitif. Je m’attendais à galérer avec les boutons, les réglages… surtout sous l’eau. Mais non, il est très simple d’utilisation et ergonomique
  • Belle qualité d’image
    Bien sûr, j’ai raté pas mal de photos, mais parce que sous l’eau c’est difficile de se stabiliser quand il y a des vagues, du courant… et parce que les poissons ça bouge… vite ! Mais au final j’ai de belles photos souvenirs, oh pas des photos professionnelles mais des photos avec de belles couleurs, un bon rendu du sujet.
  • Autonomie relative
    Si mon réflex tient sans problème 2 jours de photo sans recharger les batteries, il n’en est pas de même pour l’Olympus TG4. Mais bon ça tient quand même sans souci une séance de snorkeling de 2 bonnes heures.
  • Recharge un peu longuette
    J’ai trouvé que le temps de charge de la batterie était un peu long, ce qui peut être frustrant quand on veut enchaîner les séances de snorkeling
  • Écran fragile
    Malgré toutes mes précautions pour protéger l’Olympus TG4 des grains de sable, j’aurais quand même réussi à rayer légèrement l’écran… pfff…

raie snorkeling Maldives

Précautions à prendre avec l’appareil photo étanche Olympus TG4

Ce n’est pas parce que l’Olympus TG4 affiche « étanche » qu’il n’y a pas de précautions à prendre. Voici les précautions que j’ai prises pour éviter les couacs au premier emploi :

  • Rinçage et séchage après chaque séance de snorkeling
    C’est obligatoire ! Malgré mon impatience à recharger la batterie après chaque séance de snorkeling, je rinçais systématiquement l’appareil à l’eau douce et j’attendais qu’il soit complètement sec avant d’ouvrir le compartiment pour recharger la batterie.
  • Transport dans un étui de protection
    Pas question de balader l’appareil sans protection hors de l’eau, surtout quand on connaît la fragilité de l’écran. Résistant aux chocs et aux immersions en mer, le TG4 n’est pas résistant aux rayures ! Et pas sûr qu’il aime les grains de sable !
  • Gare au sable sous l’eau
    En snorkeling, j’ai toujours fait attention que l’appareil ne traîne pas dans le sol sableux…

Sinon, je suis très contente de mon achat et des photos que j’ai pu réaliser en étant « photographe sous-marin novice » !

poisson chirurgien appareil photo étanche

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

10 Réponses

  1. julien

    Merci pour ton article, tu as réussi à me faire douter d’acheter une GOPRO ^^

    Les photos en ligne viennent de ton appareil c’est bien cela ? Elles sont vraiment très belles 🙂

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir Julien
      Oui les photos sont de moi et celles sous l’eau ont été prises avec l’Olympus TG4. Merci pour le compliment !
      Maintenant attention je n’ai pas dit que la GoPro c’était moins bien, tout dépend de l’utilisation. Si tu fais pas mal de sports « extrêmes », que tu aimes filmer, la GoPro c’est sûrement canon. Simplement moi, je ne me voyais pas trouver du temps après pour monter des films et j’ai plus l’âme d’une photographe que d’une vidéaste à la base, d’où mon choix.
      Maintenant certains sont contentes de la qualité photo de la GoPro : peux pas dire je n’en ai jamais testée une. Mais sous l’eau j’ai apprécié la grande ouverture du TG4.

      Répondre
  2. Sylvie

    Tes photos sont vraiment magnifiques ! Pour un coup d’essai, c’est un coup de maître ! Philippe a également testé les photos sous l’eau quand il a fait du snorkelling à la Réunion mais tu le verras quand j’en parlerai sur mon blog, ses photos sont loin d’être aussi jolies que les tiennes. Il faut dire qu’il a fait ses photos avec un appareil qu’il n’a pas choisi, mais avec un appareil que j’ai gagné à un concours photos ! C’était ma 1ère participation à un concours (PIXUM EASY BOOK : le site avec lequel je réalise mes album photos…), et j’ai gagné le 1er prix… Je ne m’y attendais pas du tout… Mais vraiment cela tombait à pic, car ce 1er prix était un appareil photo tout terrain Pentax Optio W 90 (résistant aux chutes, au froid, et surtout étanche;…) et quelques mois plus tard on partait à la Réunion ! Mais bon Philippe n’est pas franchement ravi de cet appareil pour la photo sous l’eau : la qualité de l’image n’est pas à la hauteur de ce qu’on aurait espéré… Depuis le papa Noël (ou plutôt la mama Noël si tu vois ce que je veux dire) lui a apporté une GoPro (en décembre dernier), ce qu’il préférait. Il l’a peu testée pour l’instant donc à voir ce que ça va donner avec des poissons… En attendant merci pour ton retour sur ton appareil photo : au moins, si on doit acheter un compact étanche, on ne se posera pas tout plein de questions ! Je crois que notre choix sera le tien…

    Répondre
    • Nath

      Oh merci pour le compliment ! 🙂
      J’imagine que tu as dû être super contente de gagner : on se dit toujours que cela n’arrive qu’aux autres, hein ?!! Tu me diras ce que ça donne en photo sous l’eau la Go Pro, ça m’intéresse de savoir.

      Répondre
      • Sylvie

        Oui oui je te dirai : j’espère qu’il aura l’occasion de l’utiliser en Afrique du Sud par exemple 😉
        Sinon, oui, la surprise a été totale car j’ai découvert le concours par hasard en réalisant un livre photos ! Et tu sais quoi ? J’ai gagné grâce à une marmotte ! Elle est pas belle la vie ? Après je me suis lancée dans d’autres concours photos, et là aussi j’ai gagné à plusieurs reprises (pas toujours que le 1er prix hein, quand même !) : ça fait hyper plaisir !
        Le dernier article de Sylvie : Du Plan de l’Aiguille au Montenvers par le Grand Balcon NordMy Profile

      • Nath

        Ah oui ça doit être trop cool de gagner à des concours ! Je crois me souvenir qu’en Afrique du Sud il y a de bons spots pour plonger… 😉

  3. Alexandra

    Hello Nath !
    On est étonné de la qualité des photos obtenue avec l’Olympus. Nous avions un avis négatif avec cette marque, car nous avions, à l’époque, acheté un des premiers compacts pour le snorkeling et le rendu n’était vraiment pas terrible. Tes photos à toi sont belles ! Et l’option wifi trop cool ! Nous on utilise le compact Powershot de Canon D10 et ensuite D30. Les rendus sont beaux, mais c’est vrai qu’on peut regretter l’option wifi. Sinon, on s’est baladé sur ton blog et on l’apprécie beaucoup. Il est beau, tes articles sont bien écrits et en plus, j’ai l’impression que tu rentres dans notre tête ;o) ! Alors merci d’avoir fait exister ton blog !

    Répondre
    • Nath

      Hey !
      En fait j’avais déjà testé les appareils photos étanches jetables et j’avais été très déçue car la qualité est pourrie ! Là, pour les Maldives, j’avais hésité entre l’Olympus et une GoPro mais comme je n’ai absolument pas le temps de me mettre à faire des montages vidéo, du coup, je suis restée sur de la pure photo d’où mon choix. les photos ne sont pas parfaites, loin de là, mais cela fait quand même de beaux souvenirs. l’option wifi, lol, je n’e m’en suis pas servie !
      Merci beaucoup pour les compliments ! Dire que ces 2 derniers mois, le monde du blogging voyage s’étant fortement professionnalisé, je m’étais dit que j’allais m’arrêter… Votre blog est chouette aussi, et très réussi pour des personnes qui disaient ne rien y connaître !

      Répondre
      • Alexandra

        Eh bien, de notre point de vue, ça serait dommage de t’arrêter. Après on sait combien cela prend du temps. On est aussi surpris par le monde du blogging, on s’attendait à plus de solidarité et finalement on se retrouve avec les mêmes compétitions qu’au travail (bon, il y a quand même des exceptions…).
        On y connaissait vraiment rien, pour te dire on a découvert Facebook en mars dernier et Instagram en juin dernier… !
        Le dernier article de Alexandra : 1 jour à Napa ValleyMy Profile

      • Nath

        Le monde du blogging a beaucoup changé : en 2011, lorsque j’ai créé mon blog, ce n’était pas comme ça… C’est devenu une course à la performance…
        heureusement qu’il y a des exceptions !
        Je te rassure, je me suis mise à Instagram tardivement car après, déjà le blog prend du temps, alors les réseaux sociaux, c’est vite chronophage !

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.