Incontournable vallée de la Lune ! Tellement incontournable qu’aucun voyageur ne va à San Pedro de Atacama sans aller à la vallée de la Lune. Pire, tout le monde y va pour le coucher du soleil : cliché instagrammable sur les dunes oblige !… A partir de 15-16H, tous les tour operator désertent San Pedro pour transbahuter les touristes à la Vallée de la Lune. Cet avis n’engage que moi mais ces ribambelles de touristes bruyants et avides de selfies en tenue sexy et pose lascive spoilent la magie du site…

Et puis, je suis quelque peu allergique aux bains de foule. Donc pas le choix, pour avoir une paix royale et profiter de la Vallée de la Lune pour moi toute seule quasiment (si, si je t’assure c’est possible !), y avait pas 36 solutions, fallait que je boycotte le coucher du soleil et que je me lève tôt pour être à l’ouverture du site.

Vallée de la Lune, ça commence bien !

Ce matin-là, je suis surexcitée. La Vallée de la Lune, dont le seul nom est déjà une invitation au voyage, m’attend ! C’est le premier site du désert d’Atacama que je vais découvrir. Alors oui, je suis excitée comme une puce puissance 10 !

L’avantage, c’est que ce n’est pas loin de San Pedro de Atacama, à peine 13 km. Le site ouvre à 8H30. Donc à 8H30 pétantes, je suis à l’entrée de la Vallée de la Lune, prête à m’acquitter des droits d’entrée auprès de la communauté indigène qui gère le site. Pour un adulte, le coût est de 2 500 pesos chilien quand on y va le matin, sinon l’après-midi c’est 3 000.

vallée de la Lune atacama entrée

Entrée de la Vallée de la Lune

Il faut que je t’avoue : en espagnol, je sais à peine bredouiller un bonjour, un merci et un au-revoir… Le gars en face de moi ne parle pas un mot d’anglais. Et pourtant il ne se contente pas d’encaisser l’argent et de me montrer la direction à suivre comme cela aurait été le cas dans beaucoup d’endroits touristiques. Non, il prend un traducteur sur son téléphone et une carte pour m’expliquer la découverte de la Vallée de la Lune. Une route de 11 km sous forme d’aller-retour avec différents « stops » où s’arrêter pour emprunter des sentiers et accéder à d’exceptionnels points de vue. Oui, vraiment exceptionnels. Car rien, non rien, ne me préparait au spectacle qui allait se dérouler sous mes yeux d’ici quelques minutes…

entrée vallée de la lune atacama

Entrée Vallée de la Lune

Vallée de la Lune désert d’Atacama : pincez-moi, je suis sur une autre planète  !

A peine quelques mètres parcourus depuis l’entrée et j’ai déjà envie de m’arrêter tellement c’est beau tout autour. La Cordillère. Le sel qui saupoudre les reliefs. Illusion de neige. Le sol fêlé. Craquelé. Les couleurs orangées. Rosées sous l’azur d’une incroyable pureté. Mais je suis où là ? Waouh !!!

vallee de la lune piste vallee de la lune chili atacamachili piste vallée de la lunevalle luna chili vallée lune paysage

1er vrai arrêt (parce que j’ai déjà fait au moins 10 micro-arrêts photos !!!) indiqué sur la carte qu’on m’a donnée à l’entrée : DUNA MAYOR. Petit parking. Je saute de la voiture. Je n’ai même pas encore fait 3 pas sur le sentier que déjà j’ai le vertige devant ce décor qui se déroule sous mes pieds. Jamais encore au cours de mes précédents voyages je n’avais été surprise à ce point. Ce décor sensationnel… Je rêve ! J’ai définitivement quitté la Terre là, non ?!! J’ai l’impression de me prendre une claque de beauté. En plein visage. A toute volée.

atacama desert vallée de la lune désert atacama vallée de la lune paysages spectaculaires vallée de la lune incontournable atacama vallée de la lune découvrir vallée de la lunevalle luna duna mayor visiter vallée de la lune vallée de la lune visite atacama vallée de la lune sel vallée de la lune sable vallée de la lune atacama merveille

Dunes voluptueuses de sable doux. Concrétions et formations géologiques hallucinantes. Et ce sel… comme de la neige. Au fur et à mesure que j’avance, j’ai l’impression d’être tantôt sur la Lune, tantôt sur Mars. Parfois sur les 2 en même temps. Promis, j’ai pas croqué de champignons hallucinogènes avant d’écrire !

Le sentier emprunte une ligne de crête. Vue spectaculaire. De tous les côtés. Le regard subjugué par tant de beauté ne sait plus où se poser. Et cette quiétude tellement bienvenue pour apprécier la splendeur du décor. Son caractère hors-du-commun. Propice à la contemplation. Ça fait bien longtemps que j’ai quitté la Terre ferme…

Comme j’ai largement traîné à ce 1er stop, en regagnant le parking, y a déjà plus de monde que tout à l’heure. Argh…

parking Duna Mayor

parking Duna Mayor

Il est temps de s’enfoncer un peu plus loin dans la vallée de la Lune.

Piste après l'arrêt Duna Mayor

Piste après l’arrêt Duna Mayor

Prochain arrêt : le MIRADOR ACHACHES. Environ 15-20 min de marche pour atteindre le point de vue. Là encore y a pas de mots suffisamment forts pour décrire l’inimaginable. Je ne sais pas si je suis sur une autre planète ou dans un décor de film. Je préfère laisser parler les images.

mirador achaches chili atacama mirador achaches chemin vallée lune mirador achachesmirador achaches vallée luna valle luna mirador achaches

Viennent ensuite L’AMPHITHEATRE, la MINE DE SEL… Mais il fait chaud, vraiment très très très chaud. Sûr que les 35°C sont allégrement franchis, même à plus de 2 500 m d’altitude ! Du coup, j’ai un tel coup de barre à cause de la chaleur que je passe un peu à côté de la MINE DE SEL.

Encore plus loin… Même la route – ou plutôt la piste – est spectaculaire. Les paysages dépassent l’entendement. Vraiment c’est sûr les mots ne peuvent que retranscrire imparfaitement, maladroitement, ce que mes yeux se prennent sur la rétine.

aller dans la vallée de la lune atacama

Les TRES MARIAS marquent la fin de la piste accessible. Après c’est demi-tour. Mais ces « 3 statues » ne m’enthousiasment pas plus que ça après tous ces fabuleux paysages observés. A tel point que je ne les ai pas prises en photo ! Faut dire aussi que le soleil était très mal placé à l’heure où j’y étais !

Il est tout de même 14H quand je fais demi-tour. Cela fait plus de 5H de « balade » dans la Vallée de la Lune et avec la chaleur, je commence à être bien KO ! Sans oublier l’estomac qui commence à faire la grimace, signe qu’il est l’heure de rentrer à l’auberge de jeunesse grignoter un morceau. Parce que les coins pique-nique à l’ombre dans la Vallée de la Lune, c’est peine perdue !

Note que le billet d’entrée pour la Vallée de la Lune inclut aussi le fameux MIRADOR DU COYOTE qui se trouve à un tout autre endroit, sur la route entre San Pedro et Calama. C’est the place to be pour selfie spectaculaire au coucher de soleil : perché sur le rocher tel un coyote ! Oui sauf que désormais y a plus d’accès au dit rocher, donc faut se contenter de rester derrière les barrières… Je vous laisse évaluer la foule, la photo ci-dessous a été prise un soir alors que je revenais d’une autre excursion.

rocher du coyote vallée de la lune

Foule au coucher du soleil un jour où je revenais d’une autre excursion

En tout cas, la Vallée de la Lune n’a pas volé sa réputation : c’est un véritable enchantement !
Pour davantage de conseils pour bien visiter la Vallée de la Lune, c’est par ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !