Voyageuse indépendante et célibataire, je suis toujours fascinée par ces couples de voyageurs, comme Lydia et Julien du blog Nowmadz, qui se sont trouvés pour un voyage à 2 à durée indéterminée. Moi qui ai trop l’habitude de conjuguer mes voyages à la première personne du singulier, je croque toujours avec émotion les récits aventuriers de ceux qui peuvent dire « nous » tout autour du monde ou au bout du monde. Au fond de moi, je sais que ma moitié est un voyageur, un aventurier, un globe-trotteur. Le problème, c’est que je ne sais ni où il est ni comment le reconnaître. Ok, il a sûrement un sac greffé sur le dos, mais ce signe distinctif n’est malheureusement pas suffisant pour que je repère celui qui me fera dire « nous » en regardant l’horizon de tous les peut-être…

Si vous êtes voyageur ou voyageuse célibataire, sans doute avez-vous, comme moi, envisagé – voire testé – des moyens de forcer un peu la main au destin et pouvoir envisager un long voyage à 2.

voyageur solo

1/ Sur les sites de rencontre classiques

Bien sûr, sur les sites de rencontre classiques, il y a des personnes comme vous et moi qui n’ont pas encore eu la chance de trouver leur moitié. Mais il y a aussi pléthore d’arnacœurs et de serial lovers qui sont à des années-lumière de mes envies de VDI (Voyage à Durée Indéterminée).

Bien que certains sites de rencontre permettent de remplir des critères, quel pourcentage de chances ai-je de trouver mon baroudeur ?… 1%, peut-être 2% ?…

Pourtant à une époque déjà lointaine, j’avais fait une très jolie rencontre sur l’un de ces sites : alors que je m’y étais inscrite par dépit, sans y croire le moins du monde, j’y ai rencontré celui que j’aurais pu suivre au bout du monde s’il me l’avait demandé. Mais le trop charmant dompteur des océans préférait les week-end sans suite plutôt que les trips au long cours…
Une suite de week-end n’a jamais fait un voyage à 2 au long cours et j’ai dû me résoudre à rapiécer mon cœur en haillons sous le ciel désespérément bas de mon Nord natal…

rencontre amoureuse

2/ « Cherche compagnon de voyage… » pour voyage à 2

Certains forums de voyage proposent de répondre à une petite annonce pour partager un voyage :

  • descendre l’Amazone,
  • parcourir l’Europe à vélo,
  • faire un trek dans l’Himalaya,
  • plonger en Indonésie…

Dans ces « bourses d’équipiers » (c’est le joli nom pour désigner le service permettant aux voyageurs solo de partager leur voyage avec quelqu’un), le hic, ou plutôt les hics, c’est que :

  • Les voyageurs qui passent une annonce cherchent avant tout à diviser leurs frais de voyage à partager un voyage et non leur vie
  • Il y a beaucoup de retraités et d’étudiants. Quand tu as largement passé la trentaine, tu es hors catégorie, à moins d’être pro voyage intergénérationnel (mais les attentes ne sont pas forcément les mêmes)
  • C’est la loterie totale quant à la façon de voyager… Qui me dit que « l’équipier » envisage les voyages comme moi ?…
  • Le voyage vous est plus ou moins imposé… La destination et les dates de voyage sont déjà décidées, j’ai mon mot à dire mais pas trop !…

Pas trop fan de répondre à ce genre d’annonces… Et vous ?

coeur rencontre

3/ Voyages pour célibataires exigeants

Le nombre de célibataires en France ne fait qu’augmenter en raison de l’évolution de la société et de l’allongement de la durée de vie. Il y a :

  • les célibataires tout juste sortis de la vie étudiante et qui n’ont pas encore rencontré leur moitié,
  • ceux qui redeviennent célibataires suite à une rupture, un divorce ou autre événement douloureux,
  • ceux qui sont sans amour fixe,
  • les célibattant(e)s…

Les célibataires constituent donc un véritable business, une cible marketing juteuse… Le milieu du tourisme l’a bien compris : les célibataires aiment voyager, mais pas forcément seul(e) ! Du coup les agences de voyages organisant des vacances pour célibataires se sont multipliées, organisant des séjours sur-mesure pour cette cible de choix. Leurs arguments :

  • la liberté de choisir son style de vacances
  • la possibilité de ne pas payer le supplément chambre individuelle souvent très excessif dans les voyages organisés normaux
  • la facilité de se retrouver entre célibataires du même âge.

Un concept séduisant, il faut bien le reconnaître… Sauf que c’est pas vraiment un voyage à 2… Sauf que, comme j’aime voyager sac à dos et me laisser porter par l’instant présent, j’ai du mal à me résoudre à choisir un programme de voyage tout fait…

couple voyage à 2

Du coup, même si mes chances de rencontrer ce voyageur avec qui j’aurais beaucoup d’affinités sont plus réduites que si je forçais le destin, je préfère continuer à croire qu’il est possible de le rencontrer chemin faisant, dans mes activités du quotidien, dans mon cercle sportif ou au cours d’un voyage, qui sait ?…

Dire qu’il y a des couples qui se sont vraiment rencontrés en voyage par le plus grand des hasards et que, depuis, ils ne se sont plus quittés !… Belle histoire !

voyage en couple

Oui, même si le temps passe, je veux croire que ma bonne étoile mettra sur ma route celui avec qui partager notre monde, la tête dans les étoiles…

Heu, si tu te reconnais dans cet aventurier, n’hésite pas à m’envoyer un signe pour que je sache qui tu es, ça m’aiderait ! 😉

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !