Amis voyageurs, comme promis hier, voici la suite de l’interview de Florent Guillarme, voyageur ayant entamé un tour du monde exceptionnel !

Est-ce facile de financer un tel projet ?

Les sommets ont un coût financier important, pour qui veut tenter l’aventure… Les 5 premiers que j’ai déjà atteints étaient financièrement abordables. J’ai eu l’occasion de pouvoir bénéficier de soutiens financiers de temps en temps, par le biais d’un employeur de l’époque (les Villages-Vacances Touristra).

Mais il faut aussi penser à chiffrer le coût en matériels et équipements, les frais médicaux d’avant départs, les visas, la partie logistique d’une telle entreprise. Au bout du « compte », tout cela coûte cher et la fin du projet avec les ascensions du Mont Vinson, en Antarctique, puis de l’Everest, en Asie, ne seront possibles qu’avec le soutien de partenaires financiers, et / ou de mécènes.

Alors, je répondrai que plus on avance vers la fin de ce périple, plus cela se complique. Pour être précis, j’ai chiffré le budget des deux dernières expéditions à près de 75 000 euros…

Aconcagua

 

T’es-tu fixé une « dead line » pour arriver à gravir ces 7 sommets ?

A l’origine, je pensais réaliser ce tour du monde des 7 sommets en quelques années seulement…Débuté en 1992, il me reste donc aujourd’hui, en 2014, encore 2 sommets à atteindre pour boucler la boucle…Donc pas de « dead line » de prévu, juste l’envie d’entrer dans le cercle restreint des « Seven Summiters »…

Et pourquoi pas devenir le 9ème Français de ce challenge… Mais tout dépendra du soutien ou non de partenaires financiers pour mener à bien ce défi. Mais il est clair, que cette envie de boucler ce challenge est très forte…

Florent Guillarme, camp 3 Mac Kinley

 

Quelle est l’ascension qui t’a le plus marqué, et pourquoi ?

L’ascension la plus marquante, à mon avis, reste sans contestation possible le séjour d’un mois sur le continent Océanie à destination du Carstensz.
Un long voyage, beaucoup d’escales, des paysages magnifiques… et plus particulièrement les quinze journées vécues dans la jungle de Papouasie-Nouvelle-Guinée avec ce peuple primitif des Papous. Une rencontre fabuleuse avec ce peuple du bout du monde. Une vie simple, dans la nature, des traversées de forêts très denses, une ascension de type escalade rocheuse très esthétique mais rendue compliquée par la météo de cet automne 1994 avec pluie, neige et même un orage à quelques mètres du sommet qui nous imposera un bivouac en Face Nord à la redescente…

Porteurs papous

 

Comment peut-on suivre tes aventures ?

Depuis quelques années maintenant, cette aventure sur les sommets est retracée sur mon site 7 sommets pour 1 défi. Photos, récits, interviews radio et presse écrite, on trouve tout cela en ligne.

La radio, la presse écrite relaient régulièrement des infos en ce sens. Et puis les réseaux sociaux, les blogs et sites internet sur lesquels je communique régulièrement également.

Et puis, si « d’aventure » le projet se poursuit, d’autres médias relaieront sans doute des infos en ce sens.

Alaska, grands espaces

 

Que comptes-tu faire une fois ton défi relevé ?

Continuer sans doute les voyages, les découvertes, aller à la rencontrer des peuples de ce Monde, dans lequel on vit. Et ne pas quitter ce domaine de la montagne, qui m’aura permis de vivre de belles aventures… humaines et sportives.

Et continuer à partager tout cela au cours de projections, via internet,  les réseaux, pour que tous puissent profiter de ces aventures vécues aux quatre coins de la planète… même si celle-ci est ronde.

Papouasie, installation du camp

 

A bientôt…pour la suite de l’Aventure… Et merci à toi, Nathalie et à ton blog La Terre sur son 31 pour cette interview et l’intérêt porté à ce Tour du Monde des 7 Sommets.

Merci à toi Florent pour tes récits d’aventures passionnantes ! J’espère sincèrement que tu arriveras au bout de ce projet extraordinaire ! 🙂

Amis voyageurs, vous avez des questions à poser à Florent, n’hésitez pas à le faire dans les commentaires ci-dessous !
Papouasie, hauts plateaux

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

4 Réponses

  1. Bouadjar Ned

    Un grand bravo a Florent ! et bonne chance pour la suite, je suis aussi summiters des « Seven Summits »

    Répondre
  2. Henry@docteur-minceur.fr

    Bonjour,
    Etant passionné de voyage, je trouve que vos conseils et vos indications seront vraiment très utiles pour tous ceux qui aiment l’aventure et la nature.Je pense moi-même réaliser un petit voyage découverte et le fait de connaitre toutes ces renseignements vos m’être très utiles. Merci

    Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.