Il est loin le temps où les séjours linguistiques se résumaient à une immersion un peu austère en Angleterre… À l’époque quand on était enfant, c’est un peu avec la boule au ventre qu’on partait s’immerger dans une ambiance 100% british à la place des vacances avec les copains… Même si c’était pour notre bien !

Aujourd’hui, les séjours linguistiques sont bien plus enthousiasmants, et la bonne nouvelle c’est qu’ils ne sont plus réservés uniquement à nos chères têtes blondes ! En tant qu’adulte, on a droit à notre aventure linguistique, une façon de voyager utile, de progresser en langue. Parce qu’il fait bien le reconnaître, en France l’apprentissage des langues est tellement théorique, tellement figé qu’on grandit avec un handicap sérieux en langue. Un handicap que personnellement, je vis mal : aimant voyager c’est juste mega frustrant de me retrouver exclue de conversations cosmopolites animées… Manque de vocabulaire, phrases bancales, et accent… ô my god !!!…

voyage linguistique

Les séjours linguistiques pour adultes : pour apprendre mais pas que…

Être bon en langues ou le devenir : un atout

N’avez-vous jamais eu envie de postuler à une offre d’emploi alléchante pour changer de boulot ? Mais finalement ne pas le faire juste parce que la fameuse annonce stipule : « maîtrise de l’anglais indispensable » ou « anglais courant exigé pour répondre aux clients internationaux »…

Parler au moins 2 langues, aujourd’hui, c’est juste vital dans une carrière professionnelle. Souvent on n’en a pas conscience étant jeune. Ce n’est qu’une fois embarqué dans la vie professionnelle qu’on se rend compte que des lacunes en langues peuvent être préjudiciables.

Les séjours linguistiques peuvent permettre de combler cette faille sur un CV d’autant qu’on peut choisir son aventure linguistique en fonction de ses objectifs personnels et professionnels :

  • cours intensifs pour rattraper rapidement son retard
  • cours business pour être à l’aise dans un contexte professionnel
  • cours spécifiques pour acquérir les compétences linguistiques de son domaine professionnel (financier, médical, marketing, commercial…)

séjour Angleterre

Associer apprentissage et voyages, découvertes, sports…

Les séjours linguistiques d’aujourd’hui ne riment pas avec apprentissage rébarbatif, au contraire ! Les formules proposées permettent de progresser en langues tout en :

  • découvrant un pays.
    Quoi de plus excitant pour un voyageur de combler ses lacunes en anglais en Nouvelle-Zélande, en Australie, aux Philippines, à la Barbade ou en Afrique du Sud ?…
  • pratiquant son activité préférée.
    N’est-ce pas fun de progresser en anglais tout en s’adonnant au yoga en Inde ? D’apprendre l’italien tout en devenant un cordon bleu en cuisine italienne ? De s’améliorer en anglais en dansant à Broadway ?
  • rencontrant des personnes de sa génération avec qui partager des découvertes culturelles, faire la fête…
    Des organismes en organisation de séjours linguistiques proposent des programmes pour les seniors, des aventures linguistiques spécial trentenaires… De quoi élargir faire des rencontres enrichissantes et élargir son cercle d’amis facilement !

Ces programmes originaux connaissent un succès grandissant. Mais qui dit succès dit aussi apparition d’organismes de séjours linguistiques pas toujours sérieux au milieu des écoles de qualité. Pour progresser vraiment en langues au cours d’un voyage linguistique, il est donc important de choisir un organisme fiable et reconnu.

anglais en Nouvelle Zélande

Exigez le meilleur pour votre séjour linguistique

Le choix de l’organisme est déterminant dans un séjour linguistique. En dehors du choix du programme et de la formule, 4 critères essentiels sont à étudier pour éviter les mauvaises surprises :

  • Choisir un organisme accrédité
  • Pouvoir bénéficier d’une assistance en français via un interlocuteur avant le départ et sur place en cas de problème
  • Un prix correct, garanti et transparent
  • Le partenariat avec des écoles internationales réputées

New York

ESL – Séjours linguistiques, par exemple, a été élue « Meilleure agence d’Europe » lors des Study Travel Awards en 2010, 2011, 2014 et 2015 et leurs écoles partenaires dans le monde sont reconnues par des accréditations officielles, gages de qualité.
Cet organisme offre une assistance complète et personnalisée :

  • avant le séjour pour déterminer son niveau en langues, choisir le programme le plus adapté à son profil. Il s’occupe également des formalités administratives
  • pendant le séjour si quelque chose venait à clocher au niveau de l’école, de l’hébergement, de sa santé personnelle…
  • après le séjour notamment pour avoir un retour sur la qualité du séjour linguistique

Mine de rien, quand on voit le large panel d’organismes de séjours linguistiques sur le marché, ces éléments sont rassurants. Ce que j’aime aussi dans leurs formules, c’est qu’on peut choisir son type d’hébergement. Même si, en termes d’immersion, ce sont les meilleures solutions, perso, étant adulte et accro à mon indépendance, je ne suis pas très fan de l’accueil en famille d’accueil ou du logement en résidence étudiante.
J’ai besoin d’un mode d’hébergement plus proche de ma façon de voyager, histoire de vivre un voyage, une aventure linguistique plutôt que d’avoir l’impression de retourner à l’école. Et, cool, l’organisme propose des colocations en appartement, des locations de studio ou des backpackers. Le top pour moi !

aventure linguistique

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

6 Réponses

  1. SYLVIE

    C’est vrai que l’anglais est vraiment super important, et j’en sais quelque chose car je suis super angoissée en ce moment à cause de ça justement ! Mon fils doit en effet valider un niveau de 750 au TOEIC pour pouvoir passer en 4ème année (qui est une année à l’étranger…) et l’anglais est sa bête noire depuis toujours, malgré mes avertissements ! Vu qu’il visait l’informatique, il n’a pas pris conscience assez tôt de toute l’importance de l’anglais pour son avenir, et l’a négligé… Maintenant, il en paye le prix, et il rame ! Pour le passage en 2ème année il lui fallait 550, qu’il a réussi à obtenir. Pour le passage en 3ème année, il lui fallait 650, et il a réussi aussi. Là maintenant il lui faut 750, mais il n’y arrive pas. Et pourtant, il vient de finir des cours particuliers dans un institut de langue, avec une préparation spéciale TOEIC, et mardi il a obtenu seulement 675, donc je suis super déçue… Je précise que les exams qu’il passe net sont pas les examens officiels, seulement les examens internes à son école. Ce matin par contre il a passé le TOEIC officiel de l’institut de langue, et maintenant il faut attendre les résultats dans 2 semaines… Quelle angoisse.

    En ce qui me concerne j’adore les langues étrangères ! J’ai d’ailleurs passé un BTS trilingue anglais-allemand, et j’ai commencé à travailler dans le domaine export au tout début de ma carrière, avec des salons à l’étranger. Puis j’ai été licenciée économique, et c’est là que mon fils a eu sa tumeur au cerveau, et qu’il s’est fait opérer. J’ai tout laissé tomber ensuite pour m’occuper de lui, et quand il a été plus grand et qu’il a réussi à être autonome, à ce moment là je n’avais plus du tout envie de laisser mes enfants pour partir faire des salons à l’étranger ! Du coup j’ai un peu perdu mais depuis que Jérémie s’est remis sérieusement à l’anglais pour son TOEIC, et qu’il regarde des films en V.M., je m’y suis remise également. Pour moi, c’est un vrai plaisir, et ça revient petit à petit. Petite précision pour terminer cette longue tirade : les seuls sols étrangers que j’ai foulé de toute ma vie sont l’Allemagne et l’Autriche… Je n’ai jamais été en Angleterre ! …

    En tout cas merci pour cet article très intéressant. C’est vrai que pour ce genre de séjour linguistique, je suis preneuse, et je pense aussi qu’il n’y a que ça de vrai pour vraiment progresser. Et aussi merci pour le concours : je viens de tenter ma chance aussi…

    Répondre
    • Nath

      Sylvie,
      Emue par ta longue tirade… Déjà je te souhaite de gagner le concours ! et surtout je souhaite que ton fils atteigne le niveau de 750, je croise les doigts !
      Si tu savais comme je regrette de ne pas être bilingue… à l’étranger ça engendre pas mal de frustrations…

      Répondre
      • SYLVIE

        Et moi qui te croyais parfaitement bilingue avec tous ces voyages ! lol ! En tout cas tu ne l’es peut-être pas, mais tu te débrouilles, et c’est le principal… Bonne chance à toi aussi pour le concours !
        Le dernier article de SYLVIE : L’étang de LaurentiMy Profile

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.