Bien qu’étant la plus réputée des activités de sports d’hiver, le ski n’est pas la plus ancienne : c’est la raquette à neige !

La raquette à neige : d’un moyen de déplacement à un phénomène sociétal

La raquette à neige a été inventée il y a fort fort longtemps pour permettre aux hommes de se déplacer sans s’enfoncer dans la neige. Très utilisée par les chasseurs du Grand Nord, les trappeurs canadiens, la raquette à neige rendit moins difficile les longues marches en terres hostiles, inhérentes à la chasse assurant leur subsistance.

A l’époque, l’armature de la raquette était en bois avec des lanières en peau de bête. Que de chemin parcouru depuis, me direz-vous, puisqu’aujourd’hui la raquette à neige, en plastique, est devenue un loisir très apprécié ! Imaginez, on estime que le nombre de pratiquants de la raquette à neige oscille entre 2 et 3 millions !

Randonnée en raquette à neige

5 bonnes raisons de pratiquer la raquette à neige

Quand on pense sports d’hiver, on pense souvent ski ou snowboard, pourtant la raquette à neige ne démérite pas ! Il y a quelques semaines j’ai eu l’occasion de faire 2 randonnées en raquettes à neige, et je suis définitivement accro. Mais me direz-vous, pourquoi essayer les raquettes, puisqu’il n’y a pas le plaisir de la glisse tout schuss comme en ski ? Voilà 5 bonnes raisons qui devraient vous donner envie d’essayer :

  • Pour les âmes à la fibre écologique, la raquette à neige est une activité douce, non-polluante
  • La raquette à neige est accessible à tous, elle ne requiert aucune maîtrise technique
    particulière : pas d’apprentissage galère, il suffit de chausser les raquettes, et hop, c’est parti !
  • La randonnée en raquettes à neige est un vrai retour aux sources : une proximité étroite avec la nature, la possibilité de fouler des terrains variés impraticables sans raquettes aux pieds, un grand bol d’oxygène dans un cadre inoubliable (quoi de plus magique que la montagne vêtue de son grand manteau blanc)… N’est-ce pas l’idéal pour se vider la tête après une semaine de travail stressante ?

Sentier en raquettes à neige

 

  • La raquette à neige permet de rejoindre des sommets et de pique-niquer par terre dans la neige à 2000 m d’altitude ou plus : vivifiant mais tellement fabuleux !

Refuge de Cougourdes

 

  • La raquette à neige est une activité abordable : une location de raquettes à la journée coûte entre 6 et 10€ la journée selon les endroits. À part cette dépense, pas de forfait pour les remontées mécaniques, pas d’équipement et de matériel techniques hors de prix ! Un véritable avantage par les temps qui courent !

Bref une journée en raquettes à neige c’est du bonheur en barre !

Nathalie en raquettes à neige

 

Les précautions à prendre pour profiter d’une journée en raquettes

Consulter la météo avant le départ : la raquette à neige a beau être un sport facile d’accès, il s’exerce en pleine montagne : ne vous croyez pas au-dessus des lois de la Nature et ne vous aventurez pas si le temps est à la tempête et aux avalanches… Chaque année on déplore des accidents dus à l’inconscience, accidents qui peuvent également mettre en péril la vie des secouristes en charge de « sauver les inconscients » : on a souvent tendance à l’oublier !

Rando en raquettes à neige

 

  • Si possible, ne pas s’aventurer en terrain inconnu sans carte ou sans itinéraire imprimé. Même si vous connaissez la balade l’été, sachez que la montagne en hiver n’a pas du tout le même visage, et vous aurez du mal à reconnaître les sentiers que vous avez empruntés l’été…
  • Ne surestimez pas votre forme physique : la raquette à neige a beau être accessible à tous, elle n’en demeure pas moins une activité physique qui dépasse la simple promenade digestive dominicale. Une bonne condition physique est nécessaire ! Ne vous embarquez pas dans une randonnée de 15 km et 800 m de dénivelé si vous ne faites jamais de sport dans l’année !

Col des Anguillers en raquette à neige

 

  • Prévoyez des chaussures de randonnée imperméables : il n’est pas agréable du tout d’avoir les pieds mouillés toute la journée…
  • Prévoyez des vêtements suffisamment chauds : sur un versant à l’ombre, il peut vite faire gla-gla !!!
  • Dans votre sac à dos, prévoyez toujours de l’eau en quantité suffisante, un pique-nique ou au moins des barres de céréales ou des biscuits : la montagne ça creuse !

En lisant ces précautions, vous vous dites sûrement que c’est de la toute première évidence. Pourtant j’ai vu des gens partir en baskets, des gens sans sac à dos, des gens se dire qu’ils connaissaient tellement bien la montagne qu’une toute petite tempête de rien du tout n’allait pas les arrêter ou encore des gens partir tardivement sur une randonnée de plusieurs heures…

Dénivelé en raquette à neige

Mais si on a ça en tête, étant donné qu’il existe des randonnées de tous niveaux, une journée en raquettes à neige, c’est une journée hors quotidien qui fait un bien fou au moral comme au physique !

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Oui, je veux un lien vers mon dernier article !