Sillans-la-Cascade, c’est le nom d’un petit village du Var, mais c’est surtout le nom d’une cascade vraiment sublime avec un super débit d’eau (enfin ça, ça dépend quand même à quelle saison tu y vas).

J’ai une fâcheuse tendance à t’embarquer aux 4 coins du monde. Alors que j’habite une région de vacances, la Côte d’Azur, qui regorge d’endroits absolument magnifiques. Un comble tout de même ! Donc pour une fois, je t’emmène pas très loin de chez moi. 😉

Mon conseil
Si tu as loué un van aménagé ou un fourgon et que tu es en vadrouille sur les routes de la Côte d’Azur, tu peux envisager les gorges du verdon comme étape précédente ou suivante (selon de où tu arrives).

Sillans-la-Cascade version touriste ou version randonneur

Pour découvrir la cascade de Sillans, tu as 2 options :

soit jouer les touristes.
Genre, tu vas au village de Sillans-la-Cascade. Tu te gares sur l’un des parkings prévus. T’inquiète pas, c’est super bien indiqué et c’est pas très grand. Donc tu ne peux pas les rater. De là, tu accèdes à l’un des 2 belvédères ou aux 2 pour admirer la cascade et faire photos et selfies.
Attention le parking en saison est payant…

soit jouer les randonneurs
Dans ce cas, tu intègres la cascade de Sillans dans un parcours en boucle au départ du village de Salernes. C’est l’option que j’ai choisie car j’aime marcher, tu t’en doutes !

Bon à savoir pour éviter toute déception
Il y a encore quelques années, on pouvait se baigner au pied de la cascade. Désormais c’est interdit car apparemment c’est dangereux. Il y a des barrières partout pour dissuader les têtes brûlées…
Si tu y vas à la belle saison, tu pourras toujours te baigner en amont de la cascade dans les eaux bleu-vert transparentes de la Bresque.

salernes cascade piscine

Découvrir la cascade de Sillans à partir de Salernes

Il faisait un vent du diable ce jour-là. Un vent à dépoiler un troupeau de vigognes comme je disais au Chili ! Plein mois de janvier. Drôle d’idée me diras-tu d’aller voir une cascade en hiver ? Mais je déteste la foule et au moins, hors saison, y a pas grand monde.

Note
Pour la rando de Sillans-la-cascade en boucle, j’ai téléchargé l’itinéraire sur Visorando.

1ère étape : trouver le parking de la piscine de Salernes

J’ai un peu galéré à trouver le parking de la piscine municipale de Salernes. Forcément la piscine, c’est ce que tu vois sur l’image ci-dessous. Et je ne m’attendais pas à un bassin découvert dans la rivière !

départ Sillans la Cascade
Piscine municipale de Salernes

Départ dans un décor romantique 😉

10H30, en route ! Je traverse le charmant petit pont au-dessus de la Bresque. Je suis le chemin du Gourgaret sur 1 km : c’est un peu désagréable car c’est une route étroite et le passage des véhicules oblige à se mettre systématiquement sur le bas-côté.
La route devient chemin dans les bois sur à peu près 1,5 km.

pont salernes
forêt salernes
chemin rando sillans la cascade

2,5 km après le départ, je tombe sur une balise indiquant Sillans-la-Cascade sur la droite à 2,7 km. C’est la direction à suivre. Le chemin descend. Et enchaîne sur une petite remontée.

balise rando sillans la cascade

Premières hésitations

En haut de cette remontée, 3 possibilités :
● en face il y a un chemin fermé par une barrière
● à droite un sentier étroit avec une balise indiquant la direction de Sillans-la-Cascade
● à gauche un sentier large
Après vérification (et je fais bien car sinon instinctivement, je serais partie sur la droite), je prends le chemin de gauche.

Le sentier descend légèrement avant de remonter. Sur la droite, une petite maison habitée. Le chemin part vers la gauche et passe entre 2 maisons de pierre en ruines. Juste après la seconde maison en ruines, j’emprunte sur la droite un étroit sentier.

maison en ruines
Maison en ruines, le chemin prend tout de suite après

Trouver le sentier panoramique

Au bout de ce sentier, à nouveau un cruel dilemme :
● à droite direction Sillans-la-cascade
● à gauche… rien d’indiqué
Instinctivement je serais partie à droite. Mais non, nouvelle vérification, c’est à gauche qu’il faut aller pour rejoindre le sentier panoramique.

balise rando salernes
chemin sillans la cascade

Le belvédère de la cascade de Sillans-la-Cascade

Et 4 km après le départ, je suis au belvédère permettant d’admirer la cascade de Sillans-la-Cascade dans son décor ! Quel débit d’eau ! Dire que sur la Côte d’Azur, j’ai des cascades comme celle-là et que je l’ignorais…

belvédère sillans la cascade
belvédère de Sillans-la-Cascade
cascade de Sillans
sillans la cascade

Cascade de Sillans-la-Cascade en approche

Après le belvédère, évidemment, je ne résiste pas à l’envie d’approcher d’un peu plus près la cascade. Je prends donc le sentier qui descend. Bon, impossible d’accéder au pied de la cascade (comme je l’expliquais un peu plus haut).

Etonnante rivière de la Bresque !

En revanche, quelle surprise de découvrir que la Bresque est une rivière aux eaux bleu vert transparentes ! Je chemine un peu le long de la rivière : à la belle saison ce doit être hyper sympa de venir là se baigner. Mais par contre, j’imagine que c’est le bain de foule assuré !

la bresque rivière
eau verte la bresque
rivière la bresque
arbre sillans
rivière la bresque
la bresque

Qu’est-ce que j’ai raté ?…

Pour continuer la rando, je remonte un peu le chemin et j’emprunte le sentier qui longe la prairie (la prairie est sur ma droite). Peu après, je tourne à gauche. C’est là que cela se complique, il n’y a rien d’indiqué et ce n’est pas forcément évident de s’y retrouver.

Et difficile du coup de respecter à la lettre l’itinéraire téléchargé sur Visorando qui manque un peu de précisions pour moi :
● je ne trouve pas la direction de la chapelle
● j’ai pas vu l’écurie à chevaux
● je n’ai pas rattrapé le chemin bétonné mentionné

Un bout de route

Après avoir suivi le chemin qui remonte, j’atterris sur la route de Cotignac. Tant pis, j’emprunte un bout de route car la trop précieuse appli Maps.me m’indique que je peux rattraper un sentier un peu plus haut.

Rester observateur…

Là, il faut être attentif et emprunter le chemin qui prend à gauche juste après une maison sur quelques mètres. Et tout de suite après, trouver l’étroit sentier sur la droite qui va longer une autre habitation puis bifurquer vers la gauche et remonter.

Vers la chapelle de Sollies en ruines

Je poursuis jusqu’à un premier T. Là, à gauche toute ! Je laisse des sentiers partant sur la gauche. Je parcours environ 1,5 km et là à la fourche, j’emprunte le chemin qui monte sur la droite. Peu après, une pancarte indique « Retour vers Salernes » sur la gauche : ce sera pour le retour.

chemin retour salernes

Je poursuis un peu puis j’emprunte le sentier à droite qui permet de rejoindre la chapelle en ruine de Sollies. A part le panorama, la chapelle en tant que telle ne présente pas grand intérêt.

chapelle de solliès

Retour à Salernes par un chemin caché !

Retour toute maintenant. Je redescends et je suis l’indication « Retour vers Salernes ». Le chemin descend au départ puis plus tranquillement.

Et là à nouveau, je me suis éloignée du descriptif de la rando. Pour tout te dire, j’ai suivi un chemin indiqué par Map-me permettant de regagner Salernes et le parking de façon plus directe. Mais je le découvrirai après, ce chemin n’était pas très catholique !

J’arrive donc sur un petit groupement de maisons. Là, je trouve le « chemin de la Chapelle » indiqué sur l’appli qui prend au niveau du mur du jardin de la maison de gauche… Franchement faut vraiment savoir qu’il y a un chemin-là. Et vu les ronces, il ne doit pas être très emprunté…

Bon j’ai encore déniché un plan rock’n roll ! Des herbes piquantes m’attaquent les jambes… le chemin n’est pas très marqué… Je ne sais pas si je suis dans la Cambrousse ou sur des propriétés…

Je finis par atterrir sur un « vrai » chemin digne de ce nom et à la sortie de celui-ci – donc à l’entrée dans l’autre sens – une chaîne surmontée d’une pancarte « passage privé ». Ok. No comment. Don’t act.

Mais au moins je regagne la voiture plus vite car sinon v’là le détour !

chemin privé salernes

Conclusion de la rando de Sillans-la-Cascade

✔ Une sublime cascade peu fréquentée hors saison
✔ Une rivière magnifique
✔ Une belle rando de 14 km sans difficulté technique avec peu de dénivelé (environ 350)

MAIS

✔ 1000 occasions de se fourvoyer : peu voire pas d’indications aux bifurcations
✔ Un itinéraire de rando manquant de précisions

voiture abandonnée

Comment te rendre à Sillans-la-Cascade depuis Nice

Il faut compter environ 1h20 pour atteindre le parking de départ à Salernes :
● Autoroute A8
● Sortie 36 Saint-Tropez (au niveau du Muy)
● Direction Draguignan, puis Flayos, puis Salernes

A propos de l'auteur

Salut, moi c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, addict aux grands espaces et à la faune sauvage. Sur mon blog voyage multidestination, j’aide les voyageurs à imaginer leurs prochaines aventures et à construire leur itinéraire. Des guides et des conseils précis pour éviter les stress inutiles… Des avis pour louer une voiture, prendre un billet d’avion pas cher, choisir un hébergement bien situé… La terre sur son 31 t’accompagne dans toutes tes envies de voyages.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.