En France aussi, logoCet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi… »  de Voyage féminin, Le coin des voyageurs et La Terre sur son 31. 14ème rendez-vous pour « En France aussi… » avec pour thème « Autour du moulin… ».

Si vous me suivez depuis les débuts d’En France aussi… devinez un peu où je vous emmène ?!! 😉 Gagné, dans les Alpes Maritimes bien sûr ! À la découverte de l’un des 26 moulins à huile de la région : le moulin d’Opio.

moulin d'Opio

 

Le moulin d’Opio, un moulin qui ne brasse pas du vent !

Le moulin d’Opio c’est l’un des plus grands moulins à huile de France (2ème producteur de France) encore en activité qui a su s’adapter aux évolutions techniques et de la société moderne tout en perpétuant un vrai savoir-faire, ce qui n’est pas facile face aux produits industriels qui fleurissent tous azimuts !

visite du moulin d'Opio

 

En période de production d’octobre à avril, le moulin d’Opio tourne jour et nuit pour produire une huile d’olive de qualité et réalise tout sur place jusqu’à l’embouteillage et à l’étiquetage.

Le moulin d’Opio appartient à la famille Michel depuis 7 générations et en arrivant sur place, on est toute de suite sous le charme de ce cadre de vieilles pierres qui fleure bon la tradition.

vieux moulin d'Opio

 

Pourquoi j’ai adoré la visite du moulin d’Opio ?

  • Parce qu’on est tout de suite bien accueilli : le visiteur est vraiment bienvenu
  • Parce que la visite du moulin est très instructive : non seulement on apprend tout sur la fabrication artisanale de l’huile d’olive mais on apprend aussi la réalité sur les appellations marketing des packaging d’huile d’olive (comment, on nous mentirait ?!!)
  • Parce qu’on peut repartir avec de délicieux produits : huile d’olive, mais pas que… caviar d’aubergines, olives, tapenade, pâtes de fruits, cosmétiques à l’huile d’olive…
  • Parce que dans la boutique, le vieux moulin qui date de 1426 a été conservé

Vieux moulin d'Opio dans la boutique

 

7 choses que vous ne savez peut-être pas sur l’huile d’olive

  • Il faut entre 5 et 10 kg d’olives pour obtenir un litre d’huile d’olive
  • L’huile d’olive contient 50% d’eau, étonnant non ?
  • Les olives vertes et les olives noires ne sont pas 2 variétés d’olives différentes : c’est la différence de maturité qui explique la couleur !
  • En début de saison on utilise les olives vertes qui donnent une huile d’olive plus fruitée alors qu’en fin de saison on utilise les olives noires qui donnent une huile d’olive plus douce.
  • Pour fabriquer l’huile d’olive, le noyau est broyé avec le fruit car c’est le noyau qui contient les éléments servant de conservateur naturel à l’huile d’olive.
  • Depuis toujours on vous dit que pour acheter la meilleure huile d’olive il faut que soit indiqué « 1ère pression à froid ». Hé bien, c’est faux ! Déjà parce que la 1ère pression à froid ne se fait plus, aujourd’hui on pratique l’extraction. Et l’extraction ne veut pas dire que l’huile d’olive est de moins bonne qualité ! La qualité de l’huile d’olive dépend essentiellement des olives elles-mêmes (c’est un peu comme pour le vin avec les cépages)
  • Le seul véritable label garantissant une fabrication française d’huile d’olive, c’est le label rouge « huile d’olive de France » (que vous pouvez voir sur la photo ci-dessous). C’est d’ailleurs le moulin d’Opio qui est à l’origine de la création de ce label. Toute autre indication sur les packaging de nos huiles d’olive ne sont que purement marketing et ne garantissent en aucun cas une fabrication française… Avis aux amateurs de qualité…

label huile d'olive

 

Pourquoi je vous recommande de visiter le moulin d’Opio ?

Le savoir-faire de nos régions gagne à être connu et vous, moi, nous, en sommes les meilleurs ambassadeurs. Et puis, c’est toujours intéressant de savoir comment sont fabriqués les produits que nous consommons au quotidien.

En plus de la visite guidée, vous pourrez acheter une huile d’olive de qualité et des produits gourmands toujours appréciés si vous avez des cadeaux à faire. Et franchement, j’ai été étonnée par les prix plus que raisonnables qu’ils pratiquent. D’ordinaire les produits artisanaux se payent cher…

moulin d'Opio produits gourmands

 

D’autres moulins à découvrir par ici

(mis à jour au fur et à mesure qu’on m’en fait part)

 

Comment fonctionne notre rendez-vous ?

Vous êtes nouveau par ici, vous voulez participer ? Soyez le ou la bienvenu(e) parmi nous !

  • Christelle, Sylvie et moi-même écrivons chacune un article sur nos blogs le 1er du mois
  • Vous écrivez vous aussi un article sur le thème proposé. Vous intégrerez notre beau logo et écrirez cette petite phrase en début ou en fin de votre post pour qu’on sache que vous participez à notre rendez-vous : « Cet article participe au rendez-vous mensuel « En France aussi » de  Voyage Féminin, La Terre sur son 31 et Le coin des voyageurs » (sans oublier d’activer les liens vers nos blogs !)
  • Vous nous ferez savoir en commentant chez nous que votre article est en ligne.
  •  Sur nos trois blogs, nous mettrons un lien vers votre article et nous ferons la promotion de toutes nos découvertes sur les réseaux sociaux.

Prochain rendez-vous, le 1er octobre. Et le thème choisi est « spécialités culinaires de nos régions » : on vous attend nombreux pour nous affoler les papilles !

olives de table moulin d'Opio

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

15 Réponses

  1. Christophe@LesVadrouilleurs

    Voilà le genre de visite gourmande que j’aime bien 🙂

    Et voir le processus de fabrication de l’huile d’olive doit être assez sympa … chez nous ce serait plutôt la farine ou l’huile de lin. C’est toujours intéressant à voir de toute manière 😉

    Répondre
  2. SYLVIE

    Ton article très instructif me donne envie de visiter ce moulin, d’autant que le cadre n’a pas l’air pour déplaire… Je ne suis pas une grande consommatrice d’huile d’olive car chez mes parents il n’y en a jamais eu une bouteille, donc je n’ai jamais eu cette habitude pour la cuisine. J’ai découvert l’huile d’olive sur le tard et peu à peu je m’y mets…

    Question moulins, ceux que je connais le mieux ce sont les moulins à vents, que j’apprécie pour leur charme ! Voici mon article : http://www.randonneespourpetitsetgrands.com/index.php/a-table/en-france-aussi/48-un-jour-en-france-2

    Répondre
  3. escapadesamoureuses

    Ohhhh mais je le connais ce moulin !!! Moi aussi j’aime beaucoup aller y faire un tour.
    Il se situe pas loin du malheureux carrefour où Coluche a trouvé la mort avec son accident de moto. 🙁

    Répondre
    • Nath

      C’est vrai, tu connais ce moulin ? Tu as testé leurs produits ? Moi j’aimerais aller le revisiter pendant la saison de fabrication de l’huile d’olive.
      Je ne savais pas que c’était tout près du carrefour où s’est produite la tragédie… 🙁

      Répondre
    • Nath

      Hé merci ! 🙂
      J’ai du retard car j’ai été très prise par le boulot mais je vais aller lire ton article de ce pas !

      Répondre
  4. blueedel

    Voilà, à peine rentrée avec déjà trop de kilo, je viens me nourrir virtuellement de bonnes choses 😉 hi hi
    Superbe j’adore !!!!

    Répondre
  5. Sév

    Moi qui adore le tourisme gastronomique, je suis au paradis dans ton article !!
    De plus, j’ai appris plein de choses grâce à toi… ah le marketing « tape à l’œil »…
    En tant que consommateurs exclusifs d’huile d’olive, nous serons plus vigilants.

    Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.