Ah, la fameuse et si intimidante barrière de la langue… Quand je raconte que j’ai fait un road trip en van aménagé en Argentine et un voyage de 7 semaines au Chili, on me demande quasi systématiquement :
– « Tu parles bien espagnol ? »
Et ma réponse ne se fait alors pas attendre :
– « Bah non, pas un mot en fait !!! »
Mais j’ai envie de te dire, pas plus que je ne parlais chinois lorsque je suis partie au pays des pandas !
Et tu sais quoi, j’ai survécu, et j’ai toujours trouvé moyen de me faire comprendre… même si cela donna quelquefois lieu à des scènes à mourir de rire !

Alors oui, la barrière de la langue peut être franchement intimidante. Mais franchement, elle ne doit pas être un frein aux voyages dont tu rêves ! Alors voici 5 outils, trucs et astuces pour ne plus jamais avoir peur de partir lorsque tu ne parles pas la langue du pays.

barrière de la langue en pays étranger

1- Utilise un traducteur pour ne plus craindre la barrière de la langue

Qui ne connaît pas Google Traduction ? Cette appli permet de traduire n’importe quel mot ou texte dans 103 langues différentes, et hors connexion internet dans 59 langues.
Donc à moins de chercher la traduction dans un dialecte du fin fond de la forêt amazonienne, tu devrais pouvoir trouver ton bonheur !

traducteur voyage

Néanmoins, les traductions automatiques proposées par Google Traduction ne sont pas toujours exactes et ont leurs limites. Ce n’est pas grave si tu joues les touristes en pays étranger. Mais :
● dans le cadre d’un voyage d’affaires, une traduction approximative peut avoir des conséquences fâcheuses et démontrer un manque de professionnalisme.
● si tu as besoin de traduire un document important, technique, ou comportant un vocabulaire spécifique (académique, médical, légal…), tu auras besoin d’une traduction juste et précise.
Dans ce cas, même s’il te faudra mettre la main à la poche, mieux vaut passer par les services d’un traducteur professionnel comme Protranslate par exemple. Pour chaque langue, ils ont des personnes qualifiées, triées sur le volet, qui maîtrisent toutes les subtilités de la langue.

traducteur professionnel

2- Écris d’avance les mots et phrases types dont tu vas avoir besoin

Si tu pars en voyage en mode routard, il est facile de noter la traduction de quelques phrases dont tu auras besoin.
● Avez-vous une chambre avec un lit double et vue sur la mer ?
● Pourrais-je avoir la carte du menu s’il vous plaît ?
● Comment fait-on pour aller à l’aéroport ? etc.
Tu as compris le principe, à toi de les adapter à ta situation.

barrière langue mots et phrases types

3- Choisis une appli de traduction avec saisie vocale directe et sortie vocale

Pour ne rien avoir à écrire (c’est plus long et plus fastidieux), utilise une appli incluant :
● la saisie vocale et la reconnaissance de la phrase à traduire
● la sortie vocale dans la langue souhaitée

Ce type d’application te permet d’avoir une « conversation quasi normale » en temps réel avec ton interlocuteur. Crois-moi tu vas en oublier ta peur de la barrière de la langue !

Par exemple, dans le désert d’Atacama, les personnes à l’accueil de sites comme la Vallée de la Lune utilisaient ce type d’application.

appli traduction vocale

4- Apprends par cœur les mots de base : ils t’ouvriront des portes !

Bien sûr, l’idéal est d’apprendre la langue du pays dans lequel tu vas. Mais, pour cela il faut du temps que tu n’as pas forcément. Et puis, tout le monde n’est pas doué pour les langues.

Je ne te dis pas que ça suffira pour tenir des conversations complètes mais ces quelque mots te permettront de rompre la glace :
● bonjour
● s’il vous plaît
● merci
● au-revoir

Les locaux, quel que soit le pays, apprécieront toujours l’effort que tu fais à parler quelques mots dans leur langue.

bonjour

5- Le livre avec des pictogrammes pour s’affranchir de la barrière de la langue

Si tu aimes les « outils » un peu fun pour te faire comprendre en pays étranger, essaye le petit guide de poche avec illustrations ou pictogrammes. C’est comme un dictionnaire mais visuel. Il suffit de montrer le dessin pour te faire comprendre instantanément. Dans n’importe quelle langue !

Il en existe plusieurs :
● G’Palemo du Guide du Routard
● Parler en voyage 100% visuel de Harrap’s
● Icoon Communicator etc.

dictionnaire visuel barrière langue

Et si montrer l’illustration ne suffit pas, un truc qui marche toujours en voyage : les gestes et les mimes ! Véridique ! En plus il y a fort à parier que ton interlocuteur et toi par rire ensemble. Et le rire c’est le meilleur truc pour vaincre l’appréhension de la barrière de la langue.

Avec ces 5 astuces et outils, je pense que tu as toutes les cartes en main pour partir dans un pays dont tu rêves mais dont tu ne parles pas la langue.
Alors, prêt-e à ne plus te laisser intimider par la barrière de la langue en voyage ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.