Après Otavalo, il me restait quelques jours pour découvrir un autre aspect de  l’Équateur. Ayant un bon souvenir (bien qu’humide…) de la rainforest au Costa Rica, j’ai mis le cap sur Mindo, une ville située à 80 km au Nord-Est de Quito. Mindo est un très bon point de chute pour :

  • les amoureux de la nature,
  • les ornithologues,
  • ceux qui ont envie d’une étape détente
  • ceux qui veulent vivre l’expérience de la cloud forest (forêt de nuages)

Mindo offre une palette d’activités assez larges pour mériter plus qu’ un aller-retour sur la journée depuis Quito… Cloud forest à Mindo en Equateur

 

1/ Voir des colibris

Vous savez, les colibris, ce sont les plus petits oiseaux du monde ! Ils battent des ailes vite très très vite. Et des colibris, il y en a beaucoup à Mindo.

Mon conseil : dormir au Dragonfly Inn, non seulement parce que l’hôtel est sympa et bien situé mais surtout parce que les colibris virevoltent dans le jardin et du coup, sont plus faciles à photographier que dans la forêt de nuages ! Colibri à Mindo en EquateurVol de colibri à Mindo en EquateurColibri posé sur une fleur à Mindo en Equateur

 

2/ S’offrir un chocolate tour au El Quetzal

El Quetzal, c’est un hôtel, un restaurant, un salon de thé mais aussi et surtout une petite fabrique artisanale de chocolat et il est possible de faire un « chocolate tour », c’est-à-dire une découverte de la fabrication du chocolat depuis la fève de cacao jusqu’à la tablette à croquer ! Cette découverte est très enrichissante, on goûte le chocolat à toutes les étapes, on peut même réaliser quelques petites combinaisons…

Attention, rien que l’odeur du chocolat qui flotte dans la fabrique peut vite devenir addictive… Et pour le goûter, si vous êtes en manque de magnésium, un petit tour par le El Quetzal est bon pour le moral. Il y a des trucs à déguster : de véritables tueries !… Mais j’aurais l’occasion de vous en reparler ! 😉 chocolate tour à Mindo en EquateurFabrication de chocolat à MindoChocolat artisanal à Mindo

 

3/ Visiter une mariposa

Une mariposa, c’est une ferme de papillons. Bon OK, les papillons ne sont pas en liberté dans la nature et en général je ne suis pas trop fan de ce genre de choses mais j’avoue que l’endroit est assez bien fait. J’ai adoré pouvoir assister en direct live à l’éclosion d’un papillon hors de son cocon ! Cela ne dure que quelques secondes mais c’est magique ! Cocons de papillons dans une mariposa à MindoEclosion de papillon dans une mariposa à Mindo en EquateurPapillon dans une mariposa à Mindo en Equateur

 

4/ Aller randonner dans la cloud forest

Là, j’aurais pu me faciliter la vie en réservant une excursion guidée mais moi et les excursions avec des programmes, un groupe et tout et tout, ça ne me va pas bien. je chéris ma liberté quitte à me compliquer un peu les choses…

La cloud forest c’est une forêt mythique avec des arbres déments dont la tête est dans les nuages, c’est humide, les sentiers sont boueux, mais c’est un écosystème unique qui abritent une grande diversité d’espèces. Par contre, n’espérez pas trop photographier des toucans à moins d’un mètre de vous ou voir un papillon se poser juste devant vous. la forêt de nuages est dense et vous aurez l’impression d’être seul au monde dans un milieu limite hostile…

La forêt de nuages se vit, se ressent, s’écoute, se sent, se regarde mais ne vous dévoilera pas un dizième de ses richesses. Forêt à Mindo en EquateurRandonnée à Mindo en EquateurVégétation luxuriante à Mindo en Equateur

 

5/ Faire du rafting équatorien

Le rafting équatorien consiste à descendre une rivière certes sauf que l’embarcation est un peu différente de notre rafting à nous. Le rafting équatorien, c’est 7 chambres à air de tracteur unies entre elles, et ça doit ballotter un peu !

Apparemment l’activité a beaucoup de succès à Mindo car c’est du fun assuré. Je n’ai pas tenté car c’est le genre d’activités à faire quand on voyage en groupe, ce qui n’était pas mon cas.

Rafting équatorien à Mindo

Source :http://quitocitytour.travel

 

Alors, tentés par une escale à Mindo lors de votre futur voyage en Equateur ?

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

8 Réponses

  1. fedora

    ohlala ! je serais tentée par tout en fait ! note, à la réflexion, un peu moins par le rafting… en tout cas, tes photos font rêver !

    Répondre
    • Nath

      Merci de ton compliment sur mes photos ! Faire rêver, c’est le but de mon blog ! 🙂 Moi non plus je n’étais pas trop tentée par le rafting c’est pour cela que je n’ai pas tenté !

      Répondre
  2. Laurent

    Salut Nath,
    Tu utilises quoi comme objectif pour tes photos de colibris ? Chapeau en tout cas, car je n’ai personnellement jamais réussi à produire des clichés potables dans ce registre 🙁

    Répondre
    • Nath

      Salut Laurent,
      J’utilise un 100-400 mm (comme pour toutes mes photos de faune). En tout cas, ton compliment me touche beaucoup de la part d’un photographe comme toi ! 🙂

      Répondre
  3. Esther

    Le dégradé du vert est juste parfait, perso la nature me fait jouir et je me sens très bien en me retrouvent en pleine forêt
    Je t’envie pour ces moments de détente avec surtout ce beau temps
    Une question : La ferme à papillons c’est pourquoi faire ?

    Répondre
  4. Christophe

    Bonjour Nath,
    Mindo ne se trouverait-il pas plutôt au nord-ouest de Quito? 😉
    Ton site est bien fait et tes conseils sont précieux même si notre manière de voyager est un peu différente de la tienne ! Merci !
    Chris

    Répondre
    • Nath

      Hello
      Si j’ ai fait une erreur je regarderai cela à mon retour car là je suis loin, loin et donc très peu connectée

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.