Si vous décidez de commencer votre voyage en Équateur par les Galapagos, voici quelques conseils concernant le trajet et les formalités.

 

Informations concernant les vols pour l’Equateur et les Galapagos

 

Les vols pour l’Equateur

Tout d’abord sachez qu’il n’existe pas de vols directs pour Quito. Si vous souhaitez éviter de faire une escale aux Etats-Unis (c’était mon cas car je déteste la façon dont on est traité dans les aéroports américains), vous pouvez choisir de passer :

  • soit par Madrid
  • soit par Amsterdam.

Sachez également que les vols opérés par certaines compagnies comme KLM et Air France passent par Quito avant d’enchaîner sur Guayaquil : ceci n’est pas forcément bien visible quand on réserve ses billets d’avion.
L’avion fait une escale le temps de débarquer les passagers qui s’arrêtent à Quito. Vous devrez rester dans l’avion en attendant qu’il redécolle pour Guayaquil. Ce n’est pas trop dérangeant si ce n’est que cela rallonge la durée du vol, déjà bien longue.

Vol pour l'Equateur

 

Les vols pour les Galapagos

Depuis Guayaquil, 3 compagnies desservent les Galapagos :

  • Aerogal
  • TAME
  • Lan

Je vous conseille de réserver votre vol pour les Galapagos depuis la France en même temps que le vol international, histoire d’éviter les mauvais surprises : un voyage aux Galapagos est tellement exceptionnel qu’il vaut mieux mettre toutes les chances de réussite de votre côté.

Avion pour les Galapagos

 

N’hésitez pas à comparer les prix entre les 3 compagnies qui peuvent varier de l’une à l’autre. Concernant mon expérience, j’ai pris Aerogal à l’aller et la Tame au retour et verdict, Aerogal est mieux que la Tame à tous points de vue : pour Aerogal rien à redire, pour la TAME 45 minutes de retard et des sièges défoncés.

À noter : vous pouvez faire le choix d’atterrir à Baltra (aéroport pour l’île de Santa Cruz) ou à l’aéroport de l’île de San Cristobal ou alors d’atterrir à Baltra et de repartir de San Cristobal si vous avez décidé de dormir dans plusieurs îles des Galapagos.

Si vos horaires de vol ne vous permettent pas d’enchaîner le vol international et le vol pour les Galapagos sur la même journée, prenez un hôtel à proximité de l’aéroport de Guayaquil car il vous faudra revenir à l’aéroport le lendemain matin bien avant l’heure de votre vol pour accomplir les formalités.

Aéroport de Guayaquil

 

Les formalités à accomplir pour les Galapagos

 

Les formalités au départ de Guayaquil : ne soyez pas pris au dépourvu !

On risque de vous dire qu’il suffit d’arriver 1 heure avant l’embarquement à bord de votre avion pour les Galapagos. Je ne saurais que trop vous recommander de prévoir 2 bonnes heures car avant d’enregistrer vos bagages il vous faudra accomplir quelques formalités qui prennent un temps fou étant donné que les 3 compagnies, Aerogal, Tame et Lan proposent plusieurs vols pour les Galapagos le matin.

En arrivant à l’aéroport de Guayaquil, rien n’est indiqué ou expliqué mais ne perdez pas de temps :

  • Commencez par faire la queue pour le contrôle des sacs (inspection quarantaine) : après vérification de votre sac, un lien, destiné à sceller votre sac et à empêcher toute ouverture à compter de ce moment, est placé sur celui-ci.
  • Puis, rejoignez la seconde file d’attente pour vous acquitter de la taxe de transit de 10$ par personne. Attention, prenez vos précautions car les billets de 50$ et de 100$ ne sont pas acceptés.
  • Enfin, vous pourrez filer à l’enregistrement des bagages. À vous les Galapagos !

Queue pour le paiement de la taxe pour les Galapagos

 

Les formalités à l’arrivée aux Galapagos

Là encore, en arrivant à l’aéroport de Baltra, il vous faudra faire preuve de patience : si vous n’avez pas la chance de voir votre valise dans les premières sur le tapis de récupération des bagages, vous devrez une fois de plus faire la queue pour le contrôle des passeports et le paiement du droit d’entrée dans le parc national des Galapagos qui s’élève à 100$.

Arrivée des bagages aux Galapagos

 

Gardez précieusement le ticket car il vous sera demandé au moment de quitter l’archipel.

Formalités pour les Galapagos

 

Voilà, je crois que je vous ai tout dit pour vous permettre de perdre le moins de temps possible et de faire un voyage sans stress ! Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me les poser en commentaire ci-dessous !

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

2 Réponses

  1. LEVARDON Philippe

    Merci pour toutes ces informations pratiques.Nous partons pour les Galàpagos Lundi 28 juillet , nous faisons une première escale à Miami pour ensuite arriver à Guayaquil où nous restons 10 heures dans l’aéroport(n’avons pas réservé d’hôtel), avant de reprendre l’avion pour les Galàpagos.Je me pose la question suivante: Récupérons nous nos bagages durant ce temps d’attente, ou sommes nous considérés en transit , les bagages déjà enregistrés depuis Paris? pourriez-vous nous éclairer à ce sujet…Merci. Marie Noel

    Répondre
    • Nath

      Bonsoir
      Excusez ma réponse tardive. Je pense que vous allez devoir récupérer vos bagages à Guayaquil car votre compagnie pour le vol international n’est pas identique à la compagnie nationale que vous allez prendre pour faire Guayaquil – Les Galapagos.
      Profitez bien ! Les Galapagos sont extraordinaires !

      Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.