Lors de mon voyage aux Galapagos, l’île de Floreana est la première île que j’ai découverte en excursion organisée à la journée.

Galapagos : île de Floreana

Floreana, une île des Galapagos chargée d’histoire

Floreana, un repaire de pirates

Floreana est la première des îles des Galapagos à avoir été habitée.

L’histoire des premiers habitants de Floreana est trouble. Au 18ème siècle, Floreana était le repaire des pirates et des chasseurs de baleines qui se servaient d’un tonneau de bois comme bureau de poste : les marins de passage récupéraient le courrier pour le transmettre à leurs destinataires.

route-floreana-galapagos

Floreana, terre de Robinsons…

Puis, vers les années 1930, un médecin allemand, tenté par l’expérience d’une vie à la Robinson Crusoé plaque sa vie occidentale pour s’installer aux Galapagos sur l’île de Floreana avec sa compagne. L’expérience tentée par ce médecin finit par se répandre dans le monde. Un second couple allemand s’installa sur l’île avec leur jeune fils. Puis c’est la tristement célèbre baronne de Wagener qui débarqua sur Floreana avec ses amants, animée de la folie de créer un hôtel paradisiaque pour millionnaires tentés par une expérience de Robinson 4 étoiles.

Mais son projet capota. La baronne et ses amants disparurent dans des conditions qui gardent encore leur mystère aujourd’hui…

Si l’histoire ne manque pas d’intérêt, j’avoue être davantage passionnée par la faune des Galapagos que par l’histoire de l’île racontée par le guide sous une fine pluie hyper désagréable…

Roches gravées sur Floreana aux Galapagos

Floreana : refuge des tortues géantes des Galapagos

Pour moi, le premier attrait de l’île est la possibilité de découvrir les emblématiques tortues terrestres des Galapagos. Malheureusement, l’espèce de Floreana s’est éteinte et les tortues qu’on peut observer sont des tortues réintroduites dans le milieu naturel après avoir passé leurs 5 premières années dans l’élevage du Centre de Darwin sur Santa Cruz.

galapagos floreana tortue géante

Bien que je les trouve beaucoup moins gracieuses que leurs cousines marines, les tortues terrestres sont impressionnantes :

  • par leur taille qui n’est pas sans me rappeler celle des tortues géantes des Seychelles
  • par leur tête quasi préhistorique
  • par leur longévité, car elles peuvent vivre jusqu’à 120 ans !

Portrait de tortue terrestre des Galapagos

Floreana : pour les lions de mer aussi !

C’est aussi sur Floreana que je découvre avec une joie d’enfant ma première colonie de lions de mer sur une plage bordée de roches volcaniques noires comme la braise. Même si par la suite, j’aurai l’occasion de voir des colonies de lions de mer plus intéressantes, celle-ci restera mon premier contact avec la faune emblématique des Galapagos !
Et en plus, voir un bébé lion de mer téter sa mère avait de quoi m’émouvoir !

Bébé lion de mer tétant sa mère aux galapagos

Infos pratiques pour une excursion-journée à Floreana

Départ : 8H de l’embarcadère de Puerto Ayora sur Santa Cruz
Retour : environ 17H
Durée de la traversée : environ 2H, navigation un peu tape-cul mais bien moins que sur le speed-boat pour San Cristobal
Coût de l’excursion : 70$ lunch inclus (mais de qualité moyenne), réservée avec l’agence qui possède son propre bateau pour se rendre dans cette île.

Camion de transport pour Floreana aux Galapagos

 

En débarquant sur l’île de Floreana, un espèce de camion embarque le groupe pour l’Asilo de la Paz (endroit où on peut observer les roches gravées) et l’endroit où voir les tortues terrestres, avant de ramener tout ce petit monde pour le resto et la black beach et sa colonie de lions de mer.

Bilan : Floreana, parmi toutes les îles des Galapagos que j’ai visitées, est la seule qui m’ait déçue et celle qui, selon moi, n’est pas la plus intéressante en termes d’observation de la faune.

Nathalie dans le camion à Floreana aux Galapagos

A propos de l'auteur

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.