J’ai toujours eu envie d’expérimenter un road trip en van. Il m’a fallu attendre : un rêve qui mijote se savoure grave lorsque le moment est venu de passer du côté de la réalité. En ce début d’année 2017, le moment était venu : découvrir l’Argentine en van aménagé se prête tout à fait à ce genre de délire d’intermittente du voyage ! Mais comment vous dire ces émotions d’une intensité fulgurante qui m’ont envahie sur les routes de ce pays extraordinaire…

L’Argentine en van aménagé : liberté d’aller là où la plupart des voyageurs ne vont pas

Les voyageurs se rendant en Argentine, et plus précisément en Patagonie, se bornent généralement à emprunter la Ruta 3 et/ou la Ruta 40 qui sont à l’Argentine, ce que la route 66 est aux States, et visitent généralement les lieux phares comme Punta Tombo et ses colonies de manchots de Magellan, la Péninsule de Valdès ou le Perito Moreno. Soit parce qu’ils voyagent en bus, soit parce qu’ils n’ont pas de 4×4, soit parce qu’ils n’osent pas ?
Bien sûr, c’est déjà génial. Mais pour ressentir l’âme de la Patagonie, il faut :

  • Se perdre dans l’immensité,
  • Emprunter des pistes caillouteuses, la trouille au vente à l’idée de tomber en panne au beau milieu de la steppe patagonne,
  • S’aventurer dans ces endroits auxquels les guides ne consacrent guère plus de 2 lignes
  • Explorer « l’entre deux points incontournables des guides »

mécanique van aménagéParce que c’est là que tu vis la Patagonie dans tout ce qu’elle comporte d’extrême, de sauvage, de beauté brute. Il faut aller à sa rencontre, se la prendre en frontale pour mieux être étourdi par ce qu’elle comporte d’extraordinaire.
En allant à sa rencontre, la Patagonie vous prend aux tripes pour ne plus vous lâcher jusqu’au vol retour… et encore, même après, elle se rappelle à vous, par flashs qui vous allument dans la case souvenirs de votre cerveau des paysages vierges, des couchers de soleil spectaculaires, des routes incroyables. Parfois, je peux même encore ressentir la violence du vent patagon tel un fantôme belliqueux se jouant de moi…

Oui, ça vous fait ça la Patagonie.

routes patagonie argentine en van aménagé

L’Argentine en van aménagé : liberté de dormir où tu veux

  • Quand les voyageurs quittent la plage où jouent les lions de mer pour regagner leur hôtel, toi tu peux rester, profiter du ciel qui s’embrase lorsque le soleil décline à l’horizon.
  • Quand tu es fatigué d’une longue route et que tu as envie de t’arrêter, c’est simple tu t’arrêtes au beau milieu de nulle part
  • Quand tu découvres un endroit grandiose, même s’il n’est pas indiqué dans les guides, et que c’est là que tu as envie de passer la nuit, tu peux

Ce qui est top quand tu fais la Patagonie Argentine en van aménagé, c’est que tu n’es pas obligé de chercher un camping pour passer la nuit. Et d’ailleurs, les seuls campings que j’ai faits ne m’ont guère enthousiasmée : tu payes pour un emplacement délimité, c’est tout.

À de rares exceptions près (Parcs nationaux) en Patagonie, tu es libre de dormir où bon te semble, sans ressentir de sentiment d’insécurité. J’ai en souvenir tous ces bivouacs de rêve où le van aménagé était « garé » dans des endroits où il n’y avait rien, absolument rien, à des kilomètres à la ronde. Où une fois le soleil disparu, le pick-up était comme avalé par la nuit noire… Et alors tu peux écouter le silence : une sensation incroyable te parcourt alors l’échine…

Oui, ça vous fait ça la Patagonie.

argentine en van amenagé où s'arrêter

Le van aménagé : liberté de faire ce qu’il te plaît

  • Combien de fois je suis sortie du van à la nuit tombée pour regarder le ciel troué d’étoiles en pyjama
  • Combien de fois je me suis brossé les dents à l’extérieur du van en contemplant le paysage
  • Combien de fois j’ai pris une pause goûter en étalant une couverture par terre
  • Combien de fois… heu non là je vous dis pas !… 😉

Argentine en van aménagé : libertéCela n’a l’air de rien dit comme ça, mais qu’est-ce que c’est bon cette liberté de ne pas subir le regard des autres, d’être seul au monde, de goûter la saveur oubliée des choses simples.

La découverte de l’Argentine en van aménagé, en plus de t’offrir une douce liberté, t’offre un maximum de flexibilité. Rien n’est écrit d’avance, tu peux tout improviser sur place, en fonction de tes envies, de ce que tu découvres. Un endroit ne te plaît pas, tu te casses. Un endroit te plaît, tu prolonges. Tu crées ton voyage au fur et à mesure, laissant place à l’imprévu.

voyage en Argentine en van aménagé

Un road trip en Argentine en van aménagé donne une tout autre dimension au voyage, transformant la route en aventure aux infinies possibilités…

Oui, ça vous fait ça la Patagonie.

A propos de l'auteur

Salut, moi, c’est Nath’, je suis une intermittente du voyage, chasseuse d’images addict aux grands espaces et à la faune sauvage. ICI je vous emmène AILLEURS pour rêver, farnienter, lézarder, barouder à la rencontre de notre monde, vous venez ?

10 Réponses

  1. Laurent

    Il est clair qu’avoir son propre véhicule offre une liberté incroyable. Mais j’avoue que c’est une manière de voyager qui coince dans ma tête, car je n’aime pas du tout conduire. C’est clairement un frein pour bien des destinations où seul avoir son propre moyen de transport offre la liberté d’en profiter pleinement.
    Cela dit, ton van a tout de même un look incroyable. On le dirait tout droit sorti des années 80. J’en suis pour le coup fan absolu 😉

    Répondre
    • Nath

      Ah je ne savais pas que tu détestais conduire ! Je comprends mieux tous ces moyens de transport hors de sentiers battus !!! lol C’est vrai que dans certains pays, même si cela a un coût, avoir son propre véhicule offre un max de libertés. Bon, pas en Asie, hein, j’ai tenté une fois : plus jamais jamais !!!
      Oui le van avait un look d’enfer ! Quand je l’ai vu, je me suis dit : oh mais pourquoi il n’est pas tout blanc ou tout noir ?!! Parce que du coup t’es l’attraction partout où tu passes : un véhicule comme ça, cela ne court pas les rues !!! lol

      Répondre
  2. Sylvie

    Je t’avoue que si je pense systématiquement à la location d’une voiture lorsqu’on a pas la possibilité d’avoir la nôtre, je n’aurais pas pensé à louer ce genre de véhicule… Pour l’instant on a toujours voyagé à 4 donc un van c’est trop petit, et un camping-car pour 4 personnes j’imagine que ça doit être hors de prix ! Mais là tu me fais réfléchir pour quand on voyagera seulement à 2. Ou plutôt devrais-je dire tu me fais rêver. Est ce que les agences de location traditionnelles au départ de la France louent des vans ou des campings-car ? Ou faut-il passer par un autre biais pour ce genre de locations à l’étranger ?
    Le dernier article de Sylvie : La grotte d’HarpéaMy Profile

    Répondre
    • Nath

      Il faut savoir que ce type de véhicule est plus maniable, plus facile à conduire, passe davantage partout qu’un camping-car. Bien sûr cette façon de voyage a un coût mais avant de me décider j’avais budgétisé un voyage en van et le même voyage avec un 4×4, des hébergements et restaurants. Les coûts se valaient, c’est ça qui m’a décidée car en van, ton itinéraire reste flexible puisque tu n’as rien à réserver.
      Le pick up avec cellule que j’avais était prévu pour 4 personnes mais je trouve que c’est mieux pour 2 : à 4 ça doit être un peu serré ! Maintenant sache que le loueur proposait le même type de véhicule mais un peu plus grand, conçu pour 5 personnes. Pour tes autres questions, réponse dans l’autre article 😉

      Répondre
      • Sylvie

        Ah super ! Je me demandais justement quelle pouvait être la différente entre un voyage avec ce genre de véhicule et des locations + restos… Du coup c’est très intéressant comme réponse, c’est bon à savoir, merci ! Merci aussi pour ton retour au vu de ton expérience concernant le nombre de places de ces véhicules : ça aussi, c’est bon à savoir !

  3. Sylvie

    Oui c’est sûr ! Ça a l’air vraiment génial ces paysages, tous ces grands espaces, tous ces animaux… Je t’avoue que je n’y avais jamais pensé ! Du coup je suis ravie de la découverte et je suis impatiente de voir la suite…
    Le dernier article de Sylvie : Le tour de l’île aux MoinesMy Profile

    Répondre

Laissez un p'tit mot !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cochez cette case pour indiquer votre dernier article.