Il faut absolument que je te parle du salar de Talar et de la lagune Tuyajto, comme je te l’avais promis Ă  la fin de mon article sur les lagunes altiplaniques Miscanti et Miniques. Pourquoi ? Parce que le salar de Talar, qu’on appelle aussi Piedras Rojas ou Aguas Caliente III, et la lagune Tuyajto, sont situĂ©es dans le mĂȘme secteur. Un tout petit peu plus loin en poursuivant sur la route vers la frontiĂšre argentine Paso Sico. Du coup, c’est bien de prĂ©voir de dĂ©couvrir ces 3 sites du dĂ©serts d’Atacama sur la mĂȘme journĂ©e.

Petite remarque avant d’y aller
Attention Ă  ne pas confondre le salar de Tara et le salar de Talar ! Les 2 noms sont trĂšs trĂšs proches (trop !) et cela peut prĂȘter facilement Ă  confusion ! Pourtant, ce sont 2 sites totalement diffĂ©rents.
Pour info, le salar de Tara que je ne connais pas (le site était fermé à ce moment-là) :
● est situĂ© Ă  environ 130 km Ă  l’Est de San Pedro, alors que le salar de Talar est au Sud-est
● compte parmi les incontournables de San Pedro de Atacama
● est probablement l’un des seuls sites autour de San Pedro oĂč il est trĂšs fortement recommandĂ© de faire appel aux services d’une agence.

Paysages de l’altiplano

Le salar de Talar (ou Piedras Rojas ou Aguas Caliente III) : 1ùre cerise 🍒 sur le gñteau!

Comment aller au salar de Talar ?

Pour aller au salar de Talar Ă  partir des lagunes altiplaniques, c’est trĂšs simple. Il suffit de :
● reprendre les 7 km de piste en sens inverse pour regagner la Ruta 23-CH
● tourner Ă  gauche sur la 23-CH jusqu’au salar qu’il est impossible de rater !
En tout, il faut compter 51 km depuis les lagunes altiplaniques et environ 40 min de route.

route salar de talar atacama
Ruta 23-CH vers le Salar de Talar

Comment est la route ?

Aucune inquiétude, la route pour y aller est entiÚrement asphaltée, à de rares petits endroits prÚs. Mais cela passe comme sur des roulettes avec une voiture citadine classique !
Et puis, les paysages de l’altiplano sont tels, que tu as juste envie de les imprimer sur ta rĂ©tine pour l’Ă©ternitĂ© !

pancarte salar de talar
C’est tout droit, mais c’est bien indiquĂ© 😉

Le salar de Talar : une palette de couleurs de dingo !

La route longe le salar de Talar, c’est pour cela que je te disais que tu ne peux pas le rater.
Je reste sans voix. Un instant, je me demande oĂč j’ai Ă©tĂ© catapultĂ©e… Suis-je en bord de mer ? en montagne ? sur une autre planĂšte ? Un peu des 3 ? Le dĂ©cor qui se dĂ©roule sous mes yeux Ă©merveillĂ©s, lĂ , Ă  3950 m d’altitude, est… je n’ai pas de mots pour t’exprimer ce que je ressens face Ă  ce genre de paysage… Juste une larme qui perle et que je chasse trĂšs vite de ma joue.

couleurs du salar de talar
Couleurs surréalistes

On dirait qu’un peintre surrĂ©aliste est passĂ© juste avant pour refaire les couleurs du paysage Ă  sa sauce ! Du blanc, du bleu glacier, de bleu marine, du vert olive, du bleu grisĂ©, de l’ocre, du rouge, des teintes capuccino, du cafĂ©, du chocolat… Merci mais vraiment merci la vie de m’offrir un moment comme celui-lĂ  !

Un vent à dépoiler toute une tribu de vigognes !

Bon, par contre, autant te prĂ©venir, ce site est trĂšs trĂšs venteux, et quand je dis trĂšs trĂšs, c’est trĂšs trĂšs hein ! Si je suis aussi couverte et emmitouflĂ©e, c’est pas Ă  cause de la tempĂ©rature, mais Ă  cause du vent ! Limite, je m’envolerais !
Alors, si tu comptes y aller, surtout prévois un bon coupe-vent digne de ce nom.

salar de talar site venteux
La photo ne permet pas de mesurer la puissance du vent !

Avertissement : oublie les fameuses pierres rouges đŸ˜©

Si tu es allĂ©-e dans des agences de tourisme de San Pedro ou si tu t’es pas mal documentĂ©-e sur internet, du salar de Tara, tu auras certainement vu la photo emblĂ©matique des Pierres Rouges (Piedras Rojas en espagnol d’oĂč le nom du site).
Et lĂ , dĂ©solĂ©e de te dĂ©cevoir mais tu n’approcheras pas du tout des fameuses pierres rouges. Pire, tu n’en verras pas la couleur. Pourquoi ? Parce que des visiteurs n’ont rien trouvĂ© de plus intelligent que d’Ă©crire sur ces fameuses pierres, dĂ©naturant le site…

salar de talar un des plus beaux endroits du chili
Les couleurs me scotchent

Du coup, des mesures de restriction pour prĂ©server le site ont Ă©tĂ© mises en place. Non seulement le site est ultra surveillĂ© Ă  diffĂ©rents endroits, mais en plus, il n’est plus question d’approcher…

blanc salar de talar
Nuances de crĂšme sur le salar de Talar

Pour admirer la splendeur du site, il ne reste qu’un seul belvĂ©dĂšre d’oĂč l’on accĂšde par un court chemin… Bon, aprĂšs, c’est toujours mieux que rien et puis, le site reste gratuit.
Le belvĂ©dĂšre permet d’embrasser tout le salar de Talar d’un seul regard ! Alors je ne vais tout de mĂȘme pas bouder mon plaisir !

Facette d’une autre planĂšte ?
salar de talar voyage chili
DĂ©cor incroyable, non ?

La lagune Tuyajto : 2ùme cerise 🍒 sur le gñteau !

Quitte Ă  ĂȘtre au salar de Talar, autant pousser encore 7 km plus loin, toujours sur la ruta 23-CH en direction de l’Argentine pour dĂ©couvrir la sublime lagune Tuyajto.

route lagune tuyajto atacama
Route pour la lagune Tuyajto

LĂ  aussi, j’aime mieux te prĂ©venir tout de suite, pas question d’approcher, il faudra se contenter d’un belvĂ©dĂšre en accĂšs gratuit lui aussi. Mais franchement la vision est fĂ©erique ! Jamais je ne pourrai oublier l’image de cette lagune Ă  4050 m d’altitude, d’un bleu glacier enchanteur, comme aurĂ©olĂ©e d’une plage de sel d’un blanc immaculĂ©… Et les teintes du volcan Incahuasi sont tout aussi fascinantes !

lagune tuyajto
Lagune Tuyajto
couleurs lagune tuyajto
Couleurs de la lagune Tuyajto

Heu, au passage, le vent a suivi, toujours prĂȘt Ă  dĂ©poiler une autre tribu de vigognes !!!

lagune tuyajto trĂšs venteuse
Y a du vent, et pas qu’un peu !

J’aurais pu rester lĂ  des heures Ă  vibrer au rythme lent de ces paysages extraordinaires. Mais bon, retour Ă  la rĂ©alitĂ©, il y a 175 km Ă  faire pour rentrer Ă  San Pedro de Atacama. Et l’air de rien, passer une journĂ©e au grand air, Ă  plus de 4 000 m d’altitude, avec un vent du diable, bah ça fatigue ! Mais quelle journĂ©e !

route altiplano avec volcans en arriĂšre plan
Route sur l’altiplano

Si tu as aimĂ© cet article et si tu penses que les infos que je donne peuvent servir Ă  d’autres voyageurs, n’hĂ©site pas Ă  le partager. En plus, ça m’encourage Ă  continuer 😉
Il te suffit de cliquer sur le bouton de partage Facebook ou Twitter ci-dessous
. Merci à toi 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.